skip to content
Japanese Ministry of Foreign Affairs
Date
08 juil. 2019
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Actualités olympiques 08/07/2019


ActivitÉs du CIO

PrÉsident

Le président du CIO, Thomas Bach, a eu l'occasion de prendre la parole devant les dirigeants du monde au Sommet du G20 à Osaka (Japon) le 29 juin dernier. Thomas Bach était l'invité de Shinzo Abe, le premier ministre du Japon, pays hôte des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Les dirigeants du monde ont accueilli le discours du président par une salve d'applaudissements. Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a félicité le CIO et son président pour leur travail et confirmé l’appui à la mission des Jeux Olympiques.

Japanese Prime Minister Office
Avant son discours, le président du CIO a remis au premier ministre Shinzo Abe, une médaille originale de participant des Jeux Olympiques de Stockholm 1912. C’était un cadeau symbolique puisque l’équipe japonaise a pris part pour la première fois aux Jeux Olympiques à Stockholm. Le président Thomas Bach a également eu l'occasion de s'entretenir bilatéralement avec un certain nombre de chefs d'État et de gouvernement. Dans son discours, le président du CIO a parlé du rôle des Jeux Olympiques, le seul événement capable d'unir le monde dans une compétition pacifique. "Dans un an maintenant, plus de la moitié de la population mondiale suivra les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Les Jeux Olympiques sont le seul événement qui rassemble la planète tout entière dans une compétition pacifique. Lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le monde entier assistera au rassemblement des athlètes représentant les 206 Comités Nationaux Olympiques et de l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO", a déclaré Thomas Bach (le discours est disponible ici dans son intégralité – en anglais uniquement).  

Saluant la préparation et la vision du comité d'organisation de Tokyo 2020, dont le président, Yoshiro Mori, était présent à ses côtés pour le déjeuner réunissant les dirigeants du G20, Thomas Bach a rappelé : "Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ne seront pas seulement le plus grand événement sportif du monde, ils seront aussi une source d'inspiration pour une croissance durable. Cette approche est une parfaite illustration des réformes engagées par le CIO pour mettre la durabilité au cœur de toutes nos activités et passer ainsi de la parole aux actes."

Le président Thomas Bach a rappelé que le CIO est une organisation fondée sur des valeurs : "C'est ce qui nous différencie des entreprises sportives à but lucratif. J'espère que vous en tiendrez compte lorsque vous aurez des décisions à prendre en lien avec le sport." Il a également demandé aux dirigeants politiques de soutenir la mission du CIO : "Nous ne pouvons accomplir cette mission que si nous restons à l'écart de tout conflit politique. Cela signifie que nous devons être neutres sur le plan politique. Mais ce n'est pas suffisant. Nous dépendons de vous, les dirigeants du monde, et de votre soutien pour notre mission et notre neutralité."

Le président du CIO a conclu avec ces mots : "C'est pourquoi je suis si reconnaissant de pouvoir vous demander personnellement aujourd'hui de soutenir ce rôle unificateur, précieux et unique, des Jeux Olympiques, qui fait d'eux ce magnifique symbole d'unité dans la diversité pour toute l'humanité."

Les participants au Sommet du G20 sont des dirigeants de 19 pays et de l'Union européenne. Des dirigeants d'autres pays et des représentants d'organisations internationales figuraient également parmi les invités.

Lors de son déplacement à Osaka, le président du CIO était accompagné de John Coates, membre du CIO et président de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Communiqué complet ici.

Office of the Australian Prime Minister
Lors du Sommet du G20, le président du CIO a tenu une réunion bilatérale avec le premier ministre australien, Scott Morrison. Le premier ministre a déclaré que son gouvernement soutenait pleinement l’organisation de Jeux Olympiques en 2032 dans le Queensland, Australie. Il a également indiqué clairement que ces Jeux Olympiques s’intègreraient entièrement dans la planification décennale de l’infrastructure de son gouvernement. « Cet engagement précoce et l'enthousiasme bien connu des Australiens pour le sport constituent une base solide pour des Jeux Olympiques en 2032 dans le Queensland », a déclaré le président du CIO lors de la réunion. Le président Bach était accompagné de John Coates, membre du CIO en Australie.

Toujours avec John Coates, également président de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le président du CIO a tenu des réunions avec Yoshiro Mori, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, et Toshiro Muto, directeur général de Tokyo 2020 qui se trouvaient également à Osaka.

