skip to content
IOC / Greg Martin
Date
30 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Actualités olympiques


ActivitÉs du CIO

Président

Le président du CIO, Thomas Bach, était ce week-end à Budapest, la capitale hongroise, pour les Championnats du monde de lutte. Il a assisté à plusieurs finales vendredi et samedi, et a rencontré bon nombre d’athlètes. 

Invité par Nenad Lalović, le président de la Fédération mondiale de lutte (United World Wrestling), également membre de la commission exécutive du CIO, le président Bach a salué le nombre élevé de spectateurs présents à ces championnats ainsi que l’“ambiance fantastique”, notant l’“énorme transformation de ce sport sous le mandat du président Lalović”. À cette occasion, le président Bach était accompagné des membres du CIO en Hongrie Pál Schmitt et Daniel Gyurta, ainsi que du membre de la commission exécutive du CIO, Sergey Bubka.

Samedi matin, le président Bach a rencontré son homologue du CNO de Hongrie, Krisztian Kulcsar, au siège du CNO, où ils ont discuté des récents Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires et des préparatifs pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, ainsi que des réformes en cours au CNO hongrois.

CIO / Greg Martin

Plus tôt dans la journée, le président Bach s’est également entretenu avec le premier ministre hongrois, Viktor Orban, qui lui a fait visiter les installations de la nouvelle académie/centre sportif de hautes performances dans la banlieue de Budapest. Le président Bach s’est dit très impressionné par ce centre sportif ultramoderne, qui comprend le stade de football du club local, FC Felcsut. “Cette académie est d’une conception parfaite, associant sport et éducation tout en aidant les jeunes dans leurs futures carrières. À bien des égards, ce centre est l’exemple même des valeurs olympiques en action.”

CIO / Greg Martin

Un peu plus tôt dans la semaine, le président du CIO a accueilli le président de l’État de Mongolie, Khaltmaa Battulga au Musée Olympique. Rejoints par une délégation comprenant l'ambassadeur du pays à Genève et le ministre adjoint des Affaires étrangères, les deux hommes ont visité le Musée Olympique après un bref entretien. La délégation comprenait également Naidan Tuvshinibayar, vainqueur de la première médaille d'or de Mongolie, remportée en judo aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing. Après avoir fait le tour du Musée Olympique, les deux dirigeants ont discuté du développement du sport en Mongolie et plus particulièrement de l'aide accordée aux athlètes mongols grâce aux bourses olympiques et par le biais de camps d'entraînement. Les deux dirigeants ont également évoqué la participation de la Mongolie aux prochains Jeux Olympiques à Tokyo et Beijing.

membres

Le CIO et la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ont organisé conjointement durant le Forum mondial sur l'investissement, et ce pour la première fois, une table ronde de haut niveau intitulée "Investir dans le sport pour les objectifs de développement durable" (ODD). La table ronde a eu lieu le 23 octobre au siège des Nations Unies à Genève. Juan Antonio Samaranch, vice-président du CIO, a ouvert les débats en prononçant un discours liminaire : "Investir dans le sport revient à investir dans les objectifs de développement durable, a-t-il dit. L'énorme potentiel du sport, sa portée au niveau mondial, son langage universel, son impact sur les communautés en général et les jeunes en particulier sont des faits indéniables, de plus en plus reconnus à travers le monde." Et d'ajouter : "La mission première du Comité International Olympique et de l'ensemble du Mouvement olympique est de mettre le sport au service du développement pacifique de l'humanité." Communiqué complet ici.

Alors que le Forum social du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies consacrait pour la première fois sa session annuelle au sport et à l'idéal olympique, plusieurs délégués du CIO y ont assisté début octobre au Palais des Nations à Genève et se sont joints aux États membres des Nations Unies, aux agences onusiennes, aux organisations internationales, aux ONG ainsi qu'à des représentants de la société civile. Participant au Forum en tant que principale intervenante au nom du président du CIO, Nawal El Moutawakel, a parlé du solide engagement pris par l'organisation olympique afin de mieux promouvoir et assurer le respect des droits de l'homme dans le cadre de ses propres opérations et s'agissant de l'organisation des Jeux Olympiques, en coopération avec les CNO, les FI de sport et ses autres partenaires. De son côté, Emma Terho a mis l'accent sur le pouvoir du sport pour promouvoir l'égalité des sexes, la non-discrimination et l'intégration sociale, tandis que Danka Bartekova a parlé du travail entrepris par les athlètes pour mieux encadrer leurs droits et responsabilités. Communiqué complet ici.

