skip to content

Actualités olympiques 01/03/2021

IOC / Greg Martin

Activités du CIO

Président

Le président du CIO, Thomas Bach, a reçu le président de la Confédération suisse, Guy Parmelin, à la Maison Olympique vendredi 26 février à Lausanne. Le président Thomas Bach a fait visiter à M. Parmelin la Maison Olympique, siège du CIO et bâtiment reconnu comme étant l'un des plus durables dans le monde. Ils ont tous deux reconnu l'attachement fort et mutuel du CIO à Lausanne et à la Suisse, où l'institution est installée depuis 1915. M. Parmelin s'est arrêté pour signer le “Livre d'or” du CIO, souhaitant au Mouvement olympique un avenir radieux et tout le meilleur.

Lors de leur rencontre, les deux hommes ont discuté de l'intention de M. Parmelin de se rendre au Japon en juillet prochain pour soutenir la délégation olympique suisse qui participera aux Jeux Olympiques Tokyo 2020. Le président Thomas Bach lui a souhaité d'ores et déjà la plus chaleureuse des bienvenues aux Jeux Olympiques.

Une discussion a suivi sur l'ensemble des mesures de lutte contre la COVID-19 prévues à Tokyo, ensemble énoncé dans la première série des manuels pratiques (Playbooks) pour Tokyo 2020, que M. Guy Parmelin a très bien accueilli.

Après avoir été informé des progrès réalisés dans les préparatifs et des prochaines grandes étapes en vue de Tokyo, M. Guy Parmelin a fait part de son optimisme, exprimé ses vifs encouragements au CIO et aux organisateurs japonais, et transmis ses meilleurs vœux pour le succès des prochains Jeux au Japon.

CIO / Greg Martin

M. Guy Parmelin est le quatrième président suisse à rendre visite au CIO au cours des quatre dernières années.

Le président Thomas Bach a présidé une réunion de la commission exécutive (CE) tenue à distance le 24 février. La CE a reçu des rapports sur les prochaines éditions des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse ainsi que sur plusieurs questions institutionnelles.

La nouvelle présidente du comité d'organisation des Jeux Olympiques Tokyo 2020, Hashimoto Seiko, a été chaleureusement accueillie par la CE du CIO alors qu'elle se présentait officiellement et exposait ses priorités pour le comité d'organisation. En souhaitant la bienvenue à la nouvelle présidente de Tokyo 2020 au nom de la CE, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "En présentant son rapport, elle a déjà pu démontrer qu'elle connaissait le dossier et qu'elle était au courant de tous les détails de l'organisation. Il s'agit donc d'une passation de pouvoir très transparente au sein du comité. Hashimoto Seiko a souligné ses priorités stratégiques, lesquelles mettront l'accent sur la sécurité, l'égalité des sexes et l'héritage. Comme vous le savez, ces priorités s'inscrivent dans le droit fil de la vision pour ces Jeux, à savoir assurer une manifestation sûre et sécurisée pour tous, en parfaite adéquation avec l'Agenda olympique 2020."

Suite à ces commentaires positifs, John Coates, président de la commission de coordination pour Tokyo 2020, dans son rapport à la CE du CIO, a décrit les progrès en cours en vue de la publication de la deuxième version des playbooks. Ces progrès ont été grandement favorisés par la tenue, la semaine passée, d'une réunion de travail conjointe sur les mesures de lutte contre la COVID-19 entre Tokyo 2020, le CIO et le Comité International Paralympique (IPC). Lire communiqué complet ici.

La CE du CIO a décidé de suivre la recommandation adressée par la commission de futur hôte pour les Jeux de l’Olympiade, laquelle préconise l’ouverture d’un dialogue ciblé pour les Jeux de la XXXVe Olympiade. Le CIO entamera ainsi des discussions approfondies avec le comité de Brisbane 2032 et le CNO australien sur leur capacité à accueillir les Jeux Olympiques de 2032. La commission de futur hôte que préside Kristin Kloster Aasen, membre du CIO, va maintenant entamer un dialogue ciblé avec le comité de Brisbane 2032 et le CNO australien, avant de présenter en temps voulu un rapport à la CE du CIO sur les résultats de ces discussions. Si toutes les conditions requises sont remplies, la commission exécutive pourra soumettre l'élection du futur hôte des Jeux de la XXXVe Olympiade à la Session du CIO. Si les discussions ne sont pas concluantes, Brisbane 2032 réintégrera le dialogue permanent. Dans le même temps, la commission de futur hôte poursuivra le dialogue permanent avec les autres parties intéressées afin de les aider à développer leurs excellents projets, plein de promesses, que ce soit pour les Jeux Olympiques de 2032 si le dialogue ciblé avec Brisbane et le CNO australien n'aboutit pas, ou pour les Jeux Olympiques de 2036 ou de futurs événements olympiques. Lire communiqué complet ici.

