skip to content
IOC / Greg Martin
Date
01 mars 2019
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

ACTUALITÉS OLYMPIQUES 01/03/2019


ACTIVITÉS DU CIO

PrÉsident

Le président du CIO, Thomas Bach, a assisté au Congrès mondial annuel de la téléphonie mobile à Barcelone, la ville hôte des Jeux Olympiques de 1992, où il a prononcé un discours liminaire (lire ici l'intégralité de son discours – en anglais uniquement). Cet événement est le plus grand salon des technologies mobiles du monde. S'adressant à un auditoire de quelque 2 000 dirigeants et experts du secteur, le président du CIO a décrit la manière dont la technologie numérique allait transformer, selon lui, la façon dont le public vit les Jeux Olympiques. Ainsi que l'a déclaré Thomas Bach : "Aujourd'hui, le public consomme les Jeux Olympiques comme il ne l'a jamais fait auparavant : via les plateformes numériques, via les appareils mobiles. Ce n'est pas un obstacle à surmonter, c'est au contraire une formidable occasion d'atteindre encore davantage de monde avec les valeurs du sport et la magie des Jeux Olympiques." Dans son discours liminaire, Thomas Bach a rappelé les nombreux moyens que le CIO utilise d'ores et déjà pour façonner l'avenir des Jeux Olympiques, notamment grâce aux technologies de ses nombreux partenaires mondiaux TOP tels qu'Alibaba, Intel, OMEGA et Samsung. À cet égard, il a insisté sur l'essor de la technologie 5G qu'il voit comme une grande promesse pour les Jeux Olympiques de demain. Le président du CIO a par ailleurs rappelé que les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang avaient été le premier événement mondial à utiliser la technologie 5G.

CIO / Greg Martin

 Le président Thomas Bach a profité de sa présence au Congrès pour se rendre sur les stands des partenaires TOP Intel et Samsung. Il a ainsi pu tester avec Bob Swan, PDG récemment nommé d'Intel, et Sandra Rivera, vice-présidente senior et directrice générale du Network Platforms Group, la technologie 5G d'Intel et discuter des projets à venir pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

CIO / Greg Martin

Pour rappel, le CIO a récemment prolongé son partenariat de longue date avec Samsung jusqu'en 2028. Sur le stand de l'entreprise sud-coréenne, Dong Jin Koh et Younghee Lee, respectivement président de la Division communications mobiles et directrice marketing chez Samsung Electronics, ont présenté au président du CIO quelques-unes des dernières innovations en matière de technologie mobile.

Une réunion a par ailleurs été organisée avec Mats Granryd, directeur général de la GSMA, John Hoffmann, président-directeur général de la GSMA, et Therese Jamaa, directrice générale de la GSMA. La GSM Association (GSMA) est l'association qui représente tous les opérateurs de téléphonie ; elle est propriétaire et organisatrice de ce grand rendez-vous annuel de cette industrie.

Pendant toute la durée de son déplacement à Barcelone, le président du CIO était accompagné de Juan Antonio Samaranch, vice-président du CIO, de Marisol Casado et José Perurena, membres du CIO, ainsi que d'Alejandro Blanco, président du CNO espagnol. Pour lire la nouvelle dans son intégralité, rendez-vous ici.

Avant le Congrès, le président Thomas Bach a participé à une table ronde privée conduite par S.M. le Roi d'Espagne Felipe VI sur le thème de la connectivité intelligente. Le président du CIO y a souligné les perspectives d'avenir offertes par la 5G et les autres technologies au mouvement sportif ainsi que leur impact sur la société, la politique et l'économie.

Lors de sa visite à Barcelone, Thomas Bach a en outre rencontré Amina Mohammed, secrétaire générale adjointe des Nations Unies (ONU), avec laquelle il a discuté du partenariat étroit entre le CIO et l'ONU, notamment en ce qui concerne les objectifs de développement durable (ODD) et le rôle du sport comme "partenaire important" de la réalisation des ODD.

Il a également rencontré Patrick Adiba, vice-président exécutif du partenaire TOP mondial Atos, en charge des ressources humaines, division Jeux Olympiques et grands événements.

Lors du Congrès mondial de la téléphonie mobile, le président du CIO s'est aussi entretenu avec Hans Vestberg, président-directeur général de Verizon et ancien président du CNO suédois.

À Lausanne, le président Thomas Bach a accueilli une délégation du CNO de la République centrafricaine conduite par son président, Gilles Gilbert Gresenguet. À cette occasion, la situation du sport dans le pays, les programmes de la Solidarité Olympique et la préparation des athlètes pour les Jeux de Tokyo 2020 ont été discutés.

Thomas Bach a par ailleurs rencontré Riccardo Fraccari, président de la Confédération mondiale de baseball et softball (WBSC), et Angelo Vicini, trésorier de la WBSC. Leurs discussions ont principalement porté sur les programmes olympiques de Tokyo 2020 et Paris 2024.