Autres nouvelles olympiques

Interpol

Interpol et le CIO ont dispensé une formation visant à aider la Malaisie à renforcer ses efforts d'enquêtes et de sanctions des manipulations de compétitions sportives. Cette formation a réuni plus de 130 représentants des agences de répression malaisiennes, du gouvernement, des entités en charge des paris et des organisations sportives ainsi que des délégués venus d'Indonésie. L'événement a été organisé en étroite coopération avec la Police royale malaisienne, la commission anti-corruption de Malaisie, le Conseil olympique de Malaisie et la Fédération mondiale de badminton. Il a par ailleurs reçu le soutien de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et de Sportradar. Suite à l'atelier multipartite, une formation spéciale enquêteurs a été organisée pour les organismes régissant le sport et les agences de répression chargées d'enquêter sur les allégations, suspicions ou signalements de manipulations de compétitions sportives ou sur d'autres violations de l'intégrité sportive. Interpol et le CIO ont récemment prolongé leur programme mondial conjoint de formation et de renforcement des capacités jusqu'en 2021 afin de protéger l'intégrité du sport. Plus d'infos ici.

FÉdÉrations Internationales

FI ÉtÉ

Dans le cadre de l'aide apportée à ses membres pour renforcer les programmes d'intégrité nationale, la Fédération mondiale de badminton (BWF) a réuni à Kuala Lumpur (Malaisie) des secrétaires généraux et membres de conseils d'administration des associations de badminton d'Inde, d'Indonésie, de Malaisie et de Thaïlande afin de partager les informations et les connaissances sur les quatre piliers clés en lien avec l'intégrité : système de règles, éducation et sensibilisation, suivi et enquêtes et processus judiciaires. À travers ce projet pilote, la BWF s'est penché sur ses structures nationales actuelles pour protéger l'intégrité du badminton et sur la manière de renforcer les capacités dans ce domaine et renforcer le sport contre la corruption. Les séances ont également proposé une présentation conjointe du CIO et d'Interpol. De plus amples informations ici.

Un nouveau comité des athlètes de la Fédération Équestre Internationale (FEI) a été élu. Au total, 52 athlètes de 26 pays répartis sur les cinq continents se sont présentés aux huit postes de représentants des athlètes, consistant en un mandat de quatre ans et permettant aux athlètes de faire entendre leur voix au sein du processus décisionnel de la FEI. Ces représentants sont élus exclusivement par leurs pairs, via une plateforme de vote en ligne, et, pour cette seconde édition (le comité ayant été créé en 2014), la FEI a constaté une augmentation de 100 % du nombre de candidats et une augmentation de 160 % pour ce qui concerne le nombre de pays, par rapport à 2014. Liste des membres du comité ici.

FIFA.com

Le secrétaire général du Conseil de l’Europe Thørbjorn Jagland (à d. sur photo) et le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) Gianni Infantino (à g.) ont signé début octobre au Palais de l’Europe, à Strasbourg, un protocole d’accord visant à renforcer la coopération entre les deux institutions et développer les synergies et les partenariats dans leurs domaines d’intérêt commun. Cet accord est centré sur quatre domaines de coopération : les droits de l’homme, l’intégrité et la bonne gouvernance dans le sport ; la sûreté et la sécurité des matches de football ; le dialogue mutuel et la coopération en vue des manifestations sportives majeures ; et enfin la coopération institutionnelle par des échanges de vues réguliers et de bonnes pratiques, la mise en œuvre d’initiatives conjointes et la coordination d’activités opérationnelles. Plus de détails ici.

La Fédération Internationale de Handball (IHF) a récemment annoncé que la République de Corée et la République démocratique populaire de Corée ont accepté son invitation à participer en tant qu’équipe unifiée aux 26es Championnats du monde masculins de l’IHF qui auront lieu en janvier prochain en Allemagne et au Danemark. L’équipe coréenne unifiée jouera le match d’ouverture contre l’équipe co-organisatrice des Championnats, l’Allemagne, le 10 janvier 2019 à Berlin. L’initiative de l’IHF a reçu le plein soutien du CIO et du président du CIO. Plus de détails ici.

