skip to content
IOC / Greg Martin
Date
22 mars 2017
Tags
Actualités du CIO , Actualités Olympiques

Actualités olympiques


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Le président du CIO était à Séoul pour des rencontres officielles puis s’est rendu à PyeongChang pour la première réunion de l’année de la commission exécutive (CE) du CIO. Sa venue coïncidait avec la huitième visite de la commission de coordination du CIO pour les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

À Séoul, le président du CIO a rencontré le premier ministre et président par intérim de la République de Corée, Hwang Kyo-ahn, ainsi que le président de l’Assemblée nationale coréenne, Chung Sye-kyun. Le président du CIO a discuté avec les deux dirigeants coréens des prochains Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Étant donné les différences politiques nationales, tous sont convenus que les Jeux Olympiques et les athlètes sont une formidable occasion de rassembler et d’unir tout le peuple sud-coréen suite à la profonde crise politique qui divise actuellement la population. Le président s’est dit confiant dans le succès des Jeux Olympiques d’hiver, après l’intense série d’épreuves tests menée cette saison à PyeongChang. «Je fais confiance à la Corée et je fais confiance aux Coréens à 100 %,» a-t-il affirmé. Le président était accompagné de la présidente de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de 2018, Gunilla Lindberg.

CIO / Greg Martin

Toujours à Séoul, le président a reçu un doctorat honoris causa de l’Université de sport de Corée. S’exprimant devant un public comprenant plusieurs champions olympiques coréens, il a rappelé le pouvoir du sport de rassembler les peuples et souligné que les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 arrivaient à un moment charnière pour le pays.

Il a eu également eu l’occasion de s’entretenir avec l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

CIO / Greg Martin

À son arrivée à PyeongChang, le président du CIO a fait le tour du village olympique pour constater par lui-même l’état d’avancement du chantier. Il était accompagné de quelques athlètes de skeleton, qui participaient à une épreuve test au centre de glisse d’Alpensia. Le village olympique sera terminé en septembre et tous les appartements disponibles après les Jeux ont déjà été vendus.

CIO / Greg Martin

La première réunion de la commission exécutive (CE) du CIO de 2017 à PyeongChang a passé en revue la protection des athlètes intègres, la procédure de candidature, l’héritage des Jeux Olympiques de Rio 2016, les préparatifs des prochaines éditions des Jeux Olympiques, l’égalité hommes-femmes ainsi que d’autres sujets institutionnels.

Sur la protection des athlètes intègres, la CE a publié une Déclaration sur la réforme du système antidopage de l'AMA, proposant 12 principes pour un système plus solide et indépendant au niveau mondial. La déclaration est disponible ici dans son intégralité.

La CE a décidé de la création d’un groupe de travail composé des quatre vice-présidents du CIO avec pour tâche d’explorer d’éventuels changements à la procédure de candidature. Cela entre dans le cadre de l’application de l’Agenda olympique 2020 et des premières mesures que le CIO a déjà prise l’année passée à Rio, où les conclusions du groupe de travail chargé de la révision des Jeux Olympiques d’hiver ont été approuvées par la Session. Une fois que la CE recevra le rapport de ce groupe de travail, les membres du CIO auront la possibilité de discuter des recommandations en juillet prochain lors de la séance d’information sur les villes candidates 2024 destinée aux membres du CIO. Lire communique complet ici.