Concernant les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’hiver Gangwon 2024, le CE a approuvé le programme des épreuves ainsi que les quotas d'athlètes pour ces Jeux, lesquels permettront à plus de jeunes athlètes d'élite que jamais auparavant d’accéder à l'environnement des JOJ d'hiver, garantiront un parcours de haut niveau aux participants et permettront d'atteindre une égalité totale des sexes. Lire communiqué complet ici.

Un rapport a été présenté sur la situation actuelle de la Fédération internationale d'haltérophilie (IWF). Le 27 janvier dernier, la CE du CIO avait réitéré ses vives inquiétudes concernant les progrès réalisés par l’IWF dans les domaines de la gouvernance et de la lutte contre le dopage, s'agissant notamment des modifications apportées aux règles antidopage de la Fédération sans consultation préalable du CIO. Si les préoccupations exprimées ne sont pas traitées de manière satisfaisante et en temps utile, la commission exécutive du CIO se verra dans l'obligation de réexaminer la place de l'haltérophilie au programme des Jeux Olympiques Paris 2024 et des futures éditions des Jeux. En outre, la commission exécutive pourrait décider de réduire le nombre d'officiels de l'IWF présents aux Jeux Olympiques Tokyo 2020. Plus de détails ici.

La CE a également reçu des informations sur l'équipe olympique des réfugiés pour Tokyo 2020 et sur le soutien offert par la Solidarité Olympique au groupe d'athlètes réfugiés boursiers. Depuis les Jeux Olympiques Rio 2016, la Solidarité Olympique a investi plus de deux millions de dollars (USD) pour soutenir les athlètes réfugiés qui se préparent pour les Jeux Olympiques. La Solidarité Olympique soutient actuellement 55 athlètes réfugiés bénéficiant d'une bourse pour s'entraîner dans l'espoir de participer à Tokyo 2020 cet été. Ils proviennent de 13 pays et sont accueillis par 21CNO des cinq continents, représentant 12 sports. La composition de l'équipe olympique des réfugiés sera décidée par la CE du CIO lors de sa réunion en juin 2021. Les membres de l'équipe seront invités par le CIO à participer aux Jeux Olympiques Tokyo 2020.

Un rapport a également été donné sur les activités de l'Olympic Refuge Foundation (ORF). Actuellement, 200 000 jeunes dans six pays bénéficient de programmes sportifs conçus pour améliorer leur bien-être et leur intégration sociale. Plus récemment, le projet "Game Connect", basé en Ouganda, a été officiellement lancé à Kampala par un consortium de partenaires comprenant le Comité olympique ougandais, la Fondation AVSI (Association des Volontaires pour le Service International), le HCR, Youth Sport Uganda et Right to Play. L'Olympic Refuge Foundation a récemment reçu un don du gouvernement français visant à soutenir par le sport les réfugiés et les migrants en France, le but étant de lancer un premier programme d'activités en région parisienne dans le courant de cette année 2021. Lire communiqué complet ici.

Lors d’un appel vidéo avec Daniel Gyurta, membre du CIO et champion olympique en natation, le président a évoqué les prochains Jeux Olympiques Tokyo 2020 et la situation des athlètes hongrois en vue de leur participation à ces Jeux.

Les Jeux Olympiques Tokyo 2020 ont été au cœur des discussions entre le président Thomas Bach et le membre du CIO, Watanabe Morinari, également président de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG).

À Genève, le président Bach a rencontré Jean Todt, président de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), avec lequel il a discuté de la coopération entre leurs organisations respectives, principalement dans le domaine de la durabilité.

Lors d’une réunion par vidéoconférence, le président Thomas Bach et la nouvelle présidente de l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER), Delphine Ernotte Cunci, ont souligné l’excellent partenariat de longue date entre leurs deux organisations et les radiodiffuseurs membres de l’UER depuis de nombreuses années. Ils ont parlé des prochains Jeux Olympiques Tokyo 2020 ains que de la manière dont la technologie numérique devrait transformer la façon de suivre et de vivre les Jeux Olympiques.