IJF

La Fédération Internationale de Judo (IJF) a récemment signé l’organisation de deux compétitions majeures avec le Qatar. Marius Vizer (à d. sur photo), président de l’IJF, et Khalid Hamad Al Atiya (à g. sur photo), président de la fédération de taekwondo, judo et karaté du Qatar, ont paraphé le contrat concernant l’organisation des championnats du monde seniors individuel et par équipes en 2023 à Doha et des Masters mondiaux en 2020 également à Doha. Par ailleurs, ils ont également convenu d’un partenariat pour la mise en œuvre d’un programme qui soutiendra la promotion et le développement du judo au Qatar, avant et pendant les compétitions mentionnées ci-dessus. Plus d’infos ici.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) a annoncé le calendrier 2019 de la série mondiale FINA/Hosa de marathon en natation. Le circuit comprendra sept étapes : Doha (Qatar) le 15 février, Victoria (Seychelles) le 12 mai, Setubal (Portugal) le 8 juin, Balatonfüred (Hongrie) le 15 juin, St Jean (Canada) le 25 juillet, Lac-Mégentic (Canada) le 3 août, et enfin Chun'An (République populaire de Chine) le 29 septembre. Deux villes hôtes additionnelles pourraient rejoindre le circuit. Plus d’infos sur www.fina.org.

L'Association internationale de surf (ISA) et l'Agence antidopage japonaise (JADA) ont salué le succès d'un programme sensibilisation à la lutte contre le dopage et de mobilisation des athlètes, programme qu'elles ont mené conjointement pendant les Urban Research ISA World Surfing Games à Tahara (Japon). Ce programme est le fruit d'un nouveau partenariat entre l'ISA et la JADA, lequel a pour ambition de créer des possibilités pour les athlètes et leur personnel de soutien d'acquérir des connaissances antidopage et d'être sensibilisés à leur responsabilité en tant que modèles dans le surf, avant que ce sport ne fasse ses débuts au programme des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Plus de détails ici.

Lors de sa toute première réunion à Alicante (Espagne) il y a quelques semaines, le groupe de travail sur les futures compétitions de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) a principalement discuté des stratégies permettant d’assurer une participation à 100 % des 226 associations nationales membres de la FI au nouveau système de Championnats du monde. Lors de sa réunion à Halmstad (Suède) cette année, le conseil d’administration de l’ITTF a approuvé l’expansion des Championnats du monde de tennis de table à partir de 2021, ce qui se traduira par la création d’étapes régionales et qualificatives conduisant à la finale de ces Championnats. Plus d’infos ici.

La Confédération mondiale de baseball et softball (WBSC) a confirmé l'élection de trois nouveaux membres pour un mandat de quatre ans à sa commission des athlètes, avec l'ajout d'Erika Polidori, membre de l'équipe nationale féminine canadienne de softball, de Pauline Prade, membre de l'équipe nationale féminine française de softball et d'Ashley Stephenson, membre de l'équipe canadienne féminine de baseball. Pour plus d'informations, rendez-vous ici.

FI hiver

FIS

Soutenue par le fonds de solidarité de la Fédération Internationale de Ski (FIS), la fédération de ski islandaise a organisé deux camps d'entraînement pour jeunes athlètes dans toutes les disciplines à Reykjavik et à Akureryi en août et septembre. Ils ont été 40 athlètes accompagnés d’entraîneurs à participer à ces camps qui ont duré quatre jours et comprenaient six séances d’entraînement différentes ainsi que des conférences. Plus d’infos ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

CNO de Bahreïn

Un cours de gestion sportive a été récemment organisé à Seef par l’Académie olympique du CNO de Bahreïn. Ce sont 16 délégués représentant des associations nationales sportives, le Conseil supérieur de la jeunesse et du sport et le CNO, qui y ont pris part. Les sujets abordés étaient : ressources humaines, gestion stratégique et sportive, gestion des affaires financières et des activités sportives. Plus d’infos sur www.boc.bh.

