skip to content

Actualités olympiques 11/09/2020


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Le 9 septembre, le président du CIO, Thomas Bach, a mené les débats de la quatrième réunion de la commission exécutive (CE) du CIO tenue par visioconférence. La CE a discuté des prochaines éditions des Jeux Olympiques Tokyo 2020 et Beijing 2022, de la sécurité et du bien-être des athlètes ainsi que de plusieurs autres questions institutionnelles.

S'exprimant à l'issue de la réunion, le président du CIO a déclaré : "La commission exécutive s'est penchée sur les deux prochaines éditions des Jeux Olympiques, Tokyo 2020 et Beijing 2022. S'agissant de Tokyo, nous sommes extrêmement satisfaits du soutien indéfectible apporté par toutes les parties concernées – le comité d'organisation bien évidemment, mais aussi, compte tenu de l'annonce de la récente démission du premier ministre, Abe Shinzo (lire ici le communiqué du président Bach publié le 28 août), du gouvernement japonais et du ô combien important gouvernement métropolitain de Tokyo." Et de poursuivre : "Dans les semaines qui viennent, des discussions importantes et approfondies auront lieu sur les différents scénarios concernant les mesures de lutte contre la COVID-19. La tenue d'une édition des Jeux sure et réussie l'année prochaine demeure notre priorité absolue. Ces discussions se tiendront, comme toutes les précédentes, en étroite coopération avec nos partenaires et amis japonais, notre commission de coordination et notre groupe de travail. Nous continuerons, cela va sans dire, de suivre le principe qui a guidé jusqu'ici toutes nos décisions concernant Tokyo, à savoir organiser l'été prochain une édition des Jeux Olympiques dans un environnement sûr pour toutes les personnes concernées."

Le président de la commission de coordination des Jeux Olympiques Tokyo 2020, John Coates, a présenté les principaux projets qui seront menés au cours des mois qui viennent. La livraison et la tenue en toute sécurité d'une édition des Jeux réussie reposent essentiellement sur la planification des mesures de lutte contre la COVID-19. Ce travail se poursuivra jusqu'aux Jeux, mais l'objectif est de préparer un résumé intermédiaire d'ici fin 2020. John Coates a également donné un aperçu des efforts d'optimisation en cours, lesquels ont consisté à recueillir les remarques formulées lors de la consultation des parties prenantes en juin et à organiser des réunions des groupes de travail de la commission de coordination en août 2020. Le CIO et Tokyo 2020 ont réaffirmé leur engagement à analyser la faisabilité et l'impact au niveau budgétaire de chaque proposition, les éléments clés devant être abordés lors de la prochaine réunion de la commission de coordination.

Concernant les Jeux Olympiques d’hiver Beijing 2022, le président de la commission de coordination, Juan Antonio Samaranch, s'est lui aussi félicité des solides liens de coopération qui unissent le CIO, le comité d'organisation et les principales parties prenantes, tandis que les préparatifs des prochains Jeux Olympiques d’hiver à Beijing se poursuivent. Le comité d'organisation s'emploie, en étroite collaboration avec les autorités de Beijing et du Hebei et avec le gouvernement national, à limiter les effets négatifs que la COVID-19 pourrait avoir sur les opérations. Ces mesures seront mises en œuvre cet hiver lors de plusieurs épreuves tests officielles. Beijing 2022 est en contact direct avec les FI concernées afin de planifier les éventuels scénarios à la lumière des dernières informations disponibles concernant la COVID-19. Lire ici communiqué complet sur l’état des préparatifs des Jeux.

Dans le cadre de ses efforts continus visant à promouvoir la sécurité et le bien-être des athlètes, la CE a approuvé l’instauration d’un "certificat international de responsable de la protection dans le sport". La formation menant à ce certificat doit débuter en septembre 2021. Il s'agit d'une première en son genre, car il n'y a actuellement ni certificat ni norme minimale d'éducation ou de formation pour les responsables de la protection dans le sport au niveau international. Par ailleurs, le CIO prévoit une campagne numérique d'éducation et de sensibilisation au sport en toute sécurité qui sera lancée au quatrième trimestre 2020. Cette campagne d’Athlete365 cherchera à sensibiliser le monde entier au sport en toute sécurité à l'approche des Jeux Olympiques Tokyo 2020. Communiqué complet ici.