Une vue d’ensemble des legs que les Jeux Olympiques de Rio 2016 auront déjà laissés et ceux qui sont à venir a été présentée. La relocalisation des cinq bassins temporaires du centre des sports aquatiques est en cours; l’arène de handball sera démontée et utilisée pour la construction de quatre nouvelles écoles; les terrains de hockey sont utilisés par une université locale; et certaines zones du parc olympique sont ouvertes au public les week-ends. La réouverture de l'ensemble du parc est prévue pour juillet de cette année. Grâce aux Jeux, le pourcentage de la population ayant accès à des transports de qualité est passé de 18 % en 2009 à 63 % en 2016, et ce grâce à quatre nouvelles lignes de transport rapide par autobus (BRT) et à une nouvelle ligne de métro. Le réseau de trains légers a été étendu, avec 130 nouveaux trains désormais en circulation. Les Jeux Olympiques ont permis au pays d’enregistrer des chiffres record sur le plan touristique avec une augmentation de 6 % du revenu généré par le tourisme en 2016. Quelque 16 000 emplois ont été créés grâce à la construction des nouveaux hôtels. Découvrez ici la feuille d’information qui donne un aperçu de quelques-unes des façons dont Rio 2016 a rendu le monde meilleur grâce au sport.

Lee Hee-beom, président du comité d’organisation de PyeongChang 2018, et Gunilla Lindberg, présidente de la commission de coordination, ont présenté leurs rapports respectifs sur l’état d’avancement des préparatifs en vue des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Le président Thomas Bach a vanté les progrès accomplis dans les préparatifs et réaffirmé l’appui constant du CIO au POCOG pour assurer le succès des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Cela a également été confirmé durant la visite de la commission de coordination en prélude à la CE. La CE a aussi approuvé les Règles 40 et 50, en gardant pour les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 la même approche que pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Concernant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Yoshiro Mori et Toshiro Muto, respectivement président et directeur général du comité d’organisation des Jeux, et John Coates, président de la commission de coordination, ont présenté leurs rapports respectifs sur les dernières activités. La CE a approuvé le choix du stade de Fukushima Azuma proposé comme site supplémentaire pour le baseball et le softball, suivant ainsi l’initiative conjointe du Premier ministre japonais Shinzō Abe et du président du CIO d’organiser certaines épreuves sportives des Jeux de Tokyo 2020 dans la zone sinistrée de la région de Tohoku, initiative lancée lors de leur rencontre à Tokyo l’an dernier. Lire communiqué complet ici.

Le point a été fait sur l’état d’avancement des préparatifs par Zhang Jiandong, vice-président exécutif, et Guo Huaigang, directeur du secrétariat et de l’administration, du comité d’organisation des Jeux de Beijing 2022. La préparation des Jeux de Beijing 2022 demeure une priorité pour le gouvernement chinois, comme en témoigne la récente visite effectuée au CIO par le président chinois Xi Jinping en janvier dernier.

Au sujet des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires 2018, la CE a approuvé la demande de changement de dates, les JOJ se tiendront désormais du 6 au 18 octobre et non plus du 1er au 12 octobre. Cette mesure permet d'ajouter un week-end au calendrier des Jeux, ce qui devrait améliorer la mobilisation au niveau local et accroître la participation aux célébrations prévues pour la cérémonie d'ouverture. La CE a également approuvé l’ajout proposé du roller de vitesse, avec des épreuves pour les hommes et les femmes au programme sportif ainsi que le système de qualification pour l’ensemble du sport du roller. Un point a été fait sur les préparatifs des JOJ d’hiver de Lausanne 2020.

La CE a approuvé le projet d’analyse en matière d’égalité hommes-femmes proposé conjointement par la commission des athlètes et la commission des femmes dans le sport du CIO. Ce projet entend éveiller les consciences sur l’importance de l’égalité des sexes au sein du Mouvement olympique et formuler des directives et recommandations pratiques. Le groupe de travail sur l’égalité hommes-femmes chargé de mener à bien ce projet sera présidé par Marisol Casado; sa composition a également été approuvée par la CE. Un rapport complet et des recommandations devraient être présentés d’ici à décembre 2017. Lire communiqué complet ici.

