skip to content
Date
12 janv. 2017
Tags
PyeongChang 2018 , Actualités Olympiques

À la rencontre des ambassadeurs de PyeongChang 2018!

Partons à la découverte des ambassadeurs officiels des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 qui vont déjà par monts et par vaux assurer la promotion de l’événement.

Parmi les ambassadeurs des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 figurent plusieurs icônes sportives dont certaines savent ce qu’on ressent lorsqu’on gagne l’or olympique. En parallèle, d’autres viennent des mondes du divertissement, de la musique et de la culture. Mais quel que soit leur domaine de compétence, ils sont tous animés passionnément par la volonté de favoriser le succès de PyeongChang 2018.

© Getty Images

Yuna Kim, l’une des figures sportives d’hiver les plus populaires de ces dernières années et incontestablement la plus grande patineuse artistique de l’histoire de la République de Corée, constitue un choix idéal pour défendre la cause des premiers Jeux Olympiques d’hiver organisés dans son pays natal.

La médaillée d’or de Vancouver 2010 est devenue la plus jeune sportive intronisée au Temple de la renommée sportive de son pays, en novembre 2016. Les règlements, qui stipulaient que seuls des vétérans âgés de 50 ans et plus pouvaient accéder à cet honneur, ont été modifiés rien que pour elle.

Outre sa performance envoûtante de Vancouver, Kim a gagné de l’argent quatre ans plus tard à Sotchi, avant de raccrocher ses patins. Elle continue néanmoins d’être un personnage public très apprécié en République de Corée, et on peut la voir à la télévision et dans les médias tous les jours ou presque. Aujourd’hui, elle passe le plus clair de son temps à faire connaître PyeongChang.

« En tant que patineuse artistique, c’est passionnant d’imaginer les athlètes coréens et asiatiques de demain exceller dans tous les sports d’hiver, dit Kim. Grâce à nos Jeux d’hiver et à leurs sites, PyeongChang 2018 va donner vie aux millions de rêves des jeunes, tout comme cela a été le cas pour moi. »

© Getty Images

Si le pays est relativement nouveau venu en patinage artistique, en revanche il s’enorgueillit d’une longue tradition de patinage de vitesse. Lee Sang-hwa est double championne olympique et détient le record du monde du 500 m femmes, alors que Lee Seung-hoon est lui aussi l’un des nombreux patineurs de vitesse qui ont fleuri sur les podiums de la planète, regardant le Taegukki (le drapeau national) flotter dans l’air de l’hiver, aux accents du Aegukga (l’hymne national).

© Getty Images

Par ailleurs, la Ligue coréenne de baseball (KBL) est l’une des compétitions sportives les plus prisées du pays et les fans ne cachent pas leur fierté lorsque leurs héros s’envolent pour les États-Unis et la Major League Baseball (MLB). Choo Shin-soo est l’un des plus célèbres dans ce cas et il joue aux États-Unis depuis 2000 et son arrivée aux Mariners de Seattle. Il a rejoint par la suite les Indians de Cleveland et les Reds de Cincinnati avant de poser sa batte au Texas en 2014, chez les Rangers, sa formation actuelle. En 2015, il a été élu pour la deuxième fois Joueur du mois de la MLB. Ryu Hun-jin est lui aussi populaire dans l’univers du baseball.

© Getty Images

Parmi les ambassadeurs hors domaine sportif figure Lee Min-ho, acteur et humoriste, qui a joué dans quelques séries de télévision et films à grand succès. Âgé de 29 ans, il a même enregistré deux albums et a été acclamé par les fans partout où il s’est produit en 2013, lors d’une tournée au Japon, en Malaisie, en Chine et aux Philippines.

© Getty Images

« Je suis un passionné de sports d’hiver », a indiqué Lee lorsqu’il a pris ses fonctions en 2015. « Je peux contribuer également à développer l’intérêt chez les autres. Je voyage beaucoup et je peux utiliser ces occasions pour stimuler l’intérêt des autres pour PyeongChang 2018. Je suis certain que ce sera un merveilleux événement que tout le monde appréciera. »

Kang Sue-jin a été, elle, une danseuse de ballet célèbre dans le monde entier à son époque. Elle a gagné le Prix de Lausanne en 1985 avant de devenir la danseuse étoile du prestigieux Ballet de Stuttgart. Nommée ambassadrice de PyeongChang 2018 en 2013, elle apporte une touche culturelle au plateau, tout comme Cho Sei-hon, photographe très apprécié, et le romancier Lee Oisoo.

PyeongChang 2018

Les Solistes de Sejong forment quant à eux un orchestre à cordes sans chef basé à New York, qui parcourt le monde et fait tout ce qui est en son pouvoir pour parler de PyeongChang.

Aux États-Unis également, la skieuse alpine Lindsey Vonn, championne olympique à Vancouver 2010, est l’une des deux seules femmes à avoir remporté quatre titres de Coupe du monde. Elle a été nommée ambassadrice en mai 2015 après avoir testé la piste de descente lors d’une visite à PyeongChang.

© Getty Images

« Je suis vraiment ravie d’être ambassadrice des Jeux Olympiques d’hiver de 2018, s’enthousiasme-t-elle. Je suis une supportrice inconditionnelle des Jeux et de l’esprit olympique. Ma principale mission est de témoigner dans le monde entier de l’enthousiasme que l’on rencontre partout à PyeongChang. »

back to top En