Le directeur exécutif des Jeux Olympiques, Christophe Dubi, a indiqué qu'au vu de la décision de reporter à 2026 les Jeux Olympiques de la Jeunesse Dakar 2022, le CIO restait déterminé à offrir aux jeunes athlètes d'autres possibilités d'évoluer et de se construire. En vue de mobiliser et stimuler cette nouvelle génération d'athlètes, la CE a approuvé une proposition visant à mettre l'intégralité du contenu du programme éducatif Athlete365 des Jeux Olympiques de la Jeunesse à la disposition de l'ensemble de la famille olympique.

La CE a été informée des dernières activités antidopage, avec notamment un rapport sur les derniers développements à l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) et à l'Agence de contrôles internationale (ACI).

Des comptes-rendus ont également été donnés sur les activités de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF), de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'hiver (AIOWF) et de l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO).

La CE du CIO a également accepté deux demandes de changement de nationalité. Détails complets ici.

Juste avant la CE, le président Bach a participé à une réunion virtuelle d'information pour les nouveaux membres du CIO, Tidjane Thiam, Erick Thohir, Maria de la Caridad Colón Ruenes, Kolinda Grabar-Kitarović, la Princesse Reema Bandar Al-Saud, Battushig Batbold et Sebastian Coe.

CIO / Greg Martin

Cette semaine à la Maison Olympique, le président Bach a rencontré le président de la Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron (World Rowing) et membre du CIO, Jean-Christophe Rolland. Au cours de leur entretien, les deux dirigeants ont discuté de l’impact de la pandémie de COVID-19 sur le sport, des Jeux Olympiques Tokyo 2020 ainsi que de divers sujets d’actualité olympique.

CIO / Greg Martin

Le 2 septembre sur la Place de l’Europe à Lausanne, le président Thomas Bach a assisté à Athletissima City Event, manifestation de la Ligue de diamant de World Athletics. Cette manifestation a réuni les meilleurs athlètes masculins et féminins au monde dans la discipline du saut à la perche.

CIO / Greg Martin

Pour commémorer l’anniversaire de la mort du fondateur des Jeux Olympiques modernes, Pierre de Coubertin, le président du CIO a déposé le 2 septembre une couronne devant la tombe de Coubertin au cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne.

Dans un message vidéo adressé au Forum stratégique de Bled, le président Bach a souligné l'importante contribution sanitaire, sociale et économique du sport alors que les pays entament le processus de relance après la pandémie mondiale de coronavirus. Réitérant son appel aux gouvernements du monde pour inclure le sport dans leurs programmes de soutien post-coronavirus, il a également souligné que le sport ne peut apporter cette contribution à la société que si le modèle spécifique du sport basé sur la solidarité est soutenu par les pouvoirs publics. Dans ce contexte, le président du CIO a souligné la nécessité de renforcer le modèle sportif européen et ses solides mécanismes de financement solidaire. Le Forum stratégique de Bled a réuni des dirigeants et des décideurs d'Europe centrale et du sud-est.

Membres

CIO  

Le membre du CIO et observateur permanent du CIO aux Nations Unies, Luis Alberto Moreno, recevra le ‘Distinguished International Leadership Award’, décerné par l’Atlantic Council. Le trophée lui sera remis en reconnaissance de son impressionnante carrière de dirigeant alors qu’il quitte ses fonctions de président de la Banque interaméricaine de développement, et pour sa contribution significative à la lutte contre la crise de la COVID en Amérique latine.

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

Le CIO a appris avec une immense tristesse le décès, à l'âge de 92 ans, du célèbre défenseur sud-africain des droits de l'homme et ami du Mouvement olympique George Bizos. Grande figure de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud, il avait dirigé l'équipe chargée de défendre son ami Nelson Mandela, futur président du pays. Né en Grèce, M. Bizos était depuis toujours un amoureux des Jeux Olympiques. Il avait même porté la flamme olympique à l'occasion des Jeux de 2004 à Athènes. M. Bizos avait personnellement accompagné le président Thomas Bach, en déplacement en Afrique du Sud en 2013, lors de sa visite au Musée de l'Apartheid à Johannesburg, lequel retrace avec force détails la lutte contre le système de ségrégation raciale. "C'est un moment que je n'oublierai jamais", a confié le président du CIO. "Écouter l'une des personnes directement engagées dans cette lutte faire le récit de cette période de l'histoire était profondément émouvant et inspirant. Toute sa vie durant, George s'est battu pour la justice. C'était aussi un grand ami du Mouvement olympique et un fervent défenseur des valeurs que notre Mouvement prône. Sa famille, ses amis, l'Afrique du Sud et le monde entier ont perdu un grand homme, un homme véritablement courageux et intègre." Durant sa visite en Afrique du Sud, le président Thomas Bach avait assisté, aux côtés de nombreux olympiens sud-africains, à l'anniversaire de M. Bizos, un partisan de longue date du Mouvement olympique dans son pays.