Narinder Batra, président du Comité Olympique Indien et président de la Fédération internationale de hockey (FIH), s'est rendu au siège du CIO. Lors d'une rencontre avec le président du CIO en sa qualité de président de la FIH, Narinder Batra a discuté des préparatifs pour les compétitions de hockey aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. S'agissant de sa fonction de président du Comité Olympique Indien, la situation du sport en Inde a été évoquée, notamment les récents problèmes liés à l'accueil d'événements sportifs internationaux dans le pays.

Le président du CIO s'est aussi entretenu avec Matlohang Moiloa-Ramoqopo, présidente du CNO du Lesotho, lors de sa visite au siège du CIO. Ensemble, ils ont discuté de la situation du sport dans le pays et d'autres sujets d'intérêt mutuel.

FÉdÉrations Internationales

FI ÉTÉ

La Fédération internationale de natation (FINA) a annoncé que Kristina Panasenko, du Kirghizistan, avait été la première athlète à rejoindre le tout dernier centre de développement approuvé par la FINA à Kazan (Fédération de Russie), ville qui a accueilli les 16es Championnats du monde de la FINA en 2015. Kristina Panasenko, 16 ans, spécialiste de la brasse, est membre de l'équipe nationale de natation kirghize et a participé aux Championnats du monde de la FINA à Budapest (Hongrie) en juillet 2017 ainsi qu'aux Championnats d'Asie en 2016 à Tokyo (Japon). Outre un programme d'entraînement strict, les jeunes talents du centre se verront proposer des activités culturelles et éducatives telles que des cours de langues et des cours de gestion de leur image. Des événements sportifs et des activités en plein air complètent les prestations et services offerts par le centre. Plus d'infos sur www.fina.org.

World Rugby

World Rugby a renforcé son engagement en faveur de la santé et de la protection des joueurs en nommant le Dr Éanna Falvey (photo). Ce dernier occupera dès le 1er mars le poste nouvellement créé de médecin-chef adjoint, avant d'occuper le poste de médecin-chef en remplacement du Dr Martin Raftery à partir de janvier 2020. Le Dr Falvey travaille avec des sportifs d'élite depuis plus de 15 ans et couvre un large éventail de sports, dont le football et la boxe. Il a été un membre essentiel du groupe de travail de la commission médicale et des commotions de World Rugby. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L'Union internationale de triathlon (ITU) a lancé le processus d'appel d'offres pour les Séries mondiales de Paratriathlon 2020, les Championnats et Coupes du monde d'hiver 2020 ainsi que les Championnats du monde multisportifs 2022. Les villes intéressées par l'accueil de ces événements peuvent trouver les lignes directrices ainsi que les dates limites de soumission des dossiers ici. Communiqué de presse complet ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

CNO d’Azerbaïdjan

À l'occasion de la célébration des 150 derniers jours avant la tenue du XVe Festival olympique de la jeunesse européenne (FOJE), le CNO d'Azerbaïdjan a lancé le "programme culture et éducation olympique", en présence de nombreuses personnalités telles que Chingiz Huseynzade, vice-président du CNO, Jeyhun Bayramov, ministre de l'Éducation, Azad Rahimov, ministre de la Jeunesse et des Sports, et des représentants de dix CNO d'Europe et d'Asie. Ce programme est dispensé dans le cadre du FOJE, lequel se tiendra à Bakou en juillet 2019. Il est également soutenu par la Solidarité Olympique, le CNO d'Azerbaïdjan, le comité d'organisation du FOJE de Bakou 2019 ainsi que les ministères de l'Éducation et de la Jeunesse et des Sports du pays. Ce programme a essentiellement pour ambition de promouvoir la culture, le sport et le Mouvement olympique auprès des jeunes au sein des pays membres des Comités Olympiques Européens. Plus d'infos sur www.noc-aze.org.

CNO de Bahreïn

L'Académie olympique de Bahreïn, sous l'égide du CNO de Bahreïn a discuté des possibilités de coopération avec une délégation de l'Université Northumbria, de Newcastle (Grande-Bretagne). Le directeur de l'Académie, Nabeel Taha, accompagné de Maryam Mardana, responsable de la Solidarité Olympique, de Mahmood Yateem, coordinateur exécutif de la formation et du développement, et d'Ahmed Hafed, spécialiste en formation et développement, ont tenu une réunion fructueuse avec Katy Storie, responsable du développement international à l'Université Northumbria, et Zahra Munther. L'université est parvenue à établir des liens entre les résultats scolaires et le sport, et a en outre organisé toute une série de programmes sportifs qui contribuent à améliorer les capacités des étudiants dans le domaine du sport, ainsi que les aspects scientifiques et universitaires. Pour des renseignements complémentaires, consultez le site web suivant : www.boc.bh.