Un compte-rendu des activités de la chaîne olympique a été présenté dans lequel il a été précisé que tout ce qui concerne l’entreprise et son organigramme a été mis en place et fonctionne intégralement. Du point de vue opérationnel, plus de 5000 éléments de contenu sont actuellement disponibles sur la plateforme, dans lesquels tous les sports et disciplines ainsi que 206 pays sont représentés. La communauté des réseaux sociaux grossit et à ce jour, la chaîne olympique enregistre 5,8 millions de followers sur ses pages Facebook, Twitter, Instagram, Weibo et YouTube, qui représentent approximativement 16 % de tous les followers du CIO sur les mêmes plateformes ; la chaîne y a jusqu’à présent généré plus de 555 millions de vidéos vues et 2,62 milliards d'impressions. Les activités de marketing actuelles sont concentrées sur l’optimisation du marketing numérique en vue de faire connaître la chaîne olympique et son utilisation. L’étroite coopération avec les principales parties prenantes a été soulignée, avec 49 accords déjà signés avec des FI et des organisations sportives. Actuellement, 198 manifestations sportives et environ 500 retransmissions en direct sont prévues pour 2017. Le groupe Alibaba a été annoncé comme troisième partenaire fondateur. Alibaba mettra à disposition ses technologies numériques de pointe afin de développer et d’adapter la chaîne olympique à une audience chinoise. Des versions locales de la chaîne olympique qui offriront des expériences spécifiques à la langue et la région de l’utilisateur sont désormais une priorité pour la chaîne. Le premier de ces partenariats a été conclu avec NBCUniversal et le CNO des États-Unis (USOC) et a débuté en décembre 2016. Une chaîne linéaire sera lancée au second semestre 2017. De plus, la plateforme digitale mondiale est désormais disponible en sept langues, quatre langues supplémentaires seront ajoutées dans un proche avenir.

Un rapport a été fait sur la situation actuelle du CNO du Kenya et des difficultés rencontrées pour approuver les nouveaux statuts du CNO. La CE a approuvé une mesure d’urgence prise par le président du CIO afin de différer les paiements au CNO du Kenya jusqu’à ce que la question soit réglée. La CE s’est félicitée des récents développements positifs et des engagements pris par le CNO. Par conséquent, aucune autre mesure ne sera prise à ce stade par le CIO, qui continuera de suivre tout cela de près.

La CE a été informée des activités de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF), de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'hiver (AIOWF) et de l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO). Il a été indiqué que les 28 FI de l’ASOIF ont répondu au questionnaire d’auto-évaluation visant à évaluer l’état de la gouvernance dans leurs organisations et qu’un rapport intermédiaire sera publié lors de l’Assemblée générale de l’ASOIF en avril.

À PyeongChang, le président du CIO a visité la Maison d’accueil de Korea Telecommunications, l’un des partenaires des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Il a également participé à un diner organisé par le président du POCOG, Lee Hee-beom, au Temple Woljeongsa. La délégation a particulièrement apprécié l’accueil chaleureux des moines, leur gastronomie, musique et culture traditionnelles.

CIO / Greg Martin

Le président Thomas Bach s’est rendu au centre de glace d’Alpensia où se déroulait la Coupe du monde 2017 de bobsleigh et skeleton – une épreuve olympique test –. Il était accompagné par le président de la Fédération Internationale de Bobsleigh et Skeleton (IBSF) et membre du CIO, Ivo Ferriani.

À Seoul, le président a rencontré les rédacteurs en chef des principaux médias de la presse écrite et audiovisuelle en Corée. Ils ont discuté des meilleures performances que réalisent les athlètes sud-coréens en sports d’hiver, des grands progrès accomplis dans les préparatifs des Jeux Olympiques d’hiver de 2018 et de la façon de mieux faire connaître les Jeux de l’an prochain. Le président Thomas Bach s’est entretenu séparément avec SBS, le détenteur national des droits de diffusion pour les Jeux de PyeongChang 2018.

