skip to content
Date
06 juil. 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO

À J-30, Rio célèbre l’héritage olympique


Même si les Jeux Olympiques ne commencent que dans un mois, Rio a déjà achevé sa transformation en ville olympique.

À 30 jours de l’ouverture des Jeux, les organisateurs ont marqué cette étape importante en inaugurant un nouveau Musée de la ville olympique, ainsi qu’un Bateau de la connaissance – un espace public doté d’ordinateurs en libre accès et d’une bibliothèque – dans le cadre du programme d’héritage olympique, conçu pour transformer Rio en une ville mieux intégrée.

Le 5 juillet, Carlos Nuzman, Président du Comité d’organisation de Rio 2016, a accueilli le ministre des Sports du Brésil, Leonardo Picciani, et Eduardo Paes, maire de Rio de Janeiro, au musée situé près du stade olympique. « Nous avons atteint une étape importante, alors qu’il ne reste plus qu’un mois avant les Jeux, a déclaré Carlo Nuzman. Nous célébrons aujourd’hui le fait que Rio ouvre ses portes à toutes les personnes. »

« Le premier héritage que nous avons obtenu, c’est d’avoir amené les Jeux Olympiques sur un autre continent, a poursuivi le président du COJO. Le second, c’est la transformation de Rio. Rio constitue la plus grande opération de transformation d’une ville, et elle a modifié la façon dont les Jeux se dérouleront. Nous sommes certains que ce sera une fête inoubliable et que tout le monde l’aimera. »

Depuis qu’elle a gagné le droit d’organiser les Jeux en 2009, la ville a bénéficié de l’amélioration de son réseau de transports ainsi que de nouveaux espaces publics, notamment la régénération de la zone portuaire, le parc Madureira et le Musée de Demain, qui a vu défiler 680 000 visiteurs depuis son ouverture en décembre.

Les travaux ont facilité les déplacements et l’intégration dans la ville. Dès 2017, plus de 60 % de la population devrait utiliser les transports publics contre à peine 18 % en 2009.

JP.ENGELBRECHT

« Si ce n’était pour les Jeux, nous n’aurions pas bénéficié de tout ce qui est nécessaire pour une transformation de cette envergure, a souligné de son côté le maire Eduardo Paes. Barcelone a été une ville olympique marquée par le renouveau de la ville, et Rio 2016 va également transformer la ville. »

Eduardo Paes a ajouté que l’introduction de véhicules légers sur rail (VLT) avait réduit le nombre de bus en circulation dans la ville à 630 par heure, et que la nouvelle ligne de bus Transoeste avait divisé par deux la durée du trajet entre les quartiers de Barra da Tijuca et Santa Cruz dans l’ouest de la ville, passant d’une heure et quarante minutes à environ 50 minutes.

Eduardo Paes a indiqué que la ville était prête à présenter la plus grande épreuve sportive du monde, dont la cérémonie d’ouverture aura lieu le 5 août.
« Nous allons vivre un moment privilégié, une métamorphose, pas seulement pour Rio, mais pour l’ensemble de la population, a-t-il ajouté. Personne ne sait faire la fête comme nous, les Cariocas. »

Par ailleurs, le même jour, le Centre principal de presse (CPP) pour les Jeux, qui avait été remis en avril au Comité d’organisation de Rio 2016, a ouvert pour la première fois ses portes aux journalistes. Le CPP, qui couvre une superficie de 27 000 m², fonctionnera 24 heures sur 24 au moment des Jeux.

© Getty Images
back to top En