CIO / Greg Martin
D’Osaka, le président du CIO s’est rendu à Minsk (Bélarus) où il a assisté au dernier jour des 2es Jeux Européens.  Il a suivi les compétitions de badminton, pour lesquelles il était accompagné du président des Comités Olympiques Européens (COE), Janez Kocijančič. Le président du CIO s’est ensuite rendu aux épreuves de gymnastique et de lutte, ainsi qu’à la cérémonie de clôture dans le stade Dinamo. Il a remis les médailles à l’issue des épreuves masculines du cheval-arçons et de la lutte gréco-romaine +130kg (photo ci-dessus), cette dernière ayant été remportée par le Bélarussien Kiryl Hryshchanka devant une foule de compatriotes enthousiastes.

CIO / Greg Martin
Thomas Bach a été accueilli par le président du Bélarus, Alexander Lukashenko, au Palais de l’Indépendance. Il a félicité celui-ci pour l’excellente organisation, la bonne ambiance et le succès de l’équipe bélarussienne aux Jeux. Le pays hôte est en effet le deuxième pays à avoir remporté le plus de médailles, derrière la Russie. Les deux présidents ont également discuté du développement du sport au Bélarus après les Jeux Européens.

CIO / Greg Martin
Dans la Minsk-Arena, où se sont déroulées les épreuves de gymnastique, le président du CIO s’est entretenu avec le président russe, Vladimir Poutine, et l’a félicité pour le succès de l’équipe russe, qui a remporté plus de 100 médailles à Minsk. Le président Poutine a quant à lui exprimé sa gratitude à Thomas Bach pour son discours tenu lors du Sommet du G20 à Osaka.

À l’occasion de la cérémonie de clôture, une réunion a également eu lieu avec le président de l’Arménie, Armen Sarkissian.

Lors des Jeux Européens, le président du CIO s’est aussi entretenu avec les membres du CIO Sergey Bubka, Nenad Lalovic, Daina Gudzineviciute et Spyros Capralos.

CIO / Greg Martin
Le CIO et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont conclu un protocole d'accord visant à renforcer leur collaboration en vue de promouvoir l'éthique, l'intégrité et la bonne gouvernance, ainsi que la paix et le développement durable dans le sport. L'accord a été signé à Lausanne par Thomas Bach, président du CIO, et Angel Gurría, secrétaire général de l'OCDE. Ainsi que l'a déclaré le président du CIO : "Si la vision du CIO consiste à bâtir un monde meilleur par le sport, l'OCDE œuvre pour sa part afin de mettre sur pied de meilleures politiques pour améliorer la vie des citoyens. Aussi existe-t-il de nombreuses synergies entre nos deux organisations : c'est un partenariat qui va de soi." Et d'ajouter : "Le CIO se réjouit à l'idée de tirer le meilleur parti de la remarquable expertise de l'OCDE pour lutter contre la corruption et relever les défis auxquels il doit faire face sur les plans social, économique et environnemental. Nous diffuserons également les solutions de l'OCDE fondées sur des données probantes au sein du Mouvement olympique." Pour Angel Gurría, "il s'agit d'une autre étape importante de notre coopération après la création par nos deux organisations de l'IPACS. Ce protocole d'accord traduit parfaitement nos objectifs communs, à savoir lutter contre la corruption, promouvoir l'intégrité dans le sport, adopter un comportement responsable dans la conduite des opérations et favoriser une croissance durable pour tous, laquelle contribue à améliorer l'intégrité et la crédibilité des organisations sportives." Cette coopération avec l'OCDE est un autre exemple de la nouvelle approche adoptée par le CIO en faveur de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. Avec l'Agenda olympique 2020, le CIO a tourné une page. Toutefois, l'organisation olympique doit toujours traiter des questions et des cas survenus avant ces réformes et s'emploie à le faire avec une grande détermination. Le partenariat avec l'OCDE l'appuiera dans ses efforts. Communiqué complet ici.

CIO / Greg Martin
Le président Bach a accueilli le double champion olympique de ski alpin, le Norvégien Aksel Lund Svindal, avec lequel il a évoqué divers sujets autour du rôle des athlètes au sein du Mouvement olympique. En quatre participations olympiques, Svindal a remporté quatre médailles et est devenu le premier champion olympique norvégien de la descente lors des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

Le 5 juillet au soir, le président a assisté au meeting d’athlétisme à Lausanne, Athletissima, au cours duquel il a pu s’entretenir avec Virginie Faivre, présidente du comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020.