CNO brésilien

Le CNO brésilien a récemment emmené la médaillée du marathon en natation de Rio 2016, Poliana Okimoto, visiter une école qui porte son nom, l'Espaço de Desenvolvimento Infantil Poliana Okimoto, à Santa Cruz, un quartier situé à l'ouest de Rio de Janeiro. L'athlète était entourée d'élèves et a été très émue par cet hommage, dont le principal objectif était de saluer les efforts qu'elle a déployés pour surmonter les difficultés et inciter les nouvelles générations à la pratique sportive. Après les Jeux de Rio 2016, plusieurs écoles municipales ont reçu les noms des médaillés de l'équipe du Brésil. Aujourd'hui, le programme "Transforma" se charge d'emmener ces athlètes pour visiter ces écoles et recevoir l'hommage et les témoignages d'affection de ces jeunes. En retour, les enfants en apprennent davantage sur les valeurs olympiques et ont la possibilité de rencontrer leurs idoles. Ces visites sont le résultat d'un partenariat conclu entre le programme "Transforma", conçu pour promouvoir les valeurs olympiques, le CNO brésilien et le secrétariat municipal à l'éducation de Rio de Janeiro. Plus d'informations à votre disposition ici.

Raigo Pajula / Estonian Olympic Committee

Le CNO estonien a dévoilé la vasque olympique rénovée de la régate de voile des Jeux de 1980 qui avait eu lieu au Centre de voile de Tallin. La flamme olympique a été rallumée par Vaiko Vooremaa, qui l’avait allumée en 1980 et par Angeliina Maria Isabel Õunap, âgée de 13 ans et médaillée d’or aux Championnats du monde 2018 de Zoom8.  Étaient également présents : Urmas Sõõrumaa, président du CNO, et Mihhail Kõlvart, président du conseil de la municipalité de Tallinn et membre du comité exécutif du CNO. La rénovation de la vasque a été soutenue par la Solidarité Olympique. Plus d’infos ici. Par ailleurs, le CNO a organisé pour la quatrième fois la Semaine européenne du sport, en collaboration avec l’Association estonienne de sport pour tous. Au total, 890 activités ont été menées, auxquelles plus de 170 000 personnes étaient inscrites sur les huit jours. Initiée par la Commission européenne, cette Semaine a pour objectif d’accroître la sensibilité des personnes à la pratique du sport et autres activités physiques au sein de toute l’Union européenne. Plus d’infos ici.

Le CNO britannique a annoncé que le triple olympien et ancien capitaine de l’équipe nationale de hockey, Ben Hawes, a été réélu à la présidence de sa commission des athlètes pour les deux prochaines années. La commission est composée de 12 membres, athlètes d’hier et d’aujourd’hui, représentant des sports individuels et d’équipe, des sports d’été et d’hiver. Plus de détails ici.

CNO japonais (JOC)

Un accord de partenariat a été signé entre le CNO japonais et le CNO uruguayen le 10 octobre dernier à l’Ambassade de l’Uruguay à Buenos Aires. L’accord a été paraphé par les présidents des CNO, Tsunekazu Takeda (à g. sur photo) et Julio César Maglione (à d. sur photo). Selon cet accord, les deux parties soutiendront activement les officiels, le personnel, les athlètes et entraîneurs pour qu'ils mettent sur pied des programmes et des possibilités d’échange ; elles s’échangeront également les connaissances et informations dans le domaine médical et antidopage et partageront des informations sur le Mouvement olympique. Le CNO japonais a désormais signé des accords avec 45 CNO. À noter qu’en même temps, l’Agence des sports du Japon et le secrétariat national des sports de l’Uruguay ont signé un protocole d’accord. Plus d’infos sur www.joc.or.jp.

CNO du Kazakhstan

Suite à une réunion de travail, le CNO du Kazakhstan et l'UNESCO Almaty ont décidé d'intensifier leurs efforts s'agissant des initiatives en lien avec le sport afin de développer davantage et promouvoir quatre de leurs domaines de coopération principaux, à savoir l'éducation, le sport pour tous, l'égalité des sexes et la lutte contre le dopage. Pour de plus amples informations, rendez-vous ici.