CNO brésilien

Le Brésil enverra une mission dirigée exclusivement par des femmes aux Jeux de plage sud-américains de Rosario 2019, lesquels se tiendront du 14 au 23 mars. Le Comité Olympique Brésilien (COB) enverra en effet une équipe composée de neuf professionnelles du sport (photo ci-dessus) pour coordonner une délégation de 62 athlètes, lesquels participeront aux compétitions dans neuf disciplines sportives. Mariana Vieira de Mello, responsable de la planification et des performances sportives du CNO, sera chef de mission. Plus d'informations ici. De plus, alors que la saison pré-olympique commence, le laboratoire olympique du CNO fonctionne à plein régime. Ce laboratoire, l'un des legs des Jeux Olympiques de Rio 2016, est pleinement opérationnel depuis 2017. L'an dernier, 2 256 évaluations ont été proposées à 325 athlètes de 16 confédérations différentes. L'objectif du CNO est que, d'ici Tokyo 2020, des services soient fournis à toutes les confédérations olympiques brésiliennes. Pour plus de détail, rendez-vous ici.

CNO colombien
Le premier module du cours avancé en management du sport olympique (GOLD), organisé par le département universitaire du CNO colombien, s'est tenu à l'auditorium de l'Université de la région andine du 22 au 23 février. En tout, 16 des 49 participants ont fait des présentations dans le cadre du chapitre 1, gérer une organisation de sport olympique. Plus d'informations ici.

COE / Nacho Casares
Le 26 février, le CNO espagnol a tenu la réunion mensuelle de son comité exécutif sous la conduite du Roi Juan Carlos I. Le président du CNO, Alejandro Blanco, a remercié le Roi pour sa présence au siège du comité. De son côté, le Roi était ravi d'en apprendre davantage sur le travail effectué par le CNO et a félicité Alejandro Blanco pour sa réussite durant ses "14 années passées au premier plan de l'Olympisme espagnol". Plus d'infos ici.

CNO marocain
Le CNO marocain vient de nous informer que la fédération royale marocaine d’aviron a organisé l’an dernier au Centre national des sports Moulay Rachid une formation pour 27 entraîneurs nationaux, sous l’égide de la Solidarité Olympique. Pour la fédération, cette formation répond aux objectifs de son projet 2016-2021 dont la devise est ‘former pour gagner’. Ainsi, la fédération souhaite former les cadres techniques d’aviron pour favoriser la croissance du sport et préparer les ressources humaines pour utiliser les nouveaux bateaux à commander dans le but de développer la structure sportive nationale. Plus d’infos ici.

CNO vénézuélien
Le CNO vénézuélien a lancé un cours d'administration sportive, une initiative qui fait partie du programme de la Solidarité Olympique. Cette initiative intervient après que cinq membres du CNO (Carina Vásquez, coordinatrice du personnel, Magdampi Marín, directrice technique, Félix Correa, coordinateur de la Solidarité Olympique, Zuleika Seikas, directrice du programme "former les formateurs" et Esteban Álvarez, directeur général de l'éducation physique au ministère de l'Éducation) ont participé à un cours similaire à Bogotá (Colombie) et décidé de partager leurs connaissances en organisant ce cours au Venezuela. Parmi les participants au cours figurent des membres des fédérations sportives nationales, des comités d'organisation des Jeux bolivariens de Miranda 2021 et de Playa de Vargas 2019, et des professeurs d'éducation physique. 

Comités d’organisation des Jeux Olympiques

Tokyo 2020

Le 28 février, le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo (Tokyo 2020) a annoncé qu’il sera interdit de fumer dans tous les lieux de compétitions pendant toute la durée des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. L’interdiction s’appliquera aussi aux cigarettes électroniques et autres produits du vapotage. Au 1er avril 2020, un amendement à la loi japonaise sur la promotion de la santé et une nouvelle régulation de la mairie de Tokyo visant à réduire les effets néfastes du tabagisme passif entreront en vigueur. Avec la nouvelle législation et sur recommandation du CIO, Tokyo 2020 a décidé d’adopter une régulation encore plus stricte pour protéger la santé des athlètes, des spectateurs et des officiels, et l’interdiction de fumer s’étendra désormais aux sites couverts, aux sites en extérieur et aux périmètres de sécurité gérés par Tokyo 2020 autour des sites de compétition ; une politique similaire à celle en place lors des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Plus d’infos sur www.tokyo2020.org

Organisations reconnues

EOC EU Office
Le bureau européen des Comités Olympiques Européens (COE) a annoncé que début février sera lancée la deuxième phase du projet POINTS avec les premiers séminaires destinés aux points de contact uniques pour l'intégrité (Single Points of Contact for Integrity, SPOCs) nommés par les organisations partenaires. Pour cette première rencontre, 18 participants de 11 organisations se sont réunis au secrétariat général d'INTERPOL à Lyon (France) afin de réfléchir à la problématique des manipulations de compétitions dans le sport. Ce séminaire avait pour objectif de permettre aux participants d'acquérir une bonne compréhension de la manipulation des compétitions afin de savoir réagir en cas de situation délicate dans leur rôle de points de contact. Placé sous la conduite de l'unité du CIO en charge de la prévention des manipulations de compétitions et de l'unité pour l'intégrité dans le sport d'INTERPOL, le séminaire a proposé une série de sessions couvrant un vaste éventail de sujets tels que les règles et règlements, le monde des paris sportifs ou encore la sensibilisation et les informations dans ce domaine. Pour plus de détails sur ce séminaire, rendez-vous ici.

back to top En