Membres

CIO

Tony Estanguet, également président du comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, fait partie du classement des 100 jeunes dirigeants qui jouent un rôle clé dans le développement du sport en France. Le palmarès #ChoiseulSportBusiness a été établi par l’institut Choiseul.

Membres d’honneur

CIO

Dans un éditorial publié sur olympic.org, Henry Kissinger, membre d’honneur du CIO et ancien secrétaire d’État américain, rappelle que les Jeux Olympiques offrent un aperçu de ce que pourrait être un monde meilleur et plus pacifique. Ainsi, écrit-il : « les Jeux Olympiques illustrent les possibilités bénéfiques de l’interconnexion sans précédent du monde moderne. Sous les auspices des Jeux, malgré les différences culturelles et historiques qui définissent leurs divers systèmes, les nations du monde entier saisissent volontiers l’occasion de se rassembler. Dans la compétition pacifique que sont les Jeux Olympiques, la réussite d’une nation encourage les efforts des autres, les poussant toutes vers de nouveaux sommets en matière d’excellence humaine ». Et d’ajouter : « Bien sûr, les Jeux à eux seuls ne suffiront pas à empêcher les guerres ou à mettre fin aux conflits. Mais les Jeux Olympiques peuvent être une source d’inspiration pour une recherche internationale de compréhension à travers et en parallèle à la contestation. » Kissinger conclut :  « Contrairement aux époques passées, les ordres du monde d’aujourd’hui sont inextricablement liés. Ils continueront à s’influencer mutuellement et, dans certains endroits, à se faire concurrence. Certains y voient un vrai défi, mais les Jeux Olympiques peuvent être un symbole excellent de la manière de rivaliser pacifiquement. À mon avis, c’est une occasion à saisir : en regardant au-delà de ce moment de l’histoire, nous pouvons élaborer une vision de l’avenir dans lequel nos réseaux en plein essor se transforment en liens qui renforcent la compréhension mutuelle, favorisent la paix et guident notre quête commune de la grandeur humaine sous toutes ses formes. »  Lire texte complet de l’éditorial ici.

Autres nouvelles olympiques

La commission exécutive du CIO a décidé le 5 juillet de lever pleinement la suspension du CNO du Koweït à la suite de la mise en œuvre concluante de la feuille de route arrêtée entre toutes les parties. Cette décision a été prise lors d'un vote par correspondance. Communiqué complet ici.

Lors d'une réunion de son comité directeur tenue le 1er juillet à Paris, le Partenariat international contre la corruption dans le sport (IPACS) a décidé d'établir un nouveau groupe de travail en vue d'accroître la coopération entre les autorités de justice pénale, les organes d'application de la loi et les organisations sportives. Cette réunion était accueillie par la présidence française du Conseil de l'Europe. Alors que les organisations sportives peuvent imposer des sanctions dans les cas de corruption tombant sous leur juridiction, les autorités de justice pénale ont un rôle de premier plan à jouer dans le traitement des infractions pénales. Celles-ci s'avèrent souvent de nature transnationale ou internationale, ce qui ajoute à la complexité du traitement de telles affaires. Une coopération accrue entre les autorités de justice pénale et le sport apportera une plus grande efficacité et aura des effets à plus long terme. Communiqué complet ici.

Dans le cadre de l’édition 2019 / 2020 du programme de bourses de recherche olympique avancée, le Centre d’Études Olympiques (CEO), avec le soutien de son Comité de sélection des bourses ainsi que l’administration du CIO, a récompensé sept projets de recherche, soulignant ainsi leur qualité académique et leur intérêt stratégique ou opérationnel pour les activités du CIO. Ces bourses permettront aux chercheurs de mener à bien leur travail de recherche, d’avoir des échanges avec le CIO et, le cas échéant, de consulter les archives et ressources du CEO à Lausanne. Les résultats de leurs recherches sont attendus en juin 2020. Plus d’informations ici sur le CEO, ses activités et programmes.

FÉdÉrations Internationales

fi été

FIBA

Le comité exécutif de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA) s'est réuni le 28 juin à la Maison du Basketball Patrick Baumann à Mies (Suisse). Les préparatifs pour la Coupe du monde FIBA 2019 à Beijing en septembre, les éliminatoires pour les Coupes continentales FIBA 2021, les tournois de qualification olympique pour Tokyo 2020, le basketball 3x3 ont été les principaux points à l’ordre du jour de ce comité exécutif. Plus de détails ici.