Le 5e Forum des FI sur l'égalité des sexes ayant été annulé en raison de la pandémie de COVID-19, une série de six séances en ligne s'est ouverte le 7 septembre, les deux premières visant à accroître la représentation des femmes dans les organes directeurs et à améliorer la représentation des femmes aux postes de décision. Cette série de webinaires est organisée par le CIO en collaboration avec l'ASOIF et l’AIOWF. Les thèmes suivants y sont abordés : le leadership (gouvernance, entraîneurs et officiels techniques), la protection (pratique du sport en toute sécurité), et la suppression des préjugés sexistes dans tous les aspects de la représentation. Quelque 200 représentants de FI ont assisté virtuellement aux deux premières séances sur le leadership, qui ont été ouvertes par Marisol Casado, membre du CIO et présidente du groupe de l'ASOIF sur la diversité et l'égalité des sexes. Communiqué complet ici.

Dans le cadre du processus de nouvelles analyses sur les échantillons prélevés lors des Jeux Olympiques Londres 2012, le CIO a annoncé le 27 août qu’un athlète a été disqualifié de ces Jeux. Erol Bilgin, 33 ans, de Turquie, qui concourait dans l'épreuve masculine des 62 kg en haltérophilie dans laquelle il s'est classé 8e, a été sanctionné. Communiqué complet ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES

FI ÉTÉ

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a attribué l’organisation des Championnats du monde route UCI 2020 à Imola. La ville italienne et sa région, l’Emilie-Romagne, accueilleront l’événement du 24 au 27 septembre prochain. Cette attribution fait suite à l’annulation des Championnats du monde route UCI 2020 d’Aigle-Martigny (Suisse) le 12 août dernier. Le programme des compétitions a été adapté pour tenir compte du contexte sanitaire mondial actuel, marqué par la pandémie de COVID-19 : seules les courses (en ligne et contre la montre) des catégories Elite seront disputées cette année. Plus d’infos ici.

La Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) a annoncé la composition complète de sa commission provisoire des athlètes, alors que la fédération continue de prendre des mesures pour renforcer l’intégration des athlètes dans la gouvernance du sport. La commission sera présidée par Sarah Davies (Grande-Bretagne) et comprendra cinq athlètes masculins et cinq athlètes féminines (un athlète et une athlète de chaque continent) avec droit de vote. Les membres ont été sélectionnés par le comité exécutif consultatif de l'IWF parmi un groupe d'athlètes nommés par 30 fédérations membres différentes, puis ont été approuvés par le bureau exécutif. Détails complets ici.

La Fédération mondiale de lutte (UWW) s'est associée au fournisseur mondial, Nike Wrestling pour la campagne “Nous ferons à nouveau de la lutte” (“We Will Wrestle Again”). L'effort est axé sur une aide financière aux organisations de lutte touchées par la pandémie mondiale. Cette campagne vise à maximiser la portée de l’UWW et de Nike pour collecter des fonds via la vente de tee-shirts et diriger les opérations d’aide vers les fédérations nationales, les villes hôtes et autres activités touchées par la pandémie. Plus d’infos ici.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) a annoncé le calendrier mondial pour 2021, qui sera composé de six étapes de septembre à octobre 2021 à travers l'Asie, le Moyen-Orient et l'Europe. Toutes les étapes de la Coupe du monde 2021 se disputeront en piscine de 25 m et sont des épreuves de qualification pour les Championnats du monde reportés qui se dérouleront à Abou Dabi (Émirats arabes unis) du 13 au 18 décembre 2021. Infos complètes ici.

L’Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM) a publié les toutes premières directives de la Fédération concernant les uniformes. Cette publication fait suite au lancement d'une nouvelle identité visuelle dynamique pour la Fédération en 2018. Les nouvelles normes entreront en vigueur en 2021. Plus de détails ici.