CNO de Mongolie

Le CNO de Mongolie a organisé conjointement avec la Fédération de ski de Mongolie la commémoration de son 60e anniversaire. La cérémonie s’est déroulée à la Maison olympique à Oulan Bator, en présence d’olympiens et d’invités locaux et internationaux. Lors de la cérémonie, le tout premier film documentaire sur le ski olympique en Mongolie a été projeté et un gala a eu lieu au camp d’entraînement de "Dugana Had" près d’Oulan Bator. L’équipe mongole de ski a participé à 12 éditions des Jeux Olympiques d’hiver depuis les Jeux d’Innsbruck 1964 et à toutes les éditions des Jeux asiatiques d’hiver. De plus, le CNO de Mongolie, en étroite coopération avec le Conseil olympique de Sydney, a organisé les tout premiers Jeux des arts et des sports de plage dans le comté de Sevrei, avec la participation de 1 200 personnes. Au programme : volleyball de plage, lutte, marathon, ascension de dunes, meilleures chansons sur le désert et sculptures de sable.

CNO tchèque

Plusieurs grands noms du sport de la République tchèque ont pris part au cours de diplomatie sportive organisé par le Comité National Olympique tchèque, cours qui a pour ambition de préparer les futurs officiels du sport en leur permettant d'acquérir des compétences, des connaissances et de bénéficier d'une approche internationale. Le cours a été lancé l'année dernière et a récemment pris fin, seize étudiants ayant terminé le programme avec succès. Parmi ceux-ci, citons Jana Ježová, canoéiste de sprint de renommée mondiale, et Vendula Frintová, gagnante de la Coupe du monde de triathlon 2010. Après le succès de la première édition du cours, un certain nombre de candidats se sont déjà inscrits pour l'année prochaine, dont le sextuple médaillé d'or paralympique Jiří Ježek, l'olympienne et ancienne skieuse alpine Klára Křížová, et la star olympique du basketball Ilona Burgrová. Le nombre de grands noms sportifs associés à ce cours témoigne de l'engagement du CNO à soutenir la reconversion de ses athlètes après leur carrière sportive. Plus de détails ici.

Le CNO vénézuélien a conclu un accord avec dix clubs pour mener à bien le projet ‘Clubs sociaux’ pour les athlètes et dont l’objectif est de permettre aux athlètes de profiter des installations de ces clubs et de pouvoir également organiser des activités sportives pour les enfants de chaque club. Le président du CNO, Eduardo Álvarez, a indiqué que chaque club accorderait de cinq à dix laissez-passer hebdomadaires à chaque athlète.

Le CNO zambien a publié la toute première édition de sa lettre d’information trimestrielle. Cette publication fournira les dernières nouvelles et développements concernant le CNO, les fédérations nationales, les partenaires et autres parties prenantes sur la mise en œuvre de leurs activités.

ComitÉs d’organisation des Jeux Olympiques

Tokyo 2020

Tokyo 2020

Les comités d’organisation des Jeux Olympiques d’été de Tokyo 2020 et des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 ont signé récemment un protocole d’accord en vertu duquel les deux organisations travailleront ensemble pour s’assurer qu’elles offriront chacune de formidables Jeux Olympiques et feront la promotion des mouvements olympiques et paralympiques en Asie orientale dans l’esprit de l’Olympisme. Les deux comités d’organisation partageront leurs savoirs par le biais du programme de transfert des connaissances du CIO et par un échange de personnel, ainsi que leurs expériences en matière de durabilité, d’éducation olympique et paralympique et d’utilisation des technologies émergentes. Outre le partage d’informations spécifiques aux Jeux, Tokyo 2020 et Beijing 2022 prévoient de promouvoir les échanges sportifs et culturels entre les deux pays, montrant ainsi le pouvoir du sport de rassembler les cultures dans un esprit d’amitié, d’excellence et de respect. Le directeur général de Tokyo 2020, Toshiro Muto, et le vice-président exécutif de Beijing 2022 et maire adjoint de Beijing, Zhang Jiandong, étaient tous deux sur place pour signer le protocole d’accord. Plus d’infos ici.

Tokyo 2020 a également dévoilé la première partie du calendrier des épreuves tests qui débuteront cet automne et se termineront en mai 2020. Environ 50 épreuves seront organisées : certaines lors de manifestations internationales sportives prévues au Japon avant l’ouverture des Jeux et d’autres lors d’épreuves tests uniquement destinées aux Jeux Olympiques et Paralympiques organisées par Tokyo 2020. Plus de détails ici.

back to top En