À quelques jours des 18es championnats du monde FINA qui se dérouleront du 12 au 28 juillet à Gwangju (République de Corée), la Fédération Internationale de Natation (FINA) a annoncé une série de réunions clés qui auront lieu avant et pendant la compétition. Le congrès de la FINA, au cours duquel les modifications importantes du statut de la FI seront examinées, aura lieu le 19 juillet, après la réunion du bureau de la FINA le 10 juillet. En outre, les villes hôtes des éditions 2025 et 2027 des championnats du monde seront annoncées le 11 juillet lors d’une conférence de presse. Plus d’infos sur www.fina.org

ComitÉs Nationaux Olympiques

CNO d’Azerbaïdjan
cUne délégation composée de représentants des CNO d'Azerbaïdjan, de Bélarus et des COE, ainsi que d’athlètes et autres invités, a visité le Gymnase Francisk Skorina n ° 1 situé à Minsk (Bélarus). Le Gymnase est jumelé avec l’école N: 164 de Bakou (Azerbaïdjan), dans le cadre du programme culture et éducation olympique organisé à l’occasion du Festival olympique d’été de la jeunesse européenne (FOJE) de Bakou 2019. Soutenu par la Solidarité olympique, ce programme est une initiative du CNO d’Azerbaïdjan et est mis en œuvre dans le cadre de l’héritage du FOJE. Ainsi 49 écoles de Bakou se sont jumelées avec d’autres écoles à travers l’Europe. Les écoles jumelées apprennent et partagent la culture et l'histoire, l'art, le sport de leur propre pays en promouvant les valeurs et les principes olympiques auprès de leurs homologues de différents pays. Plus d’infos sur www.noc-aze.org

CNO brésilien
Le Temple de la renommée du CNO brésilien comptera dix nouveaux membres en 2019: Chiaki Ishii, le premier brésilien médaillé olympique en judo à Munich en 1972; Hortencia et Paula, médaille d'argent olympique en basketball à Atlanta en 1996; Joaquim Cruz, champion olympique du 800 m à Los Angeles en 1984; feu Guilherme Paraense, premier champion olympique brésilien (Anvers 1920, tir); João do Pulo, double médaillé de bronze olympique en athlétisme; Maria Lenk (natation), première femme sud-américaine à participer aux Jeux Olympiques (Los Angeles 1932); Sylvio Magalhães Padilha, le premier sud-américain à  disputer une finale olympique d'athlétisme (Berlin 1936); et les entraîneurs de volleyball Bernardinho (double champion olympique) et José Roberto Guimarães (triple champion olympique). Ces dix légendes sportives seront intronisées lors d’événements comme la Journée olympique, la commémoration des Jeux de Tokyo 2020, les Jeux scolaires de la jeunesse. Plus de détails ici.

Comité Olympique de Chinese Taipei
Pour célébrer la Journée olympique 2019, le Comité Olympique de Chinese Taipei a organisé une série d'événements autour des thèmes ‘Bouger, Apprendre et Découvrir’. Au total, plus d'un millier de passionnés de sport ont participé à cette célébration qui s’est étalée sur un mois à Taipei et à la National Taiwan Sport University. Une course pour le plaisir de 3km, organisée conjointement par le CNO et l’Association des olympiens, a réuni des centaines de participants à l’Université. Des représentants de fédérations sportives et des passionnés de sport ont pris part à des ateliers sur le protocole olympique et à des séminaires «Mon histoire olympique» au cours duquel des olympiens sont venus partager leur expérience olympique. Une initiation au tir avec l’arc organisée par des olympiens a également été proposée aux participants. Plus d'infos sur www.tpenoc.net

CNO cubain

De nombreux athlètes médaillés comme les triples championnes olympiques de volleyball, Regla Torres et Marlenis Costa, ont participé à la course de la Journée olympique à La Havane, auprès d’un millier d’autres participants de tous âges. Le départ a été donné par le président du CNO cubain, Roberto León Richards, et son homologue de l’Institut national des sports, de l'éducation physique et des loisirs (INDER), Osvaldo Vento Montiller.

CNO du Panama

La Journée olympique 2019 organisée par le CNO du Panama a vu la participation de plus de 7000 personnes qui ont pu profiter de démonstrations dans plus 20 sports organisées dans différents endroits du centre commercial Altaplaza. Les participants ont ainsi pu découvrir et pratiquer différentes disciplines sportives et également se familiariser avec les valeurs olympiques, le tout sous la conduite de la commission des athlètes du CNO. Le 22 juin, les 76 athlètes déjà qualifiés pour les Jeux panaméricains de Lima 2019 ont été présentés sur la Place olympique. Le 23 juin, la traditionnelle course de 5 km a été organisée par les Panama Runners, l’Union de triathlon du Panama et la fédération d’athlétisme du Panama. Plus de détails ici.