La Fédération internationale de tennis (ITF) a lancé une nouvelle initiative pour diplômer les entraîneurs par le biais du programme de certification de l'ITF, dans le but d'augmenter le nombre d'entraîneurs qualifiés à tous les niveaux du jeu à travers le monde. Alors que l'ITF propose des programmes de formation et de développement pour les entraîneurs depuis plus de 20 ans, ce sera la première fois que l'ITF elle-même certifiera des entraîneurs de tennis. Plus d’infos ici.

ITTF

La Fédération internationale de tennis de table (ITTF) a annoncé que la Princesse Zeina Rashid de Jordanie (photo) rejoint le conseil d'administration de la Fondation de l’ITTF. Ancienne joueuse de tennis de table ayant participé aux Jeux Olympiques Athènes 2004 et Beijing 2008, elle a continué à être fortement impliquée dans le sport et siège actuellement au CNO jordanien en tant que membre du conseil d'administration. Détails complets ici.

La Fédération mondiale de tir à l’arc (World Archery) a officiellement rejoint la Global Esports Federation, organisation basée à Singapour dont la vision est d’organiser un écosystème à l’échelle mondiale autour des événements sportifs liés aux jeux vidéo. Fondée fin 2019, la Global Esports Federation compte parmi ses membres plus de 50 fédérations sportives nationales. Plus d’infos ici. Par ailleurs, la FI a rejoint l’initiative des Nations Unies "le sport au service de l'action climatique", et a signé au programme "Neutralité climatique maintenant" (Climate Neutral Now) officialisant son engagement à œuvrer vers un objectif de “zéro émission nette”. Plus d’infos ici.

La Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) a lancé la plateforme de projets de développement FIVB 2020, qui offre aux 222 fédérations nationales membres de la FIVB, la possibilité de demander un financement pour des projets visant à améliorer le niveau des équipes nationales grâce à la mise à disposition d’entraîneurs, à la fourniture d'équipement de volleyball ou encore de stages de haut niveau pour entraîneurs. Les dossiers de candidatures sont ouverts jusqu'au 30 septembre 2020. Tous les projets approuvés seront ensuite livrés en 2021. Plus d’infos ici.

L'International Surfing Association (ISA) a annoncé la création d'un fonds de solidarité pour soutenir les fédérations nationales membres qui ont été gravement touchées par la pandémie. Les 108 fédérations nationales de l'ISA ont été encouragées à demander un soutien financier pour financer des projets qui comprennent la distribution d'articles essentiels tels que la nourriture ou des fournitures médicales, le soutien de programmes communautaires, la compensation de la perte de revenu importante pour un athlète ou un membre de la communauté du surf, ou la dispense des frais d'adhésion. L'ISA distribuera les fonds d'ici fin septembre. Plus d’infos ici.

FI HIVER

La Fédération mondiale de curling (WCF), en partenariat avec l'Académie mondiale du sport, a annoncé un programme de bourses d'études qui offrira aux associations membres de plus grandes opportunités d'acquérir de nouvelles compétences, pour les aider à améliorer leur carrière professionnelle et la communauté du curling. L’Académie mondiale du sport est un leader dans le développement de programmes de formation spécialisée dans l'industrie du sport et le partenaire officiel de la WCF en matière d'éducation. Plus de détails ici.

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

CNO d’Arabie saoudite

À l’occasion de la première réunion virtuelle du comité pour l’éducation du Conseil olympique d’Asie (OCA), son président, le prince Abdulaziz bin Turki Al-Faisal, également président du CNO d'Arabie saoudite, a rappelé le rôle important de l’éducation à travers le sport. Ainsi, depuis le début de la pandémie, le CNO a utilisé le pouvoir de l'Olympisme pour mener des programmes d'éducation numérique innovants et encourager des dizaines de milliers de Saoudiens à rester actifs et à s'engager dans des initiatives d'apprentissage en ligne - y compris lors de la célébration de la Journée olympique. À la suite du succès de la campagne #StayAtHome menée par le CNO, le président du CNO a également proposé d'accroître la mise en œuvre des opportunités d'apprentissage en ligne à travers toute l'Asie. Plus d’infos sur www.olympic.sa.