Membres cio
Khunying Patama Leeswadtrakul

Khunying Patama Leeswadtrakul, membre du CIO, a reçu une médaille commémorative remise par le Premier ministre thaïlandais et ministre de la Défense, le général Prayut Chan-o-cha, en reconnaissance du succès des trois tournois successifs de badminton organisés à Bangkok en janvier dernier. Khunying Patama Leeswadtrakul, également membre du comité exécutif du Conseil olympique d'Asie, a été distinguée en tant que présidente de l'Association de badminton de Thaïlande. Lors de la cérémonie tenue à la Maison du gouvernement, Khunying Patama Leeswadtrakul a remercié le gouvernement thaïlandais pour son soutien et son assistance et a souligné que les épreuves de badminton de Bangkok seraient utilisées comme modèle pour les prochains Jeux Olympiques Tokyo 2020. Plus de détails ici.

Autres nouvelles olympiques

Le CIO fait partie des organisations qui ont signé la "Déclaration sur l'équité en matière de vaccins" de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) (lire ici le communiqué de presse de l’OMS). Alors que les vaccins contre la COVID-19 sont à présent distribués dans plus de 70 pays à travers le monde, la vaccination n'a pas encore commencé dans la majorité des pays à faibles et moyens revenus. La déclaration de l'OMS demande de corriger cette inégalité et de donner la priorité aux travailleurs de la santé pour l'accès aux vaccins dans ces pays également. Cette déclaration est un appel fort à la solidarité mondiale. C’est pourquoi le CIO a invité les présidents des Comités Nationaux Olympiques (CNO) à signer la déclaration au nom de leur CNO ou personnellement, ainsi que de soutenir la communication de l’OMS autour de ce sujet. Le CIO les encourage également à utiliser cette déclaration de l'OMS comme pierre angulaire de leur communication avec leurs gouvernements pour discuter du moment et de la manière dont les délégations olympiques et paralympiques pourront être vaccinées avant les Jeux de Tokyo 2020 et de Beijing 2022 dans leurs pays respectifs, conformément aux directives nationales de vaccination.

fédérations Internationales

FI été

La 15e édition des Championnats du monde de natation 2021 à Abu Dhabi (Émirats arabes unis) a été déplacée et se déroulera dorénavant du 16 au 21 décembre au lieu du 13 au 18 décembre. La Fédération Internationale de Natation (FINA), les autorités nationales et locales se sont pleinement engagées à accueillir les championnats selon les normes les plus élevées et à fournir un environnement sûr aux athlètes, entraîneurs et personnes impliquées dans l'organisation de l'événement. Les Émirats arabes unis accueilleront ces Championnats pour la deuxième fois, après une édition réussie en 2010 à Dubaï. La Convention des sports aquatiques de la FINA, qui est toujours organisée en parallèle avec les Championnats, aura lieu également à Abu Dhabi du 13 au 15 décembre. Plus d’infos sur www.fina.org

L’International Surfing Association (ISA) a reçu des comptes-rendus venus du monde entier sur les impacts positifs de son Fonds de solidarité sur les communautés qu'elle visait à soutenir. Grâce à ce Fonds de solidarité, de belles histoires (à lire ici) ont pu naître de situations difficiles se déroulant sur quatre continents, telles que la distribution de nourriture à des familles ayant perdu leurs revenus pendant la pandémie, des cours particuliers et des cours pour les étudiants privés de formation en raison des fermetures d'écoles ou encore le soutien de programmes aidant les enfants marginalisés à accéder au surf et à l'éducation.

FI hiver

Le 26 février, la Fédération mondiale de curling (WCF) a annoncé que la fédération kenyane de curling est devenue la 67e association membre de la WCF, après l'approbation de son adhésion conditionnelle plus tôt dans le mois. Le Kenya est maintenant le deuxième membre africain de la WCF, après le Nigéria en 2018, et participera aux compétitions de la zone Pacifique-Asie. Plus de détails ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

CNO algérien

Dans le cadre de la convention de coopération signée entre le CNO algérien et l'École Nationale Supérieure de Journalisme et des Sciences de l'Information, un stage de formation a été organisé les 22 et 23 février au siège du CNO. Les étudiants de Master1 en journalisme et communication sportive ont suivi ce stage, en présence notamment du président du CNO, Abderrahmane Hammad. Parmi les thèmes abordés lors de la formation, citons les institutions sportives nationales et internationales, l’histoire et le statut du CNO algérien, les participations de l’Algérie aux Jeux Olympiques ou encore les médaillés olympiques algériens. Infos sur www.coa.dz