Singapore Olympic Foundation
Le 29 juin dernier, plus de 1500 participants se sont réunis au Kallang Practice Track et au Singapore Sports Hub pour célébrer la Journée olympique, organisée cette année conjointement avec le festival de tennis de Singapour. Les participants ont marché aux côtés d’olympiens comme C. Kunalan (athlétisme), Ajit Singh (hockey) et Tao Li (natation). Ser Miang Ng, membre de la commission exécutive du CIO et président de la Fondation olympique de Singapour, a donné le coup d’envoi de la marche au stade national, en présence d’Angelita Teo, qui sera en octobre la nouvelle directrice du Musée Olympique à Lausanne, de Chiang Hock Woon, directeur général adjoint de Sport Singapore ainsi que de Jessie Phua, Tan Eng Liang, Edwin Lee et Chris Chan, membres du comité exécutif du CNO de Singapour. Plus d’infos sur www.singaporeolympics.com

CNO vénézuélien
Le CNO vénézuélien a rendu hommage à neuf journalistes en leur remettant l’Ordre "Jesus Eduardo Lizarraga" en reconnaissance de leur contribution à la promotion du sport olympique national. Jesus Eduardo Lizarraga était le fondateur de la revue Mundo Deportivo et a créé la commission d’éthique et des valeurs du CNO. Les journalistes présents ont pu également participer à l'élection du porte-drapeau lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux panaméricains de Lima 2019 le 26 juillet prochain. Il s’agit de Daniel Dhers (vélo BMX). Plus de détails ici.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques

Tokyo 2020

Getty Images
La capitale japonaise passe la vitesse supérieure dans ses préparatifs des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en organisant avec succès sa première grande épreuve internationale de pentathlon moderne depuis les Jeux de 1964. En tout, 72 athlètes de plus de 20 pays se sont affrontés le 30 juin en finale de la Coupe du monde 2019 de pentathlon moderne, les grands noms de ce sport espérant tous décrocher une des deux places de qualification pour les Jeux Olympiques de l’été prochain. Avec cette finale de Coupe du monde 2019, le pentathlon moderne est le troisième sport à organiser une épreuve test des Jeux de Tokyo 2020 – et le deuxième à le faire dans la capitale japonaise – après les épreuves tests de la voile et du water-polo organisées fin 2018. Cette compétition de pentathlon moderne sera suivie de six autres épreuves tests en juillet, dont l’open japonais de badminton sur le site même de Musashino et quatre épreuves organisées par le comité d’organisation de Tokyo 2020 sous la marque officielle “Ready, Steady, Tokyo”. Plus de détails  ici.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse

Lausanne 2020

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Lausanne 2020 a annoncé que la vasque olympique, dont la construction a commencé le 17 juin 2019, sera alimentée par des pellets de bois, faisant d’elle la plus éco-responsable de l’histoire des Jeux Olympiques. Cette innovation écologique est le résultat d’un partenariat inédit entre plusieurs organismes de la région vaudoise qui, ensemble, construisent une chaîne de valeur unique de la conception à la réalisation de la vasque. La conception du modèle de la vasque olympique a été confiée à une classe d’étudiants en bachelor de design industriel de l’École Cantonale d'Arts de Lausanne (ECAL). Plus de détails ici.

Organisations reconnues

À l’approche de son 30e anniversaire, le Comité International Paralympique (IPC) a publié son dernier plan stratégique pour la période 2019-2022. Ce plan peut être téléchargé en anglais sur le site internet de l’IPC et sera disponible en français, espagnol et allemand plus tard en juillet. Dans cette optique, l’IPC a affiné sa vision et élaboré un nouvel énoncé de mission qui reflète mieux son objectif d'utiliser le sport comme catalyseur pour créer un monde meilleur pour tous. Plus de détails ici.

Les 26 pays membres du Comité International des Jeux Méditerranéens (CIJM) seront présents à Patras (Grèce) du 25 au 31 août 2019 pour les 2es Jeux méditerranéens de plage. Au total, ce sont 1020 athlètes qui participeront à cette deuxième édition. Plus d’infos ici.

back to top En