COIB

Le CNO belge a annoncé le décès du Professeur Xavier Sturbois (photo) survenu le 22 août à l’âge de 73 ans. Responsable de la médecine du sport pour l’Institut d’éducation physique et de réadaptation de l’Université Catholique de Louvain, Xavier Sturbois entre au CNO en 1976 à l’invitation de son président Raoul Mollet. Il accompagna à six reprises la délégation belge aux Jeux Olympiques en qualité de responsable médical. Il s’investit largement au niveau belge et international dans le développement de la lutte anti-dopage. Il fut entre autres, membre de la commission médicale du CIO, président de l’Olympic Health Foundation du CNO et de la commission médicale de la Fédération Internationale du Sport Universitaire ainsi que responsable du département médical (et du laboratoire à l’effort) du CNO. En 2002, il reçut le trophée du CIO ‘Le Sport et le bien-être’. Plus de détails ici.

L'Académie olympique du Cap-Vert organise un cycle de conférences en ligne, du mois d’août à mi-septembre, sous le titre de “Conversation entre femmes” (“Conversation between Women”), afin de débattre de questions importantes liées à la présence et à la participation des femmes dans le sport. Parmi les personnalités reçues à cette occasion, figurent la Première Dame du Cap-Vert, Ligia Fonseca; la présidente de l'Institut pour l'égalité des sexes, Rosana Almeida; les athlètes olympiques Isménia Frederico et Wânia Monteiro; la seule femme présidente d'une fédération sportive au Cap-Vert, Lizandra Varela; ainsi que la présidente du CNO du Cap-Vert et membre du CIO, Filomena Fortes. Les thèmes abordés visent à partager les expériences de ces femmes, ainsi que les politiques et voies pour l'égalité des sexes et l'équité dans le sport. Plus de détails ici.

CTOC

Pour faire écho à la campagne du CIO “Plus forts ensemble“ (“StrongerTogether”), le Comité Olympique de Chinese Taipei a coopéré activement avec des organisations locales pour promouvoir diverses activités sportives. Le CNO a ainsi collaboré avec le gouvernement de la ville de Kinmen pour accueillir l'événement 2020 de natation en mer de Kinmen, le “Snatching Beach“. Plus de 700 nageurs y ont pris part et ont terminé le premier événement de natation en eau libre de l’année se déroulant à Kinmen. On estime que 1500 personnes étaient présentes pour applaudir les nageurs de cette compétition annuelle. Plus de détails ici. Par ailleurs, l’édition 2020 du cours de formation sur les affaires sportives internationales s'est clôturé le 30 août avec des présentations de groupe sur le thème de la durabilité. Cette année, le CNO a inscrit près de 140 participants sur 400 candidats et 125 participants venus de 19 CNO ont également été invités à ce cours. Plus d’infos ici.

La commission de l’environnement du CNO colombien a tenu une réunion virtuelle avec les représentants du secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques pour travailler sur la participation officielle du pays à la stratégie du sport pour le climat. Reconnaissant l'importance de consolider et de mettre en œuvre des approches de responsabilité sociale à travers des actions tangibles, principalement dans les domaines de la durabilité, et s'appuyant sur les initiatives menées par le CIO et avec le soutien des Nations Unies, le CNO participera à la stratégie ‘le sport au service de l’action climatique’. L’objectif est d’unir les efforts de tous pour développer conjointement l'agenda de l'action climatique dans le sport. Plus de détails ici.

CNO de Côte d’Ivoire

Le CNO de Côte d’Ivoire a célébré la Journée Olympique 2020, au Groupe scolaire Akouédo-village, fin juillet. Le CNO a fait un don de 250 kits de lavage des mains, dont des seaux à robinet et 750 flacons de gels hydroalcooliques, à l’Inspection de l’Enseignement Préscolaire et Primaire de Cocody-Akouédo, à Abidjan. Tous les élèves participants et les personnes les encadrant ont reçu des masques et des tee-shirts à l’effigie de la Journée Olympique 2020. Le vice-président du CNO, Lucien Kouakou, a expliqué que ce don s’inscrit dans la cadre de l’élan de solidarité face à la pandémie de la COVID-19. L’évènement a vu la présence de plusieurs sportifs notamment les olympiens Marie-Josée Ta Lou (athlétisme), Koné Roméo (judo), Koné Oumar (paralympique).