COMMISSIONS

CIO / Greg Martin

À moins d'un an de l'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, la commission de coordination du CIO a achevé sa huitième visite (13-15 mars) dans la ville hôte coréenne, convaincue que les athlètes et les passionnés de sport vivront une expérience olympique unique en 2018. S'exprimant à l'issue de la réunion, la présidente de la commission de coordination, Gunilla Lindberg, a déclaré : "L'année prochaine, PyeongChang 2018 offrira des installations de grande qualité aux meilleurs athlètes olympiques des sports de neige et de glace. Nous en sommes intimement convaincus car nous avons vu les progrès accomplis sur les chantiers de construction et avons noté les réactions enthousiastes des athlètes qui ont participé aux 17 épreuves tests organisées jusqu'ici. Tout cela, associé à deux villages olympiques hors pair, fera de ces Jeux un événement des plus mémorables pour les olympiens et les paralympiens en 2018." La commission s’est aussi rendue au centre alpin de Jeongseon, au centre de glisse d’Alpensia, au stade olympique de PyeongChang ainsi qu’au Centre International de Radio et Télévision. Les membres se sont également joints au président et aux membres de la CE du CIO pour une visite du village olympique de PyeongChang. La prochaine et dernière visite de la commission à PyeongChang aura lieu en août. Lire communiqué complet ici.

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

Korean Sport and Olympic Committee (KSOC)

Le CIO et INTERPOL se sont réunis à Séoul dans le cadre des initiatives menées pour promouvoir et préserver l'intégrité du sport auprès de leurs partenaires nationaux en prélude à l'accueil des Jeux Olympiques d'hiver de 2018. La réunion, qui s'inscrit dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, a eu lieu avant la réunion de la CE du CIO à PyeongChang. Elle a rassemblé des spécialistes de la prévention de la manipulation des compétitions au niveau national, à savoir des représentants des agences de répression, du bureau du procureur fédéral, du comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 (POCOG), du CNO sud-coréen, des fédérations nationales de sport et de la Commission nationale de contrôle des jeux. Durant la réunion, les participants ont évoqué la mise en place d'une unité conjointe chargée de recueillir des renseignements sur l'intégrité afin de protéger les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. Cette unité pourrait également constituer un legs durable et mettre le sport coréen à l'abri des atteintes portées à l'intégrité. Lire nouvelle ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES DE SPORT

FI ÉTÉ

FIBA

Abidjan en Côte d’Ivoire, a accueilli le dernier des ateliers de marketing et de communication de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA) pour les éliminatoires de la Coupe du monde de basketball 2019. Tenue les 12 et 13 mars, cet atelier a confirmé l'engagement et le dévouement sans faille de la FIBA à préparer toutes ses fédérations nationales membres pour le système de compétition FIBA 2017+ qui entrera en vigueur en novembre prochain. Lire nouvelle ici.

L’Association Internationale de Boxe (AIBA) vient de lancer 2017 comme l’Année africaine. Conçu en collaboration avec la Confédération africaine de boxe, le programme vise à offrir un héritage durable pour la boxe auprès des 54 fédérations nationales du continent. Il atteindra plus de 750000 personnes réparties sur 12 pôles régionaux grâce à des initiatives telles que le HeadsUp Truck, la nouvelle plateforme de l’AIBA et grâce à quelque 4835 cours agréés prévus pour voir augmenter de 250% le nombre d’entraineurs, juges et arbitres et personnel technique. Lire nouvelle ici.

Le 8 mars dernier, la Fédération Équestre Internationale (FEI) s’est officiellement engagée à devenir membre de l’International Gender Champions Network (réseau international pour l’égalité des genres) à Genève, une initiative destinée à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport et les organisations. Le président de la FEI, Ingmar De Vos, rejoint ainsi les dirigeants de quatre autres instances sportives (le CIO, la Fédération Mondiale de Tir à l’Arc, la Fédération Internationale de Hockey et la Fédération Internationale du Sport Universitaire. À cette occasion, la FEI s’est engagé à proposer à ses employés masculins un congé paternité rémunéré d’un mois pour la naissance de chaque enfant, contribuant ainsi à un meilleur équilibre entre travail et vie privée, et à augmenter le nombre de femmes au sein de ses Comités. Lire nouvelle ici.

