skip to content
Date
05 avr. 2006
Tags
Actu CIO

ACNO 2006: Les comités d’organisation et les CNO travaillent main dans la main


Les comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) de 2008 à Beijing, de 2010 à Vancouver et de 2012 à Londres ont tous assisté à la XVe Assemblée générale de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), coopérant avec les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et informant ces derniers de l’état d’avancement de leurs projets respectifs. Les CNO, mais aussi les athlètes, les Fédérations Internationales (FI), les sponsors, les partenaires, les médias et autres parties concernées travaillent tous étroitement avec les COJO pour garantir la livraison de Jeux de qualité. Cette étroite collaboration fait partie intégrante du processus de gestion des Jeux du CIO, qui rassemble les principales parties concernées et les COJO, notamment par l’intermédiaire des commissions de coordination du CIO, afin de guider et de soutenir chaque COJO.
 
Dialogue
Les COJO ont tous fait des présentations à l’Assemblée générale, montrant l’état d’avancement de leurs projets respectifs. Ils ont également profité de l’occasion pour s’entretenir de manière informelle et individuelle avec de nombreux CNO, afin d’améliorer la qualité de leurs services à leur égard. Ce dialogue ouvert permet aux divers membres de la famille olympique de contribuer au transfert des connaissances, en plus du programme du CIO prévu à cet effet, et ce afin d’améliorer les conditions offertes aux athlètes durant les différentes éditions des Jeux.
 
Beijing 2008
La présentation du comité d’organisation des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing en 2008 (BOCOG) a été faite par M. Mingde Tu, premier adjoint du président du BOCOG, qui a couvert un certain nombre de domaines dont l’hébergement des CNO, le village olympique d’un point de vue des athlètes et la sécurité. Au sujet des bienfaits des Jeux pour la ville de Beijing, M. Tu a déclaré : “Les Jeux Olympiques à Beijing permettront d’accélérer la construction et l’amélioration des infrastructures de la capitale et des conditions de vie dans celle-ci. La population est très satisfaite car le trafic est meilleur, les infrastructures sont meilleures et la qualité de l’air est meilleure.'' Il a ajouté : "Par ailleurs, nous laisserons derrière nous un grand nombre d’installations sportives, situées dans différents secteurs et accessibles au grand public. C’est une bonne chose pour la communauté. Tout le monde peut en profiter.” M. Tu a également fait remarquer : “Lorsque nous évoquons les Jeux du peuple, nous aimerions aussi sensibiliser les gens à l’esprit et aux valeurs olympiques, parce que les Jeux aident réellement le public chinois à mieux comprendre le Mouvement olympique et l’idéal olympique.” M. Kelly Fairweather, directeur des sports du CIO, a lui aussi fait une présentation concernant le travail accompli jusqu’ici sur le processus de qualification pour les Jeux à Beijing. Cette présentation, accompagnée d’un CD-Rom, permettra aux CNO de mieux comprendre les différentes procédures de qualification de leurs athlètes pour les Jeux à Beijing, après une longue période d’analyse par les FI et le CIO.
 
Vancouver 2010
La présentation du comité d’organisation des XXIes Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010 (COVAN) portait essentiellement sur les différents partenariats qu’implique l’organisation des Jeux Olympiques. Tout d’abord, Michael Chambers, membre du conseil du COVAN et président du CNO du Canada, a parlé de l’étroite coopération entre le COVAN et le CNO canadien, du rôle que joue ce dernier pour aider à offrir de magnifiques Jeux aux CNO, aux athlètes et aux FI, ainsi que de l’héritage que tous espèrent laisser. Ensuite, M. Tim Gayda, directeur des sports du COVAN, a parlé de la structure et de la mission du COVAN, du concept des Jeux de 2010, des villages olympiques et des épreuves tests pour les Jeux de 2010. Par ailleurs, l’accent a été mis sur le fait que le personnel du COVAN est prêt à s’entretenir avec les CNO pour répondre à leurs besoins ainsi qu’à ceux des athlètes avant et pendant les Jeux.
 
Londres 2012
Soulignant à nouveau la coopération qui existe entre les COJO et les CNO, le président du comité d’organisation des Jeux de la XXXe Olympiade à Londres en 2012 (LOCOG), Lord Sebastian Coe, a été présenté à l’Assemblé générale par le nouveau président du CNO britannique, Lord Colin Moynihan. Lord Coe a essentiellement parlé des progrès accomplis par Londres depuis qu’elle a été élue ville hôte des Jeux en juillet 2005 lors de la 117e Session du CIO à Singapour. Parmi ces progrès : la nomination du directeur général du LOCOG, la création du conseil du LOCOG, l’adoption de la Loi olympique, le début des travaux sur les sites olympiques, la création d’un département des relations avec les CNO, et le premier numéro d’un bulletin d’information destiné exclusivement aux CNO et FI. La présentation du LOCOG s’est conclue sur un aperçu du projet de Londres, avec notamment le futur village olympique, la mise en place d’un groupe des nations et des régions pour aider les CNO à trouver les meilleures installations d’entraînement, les programmes des observateurs et de transfert des connaissances auxquels le LOCOG participe, ainsi qu’un aperçu de l’héritage que Londres prévoit de laisser à la communauté sportive grâce à ses Jeux. C’est là encore le témoignage de la nouvelle politique de gestion des Jeux du CIO que Londres a réussi à appliquer rapidement après sa victoire à Singapour. Cette nouvelle politique, dont Londres a été la première à bénéficier dès le début de la phase de candidature, permet aux COJO de profiter d’un meilleur transfert des connaissances des éditions précédentes des Jeux et d’avoir un projet plus concret en place dès la fin du processus de candidature. 
 
 Beijing 2008
 
 Vancouver 2010
 
 Londres 2012
Tags Actu CIO
back to top