CNO de République dominicaine

Le ministre des sports de la République dominicaine, Francisco Camacho, a visité le siège du CNO dominicain où il a été reçu par le président du CNO et membre du CIO, Luis Mejía Oviedo, ainsi que les membres du conseil d’administration. À cette occasion, le ministre a promis que le ministère prendra en charge les dettes des fédérations sportives nationales sur présentation des justificatifs. Plus d’infos ici.

Karli Saul / Estonian Olympic committee

Le CNO estonien a célébré le 100e anniversaire de la première victoire olympique de l’Estonie. C'est aux Jeux Olympiques Anvers 1920 que les athlètes estoniens ont remporté les premières médailles olympiques. Il s’agit de : l’haltérophile Alfred Neuland, premier champion olympique du pays ; le marathonien Jüri Lossmann, médaillé d’argent ; et l’haltérophile Alfred Schmidt, médaillé d’argent. Le CNO a organisé une cérémonie commémorative au Jardin botanique de Tallin au cours de laquelle un message de félicitations du président du CIO a été lu. Pour célébrer cet événement historique, la Poste estonienne a émis un timbre thématique en argent et la publication ‘VIIes Jeux Olympiques. Anvers 1920’ a été présentée par son auteur Tiit Lääne. Plus d’infos ici.

Magyarock / Péter Szalmás

Le CNO hongrois a lancé Magyarock, image de marque pour les athlètes et les fans. Magyarock, qui fait référence aux Hongrois (“magyarok”), a été lancée lors d’une conférence de presse en présence du président du CNO, Krisztián Kulcsár et du secrétaire général du CNO, Bálint Vékássy (photo). Magyarock propose Instagram, Facebook et chaîne YouTube ainsi qu’un site internet faisant la promotion des publications Instagram des athlètes hongrois et de la page Instagram officielle du CIO. Infos complètes ici.

CNO japonais

Le programme Sport for Tomorrow (SFT), organisé dans le cadre d’un consortium à travers les secteurs public et privé au Japon, et dont le CNO japonais est membre, a désormais atteint 12 millions de personnes dans 204 pays. Le programme SFT a démarré en 2014 après une promesse faite par le Japon, en septembre 2013 à Buenos Aires, en tant que pays hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques 2020. Le Japon a promis de faire profiter de la joie du sport à plus de 10 millions de personnes dans plus de 100 pays à travers le monde. Le programme SFT a été mené par le gouvernement japonais en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et l'Agence japonaise des sports. Au 31 mars 2020, 6804 programmes avaient été mis en œuvre. Plus d'infos ici.

CNO du Kazakstan

Le CNO du Kazakhstan a rapporté que le 6 août, le nageur olympique kazakh, Vitaliy Khudyakov, a nagé 56 kilomètres en traversant le deuxième plus grand lac alpin au monde, l’Issyk-Kul situé au Kirghizistan. L'athlète a réalisé une traversée record en 13 heures. Son exploit a été programmé pour coïncider avec le début du marathon (eau libre) aux Jeux Olympiques Tokyo 2020, ainsi que pour soutenir tous les agents de santé, qui sont en première ligne contre la COVID-19. Qualifié pour Tokyo 2020, Vitaliy Khudyakov est quadruple vainqueur dans cette discipline aux championnats asiatiques et double vainqueur aux Jeux de plage. Plus d’infos ici.

CNO turc

La 32e édition de la traversée du Bosphore, course de natation intercontinentale, a vu la participation de 1765 nageurs de 34 pays. Organisée chaque année par le CNO turc, cette course est la seule compétition de natation au monde qui voit des concurrents nager d'Asie en Europe. La course de cette année s'est déroulée sans spectateurs en raison des mesures strictes face au COVID-19, mises en place par les organisateurs. Du départ à l’arrivée, chaque étape de la course a respecté les règles de distanciation sociale et autres mesures de santé publique visant à protéger la santé et le bien-être de tous les participants. Détails complets ici.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES

Tokyo 2020

Tokyo 2020

La flamme olympique sera exposée au public au Musée olympique japonais à Tokyo, à compter du 1er septembre. La lanterne a été remise au cours d'une cérémonie spéciale préparée par le comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020. La flamme olympique y restera exposée jusqu'au 1er novembre 2020. En raison du report des Jeux de Tokyo 2020, la flamme olympique restera dans le pays hôte pendant une durée exceptionnellement longue. Communiqué complet ici.