Le président de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG), Morinari Watanabe, a dévoilé la composition des nouvelles commissions de la FIG pour le cycle olympique 2017-2020. Quatre commissions ont été nommées pour la première fois: la commission femme dans la gymnastique, la commission de l’innovation, la commission de la conformité et la commission des ambassadeurs. Lire nouvelle ici.

UWW

Sally Roberts (à d.), fondatrice de «Lutter comme une fille» (“Wrestle Like a Girl”), a reçu le trophée femme et sport de l’Union mondiale de lutte (UWW) qui lui a été remis par le président de l’UWW, Nenad Lalovic (à g.) lors du 2e Forum pour les femmes dirigeantes dans les FI tenu à Lausanne. Double médaillée de bronze aux championnats du monde, elle est la directrice générale de “Wrestle Like a Girl” qui vise à soutenir et promouvoir la lutte féminine en mettant l’accent sur l’athlète plutôt que sur les performances. Elle dirige également un camp d’entraînement de deux jours qui enseigne aux participantes les techniques de lutte et les compétences fondamentales. Lire nouvelle ici.

La Fédération internationale de rugby (World Rugby) a annoncé un accord historique sur l'harmonisation du calendrier international pour la période 2020-2032. Une intégration sans précédent des nations émergentes du rugby, un intérêt décuplé pour l'ensemble des fédérations et la santé du joueur sont les principes fondamentaux d'un calendrier international innovant approuvé par le comité exécutif de World Rugby. Lire nouvelle ici.

FIVB

Les vice-présidentes de la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB), Marta Eugenia Centeno O. De Sajche et Bouchra Hajij (photo) ont célébré la Journée internationale de la femme en participant au 2e Forum pour les femmes dirigeantes dans les FI à Lausanne. De leur côté, le président de la FIVB, Ary S. Graça F° et le secrétaire général, Fernando Lima ont pris part à l’évènement organisé par les Nations Unies à Genève au cours duquel une table ronde s’est penchée sur le rôle du sport dans la promotion de l’égalité de sexes et la responsabilisation des femmes. Lire nouvelle ici. La ville brésilienne de Curitiba accueillera en juillet prochain les finales de la Ligue mondiale de volleyball 2017 dans le stade de 43000 places, la Arena da Baixada. Ce stade a accueilli des matches de la Coupe du monde de football en 2014. C’est la seconde fois qu’un tournoi majeur de la FIVB se jouera dans un stade de football, après le succès remporté par le match d’ouverture des championnats du monde masculins 2014 qui a eu lieu dans le stade national de Varsovie, en Pologne. Lire nouvelle ici.

FI HIVER

ISU

Le Hongrois Viktor Knoch (photo) a été élu à la commission des athlètes de l’Union Internationale de Patinage (ISU) comme représentant du patinage de vitesse sur piste courte. Il a été élu par ses pairs lors des championnats du monde de patinage de vitesse sur piste courte qui se sont déroulés à Rotterdam (Pays-Bas). Il rejoint la représentante du patinage synchronisé, la Suédoise Nathalie Lindqvist et celle du patinage de vitesse, la Polonaise Luiza Zlotkowska. Lire nouvelle ici.

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

CNO algérien

Comme chaque année, le CNO algérien a célébré la Journée internationale de la femme. Le 8 mars, des championnes olympiques, des entraineurs, des journalistes sportives ont été conviées à une réception organisée à Alger au Musée olympique et à l’académie en présence du président du CNO, Mustafa Berraf et des membres du comité exécutif. Par ailleurs, la basketteuse Soraya Beloucif a reçu le diplôme du ‘cycle international du sport d’élite – Lausanne Suisse’ lors d’une cérémonie organisée à l’occasion de la réunion du comité exécutif du CNO début mars. La basketteuse a réalisé un mémoire de fin de stage intitulé « Vers une préparation optimale des jeunes basketteuse en Algérie ». Infos sur www.coalgerie.com.