COB

Le CNO brésilien a lancé le 23 février le cours ‘abus et harcèlement hors du terrain de jeu ‘(‘Abuse and Harassment Out of Play’), une version pour les jeunes du cours ‘Prévention et Confrontation du harcèlement et des abus dans le sport. Ce cours est donc destiné aux jeunes athlètes de 12 à 17 ans, de l'initiation au haut niveau. Développé par l'Institut olympique brésilien, la branche éducative du CNO, ce cours vise à diffuser plus largement le thème en sensibilisant toute la communauté sportive à son importance, en plus de montrer comment il peut se manifester dans l'environnement sportif. Il vise également à informer sur les actions de prévention, les canaux de signalement, la confrontation, et le soutien aux victimes. Gratuit et dispensé à distance, le cours est organisé autour de trois thèmes principaux : en savoir plus sur les abus et le harcèlement, reconnaître les signes, et rechercher de l’aide. Détails complets ici.

Le CNO colombien et l'École nationale des sports, avec le soutien du ministère des sports et de Panam Sports (Organisation sportive panaméricaine) ont organisé du 24 au 26 février le 4e Congrès international de théorie et de méthodologie de l'entraînement sportif. Intitulé ‘Pour le renforcement des domaines technico-méthodologiques en Colombie’ ('Por el fortalecimiento de las áreas técnico- metodológicas en Colombia’), ce Congrès avait comme objectif de mettre à jour les expériences autour de la détection et du développement des talents sportifs aux niveaux national et international. Réalisé en format virtuel, le Congrès était adressé aux professionnels des domaines technico-méthodologiques au sein des entités et organisations sportives. Plus d’infos sur www.coc.org.co

CNO espagnol

Le 24 février, s’est réuni le comité exécutif de ‘CONPaaS’, la plateforme de services numériques, créée par le CNO espagnol pour les CNO et financée par la Solidarité Olympique. La réunion en ligne a rassemblé des représentants de 22 CNO membres de ‘CONPaaS’, parmi lesquels 17 présidents de CNO et deux membres du CIO, Filomena Fortes et Luis Mejía Oviedo. Le président du CNO espagnol, Alejandro Blanco, a ouvert la visioconférence, avec le directeur des nouvelles technologies du CNO, Manuel Pastrana. Ensemble, ils ont présenté les avancées de la plateforme et ont annoncé que, dès le 24 février, chaque CNO peut publier son site Internet s’il le juge opportun comme le CNO espagnol qui vient de lancer son nouveau site et le CNO portugais qui le fera dans les prochains jours. Plus de détails ici.

Le Comité olympique et paralympique des États-Unis (USOPC) a annoncé les priorités de la première phase de son groupe de réflexion sur la durabilité des sports aux collèges qui comprend trois concepts axés sur la durabilité du sport, la structure du sport et les partenariats verticaux. Développés par le groupe de réflexion de l'USOPC, les concepts mettent l'accent sur les partenariats à travers le monde du collège et les mouvements olympique et paralympique, et reconnaissent qu'un meilleur alignement peut entraîner des gains d'efficacité opérationnelle, des sources de revenus inexploitées et une vision commune du parcours sportif pour les athlètes. Après un examen approfondi de chaque domaine, des recommandations concrètes seront élaborées par le groupe de réflexion de l'USOPC et partagées pour examen avec le Conseil consultatif collégial de l'USOPC. Les recommandations finales seront partagées avec la NCAA (National Collegiate Athletic Association), les dirigeants des collèges et le conseil d'administration de l'USOPC. Plus d'infos sur TeamUSA.org/ThinkTank. Communiqué complet ici.

Le CNO marocain a participé par visioconférence les 24 et 25 février à la première édition des ‘Journées de bienvenue virtuelles’ organisée par le comité d'organisation des Jeux Olympiques Paris 2024. Le CNO s’est également réuni le 26 février avec des responsables de l'académie régionale de l'éducation et de la formation pour discuter de l'organisation de visites olympiques au profit des établissements scolaires publics. Infos sur www.cnom.org.ma

Organisations reconnues

Le 24 février, l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) a conclu un vaste protocole d’entente avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Ce protocole d’entente formalise et facilite un cadre de collaboration et de partage d’informations entre les deux agences dans le domaine du dopage sportif. Détails complets ici. De plus, l’AMA a publié un nouveau document questions-réponses pour les sportifs concernant la lutte contre le dopage et la COVID-19. Ce document est une mise à jour de la version publiée le 25 mai 2020. Les questions et réponses abordent des questions reflétant la nature évolutive de la pandémie, l'environnement de contrôles et le fait qu'un nombre croissant d'organisations antidopage ont repris leurs programmes de contrôles. Détails complets ici.

back to top En