Paris 2024

Pour la première fois, les principaux acteurs du sport français, le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024, l’Agence nationale du Sport, le CNO et le Comité national paralympique lancent Impact 2024, un appel à projets unique à destination des acteurs – clubs sportifs, associations, collectivités – qui portent des projets innovants utilisant le sport comme outil d’impact social. Pour cette première année, 1,5 millions d’euros seront alloués au financement et à l’accompagnement des projets lauréats. Les candidats ont jusqu’au 15 octobre pour déposer leur dossier en ligne. Plus d’infos sur www.paris2024.org.

Los Angeles 2028

Pour marquer le début du voyage officiel qui le conduire jusqu’aux Jeux Olympiques et Paralympiques Los Angeles 2028, le comité d’organisation a dévoilé le 1er septembre l'emblème des Jeux à travers des récits célébrant le sport, l'art et la population los angélienne à nulle autre pareille. Aucun motif unique ne pouvant illustrer tout ce que Los Angeles et les Jeux représentent, des athlètes, des artistes et des ambassadeurs ont œuvré de concert afin de créer l'emblème de LA28, donnant vie à leurs récits et à leurs rêves à travers leur vision personnelle de LA. Un L, un 2 et un 8 en gras servent de base aux emblèmes olympique et paralympique, le A illustrant les récits de chacun à travers son dynamisme et son aspect en constante évolution. Les emblèmes s'inspirent des possibilités infinies qu'offre Los Angeles et sont un hommage rendu à la créativité, à la diversité, à l'expression personnelle et à l'inclusion. Communiqué complet ici.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE

Gangwon 2024

Gangwon 2024

Le 3 septembre, le comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver Gangwon 2024 (GYOGOC) a tenu à Séoul sa première réunion de travail pour la préparation des prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’hiver. Parmi les principales décisions prises citons l'élection au poste de président du GYOGOC de Shin Chang Jae, président-directeur général de Kyobo Life, lequel œuvre depuis de longues années en faveur du développement du sport et de la culture pour les jeunes en Corée. D'autres dirigeants ont par ailleurs été élus : le membre du CIO Ryu Seung Min en qualité de vice-président du comité d'organisation, ainsi que les représentants des jeunes athlètes et des jeunes leaders, parmi lesquels figurent Yuna Kim et Ko Gi-Hyun, les anciennes championnes olympiques de patinage artistique pour la première et de patinage de vitesse sur piste courte pour la seconde, sans oublier la directrice du Festival de musique de PyeongChang, Son Yeol-Eum. Communiqué complet ici.

ORGANISATIONS RECONNUES

L'Association mondiale des fédérations internationales de sport (GAISF) et The Sustainability Report ont signé un accord de partenariat pour promouvoir les projets de durabilité environnementale, sociale et économique des fédérations internationales de sport et des initiatives plus larges de l'industrie du sport. Le partenariat fait suite au lancement réussi de sustainability.sport, un portail créé par la GAISF en collaboration avec le CIO. Ce portail vise à contribuer à la poursuite des objectifs environnementaux du sport en fournissant un outil gratuit où les ressources de durabilité de toute la communauté sportive sont rassemblées sur une plateforme. Plus de détails ici.

L’Organisation sportive d’Amérique centrale et des Caraïbes (ODECABE) a annoncé la formation de 11 commissions ; chacune sera présidée par un membre du conseil exécutif. L'information a été donnée par le président de l’ODECABE et membre du CIO, Luis Mejia Oviedo, lors de l'Assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue virtuellement le 15 août dernier.

Le Comité International des Jeux Méditerranéens (CIJM) a annoncé, qu’à la suite d’une décision prise par le CIO, la 19e édition des Jeux Méditerranéens “Oran 2022” seront organisés sous les auspices du CIO. Plus d’infos ici.

La société Coca-Cola rejoint la liste des partenaires paralympiques mondiaux du Comité international paralympique (IPC). Coca-Cola Japon était un partenaire en or des Jeux paralympiques de Tokyo 2020. L'accord englobe les droits de commercialisation mondiaux de l'IPC et des Jeux Paralympiques jusqu'en 2032. Ce nouveau partenariat est une conséquence directe de l'accord de collaboration à long terme entre le CIO et l’IPC signé en 2018 et aidera à communiquer l'impact transformationnel du Mouvement paralympique à un tout nouveau public. Plus d’infos ici.

back to top En