CNO d’Azerbaïdjan

L’Académie d’état de culture physique et des sports d’Azerbaïdjan et le CNO d’Azerbaïdjan ont organisé une série de réunions et de présentations afin de promouvoir les valeurs olympiques à travers l’exemple des Jeux Olympiques de Rio 2016. Pour célébrer la Journée internationale de la femme, un “Summit Meeting” a proposé une rencontre avec des athlètes féminines. Les invitées étaient les participantes aux Jeux de Rio 2016, Farida Azizova et Patimat Abakarova, la médaillée de bronze en taekwondo. Elles ont ainsi partagé avec les étudiantes leurs réussites mais également les combats et les défis auxquels elles ont dû faire face sur ce chemin vers la réussite. Plus d’infos sur www.noc-aze.org.

CNO bahreïni

Le CNO bahreïni nous informe que la 5e édition des Jeux pour les femmes du Conseil de coopération du Golfe (GCC) se déroule depuis le 7 mars à Doha (Qatar). Pendant 11 jours, plus de 890 athlètes représentant le Bahreïn, les Emirats arabes unis, Oman et le Qatar participent à des compétitions dans 10 sports différents. La cérémonie d’ouverture a eu lieu sous le patronage de la vice-présidente et directrice générale de la Fondation du Qatar pour l’éducation, la science et le développement de la communautaire, la Cheikha Hind bint Hamad Al Thani.

CNO bélarusse

La salle du Panthéon de la gloire du CNO bélarusse a accueilli la cérémonie de remise des prix aux vainqueurs du concours « Media Olymp 2016 ». Ce concours récompense les journalistes sportifs qui ont su le mieux mettre en valeur les activités du CNO auprès du public et également couvrir les préparatifs et la participation des athlètes bélarusses aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Organisé par le CNO avec la collaboration du ministère de l’Information et l’Association bélarusse de la presse sportive, ce concours a été lancé par la commission des médias du CNO. Lire nouvelle ici.

CNO chilien

Le CNO chilien a fait une importante donation (plus de 25 millions de pesos) pour un centre multi sportif destiné au collège San Lorenzo de Recoleta. Lors de l’inauguration de ce terrain, outre les élèves, étaient également présents des athlètes de Team Chile et des représentants des autorités sportives. Réalisée dans le cadre du projet OlympAmerica du CIO, cette donation consiste en un terrain de sport, de buts de football, de panneaux de basketball officiels et d’un filet de volleyball. Le CNO avait été contacté par la Fondation ‘Ganémosle a la Calle’ afin de permettre à des centaines d’enfants défavorisés d’échapper à la rue et à ses fléaux grâce au sport. Pour cette année, deux autres projets sont prévus parmi lesquels un autre centre dans les zones affectées par les incendies de l’été passé au centre sud du pays. Lire nouvelle ici.

CNO colombien

Le département pédagogique du CNO colombien a organisé, avec le soutien de l’Institut des Sports, Indeportes, situé à Bucaramanga, un cours d’administration sportive. Ce cours a rassemblé du 14 au 17 mars à l’INDERBU, près d’une soixantaine de dirigeants de la région. Parmi les thèmes abordés, figuraient le Mouvement olympique, l’Agenda olympique 2020, la Solidarité Olympique, la gestion stratégique dans les organisations sportives, la réalisation d’événements sportifs, le volontariat et le marketing. Plus d’infos sur www.coc.org.co.

CNO espagnol

Le président du CNO espagnol, Alejandro Blanco (à d.), et le président de la Commission espagnole d’aide aux réfugiés (CEAR), Carlos Berzosa (à g.), ont signé un accord de collaboration pour mettre en oeuvre des activités et des programmes utilisant le sport comme outil d’intégration des réfugiés dans la société espagnole. Selon cet accord, signé au centre d’accueil de la CEAR à Getafe, le CNO s’est engagé à contribuer financièrement dans le cadre des programmes du CIO à travers la Solidarité Olympique. Cette contribution servira dans un premier temps à mettre en route un centre dans le centre d’accueil de la CEAR. Il est également prévu d’embaucher un coordinateur qui planifiera les activités sportives et de temps libre destinées aux personnes réfugiées. De même le CNO fournira du matériel sportif nécessaire au développement des programmes et des activités. Plus d’infos sur www.coe.es.

CNO guatémaltèque

En partenariat avec le CNO guatémaltèque, la Fondation olympique guatémaltèque a organisé un atelier "Former les formateurs’ au programme PEVO, version 2.0 (Programme d’éducation aux valeurs Olympiques) à Guatemala City. Une cinquantaine de personnes, entraineurs, dirigeants membres du projet social et sportif de la Fondation, et personnel administratif du CNO, ont suivi cette formation de trois jours qui leur permettra ensuite de transmettre aux enfants et aux jeunes guatémaltèques les valeurs olympiques et les bienfaits du sport et de l’Olympisme pour bâtir une société pacifique et meilleure. Le Guatemala est le premier pays à organiser ce cours, après le lancement de cette nouvelle édition du PEVO en novembre dernier. Plus d’infos sur www.cog.org.gt.

Le CNO vénézuélien a signé un nouvel accord avec le CNO du Panama avec comme objectif d’étendre les relations entre les CNO ainsi que de renforcer les échanges, ce qui augmentera le niveau de la compétition dans la région. Cet accord intègre également des plateformes de formation non seulement pour les athlètes mais aussi pour les entraineurs, les juges, les arbitres et les dirigeants. Par ailleurs, le CNO vénézuélien a annoncé l’organisation des premières Journées internationales de l’histoire du sport du 5 au 7 avril prochain au siège du CNO. Ces Journées rassembleront des historiens, des journalistes et des chercheurs spécialistes du sport sur le continent américain.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES

PYEONGCHANG 2018

Le programme de volontariat de PyeongChang 2018 a rencontré un succès considérable : plus de 91 000 personnes du pays hôte ont présenté leur candidature pour apporter leur contribution aux prochains Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver. 41 350 d’entre eux ont été sélectionnés pour une phase d’entretiens qui s’est déroulée durant les deux premiers mois de cette année. Ces entretiens étaient basés sur les critères suivants : expérience en matière de volontariat, implication pour les Jeux et connaissances de base de PyeongChang 2018. À l’issue de ce processus, les organisateurs ont sélectionné 16 200 volontaires locaux. Lire nouvelle ici.

ORGANISATIONS RECONNUES

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a lancé une nouvelle plateforme numérique sécurisée, appelée Brisez le silence!, que les sportifs et toutes les personnes qui possèdent des renseignements peuvent utiliser pour signaler une violation présumée des règles antidopage (VRAD) aux termes du Code mondial antidopage, toute non-conformité au Code ou tout acte ou toute omission pouvant entraver la lutte contre le dopage dans le sport. Lire nouvelle ici.

Le Comité International Paralympique (IPC) a indiqué que les Jeux Paralympiques de Rio 2016 ont été les plus suivis de l’histoire avec une audience cumulée de plus de 4.1 milliards de personnes, un record. Selon les chiffres de l’Institut Nielsen Sports, publiés à l’occasion des six mois depuis les Jeux, il s’agit d’une hausse de 7% par rapport à l’édition de 2012 à Londres, suivie par 3,8 milliards de personnes. De plus, les Jeux ont été partagés par plus d’un milliard de personnes dans le monde via les plateformes de médias sociaux. Lire nouvelle ici.

IAKS

L’Association internationale des équipements de sport et de loisirs (IAKS) vient de publier une vidéo sur l’édition 2017 des Prix CIO/IPC/IAKS. Les prix seront décernés lors du 25e Congrès international de l’IAKS qui se tiendra du 7 au 10 novembre à Cologne (Allemagne). Plus d’infos sur www.iaks.org.

back to top En