skip to content
2018 Getty Images
PyeongChang 2018

A deux comme à quatre, Francesco Friedrich est le roi du bob

Si en bob à deux l’Allemand Francesco Friedrich avait dû partager la médaille d’or avec l’équipage canadien, il se retrouve cette fois-ci tout seul sur la plus haute marche du podium en compagnie tout de même de ses coéquipiers Candy Bauer, Martin Grothkopp et Thorsten Margis. En revanche deux équipages se retrouvent médaillés d’argent, le bob de la République de Corée emmené par Won Yunjong et un autre équipage allemand, celui de Nico Walther.

La domination de Francesco Friedrich sur les compétitions de bobsleigh ne souffre aucune contestation. Le pilote allemand de 27 ans repart de PyeongChang avec deux médailles d’or, l’une en bob à deux avec Thorsten Margis à égalité avec les Canadiens et une autre en bob à quatre avec Candy Bauer, Martin Grothkopp et encore Thorsten Margis. Dans cette ultime compétition, ils ont vraiment survolé les débats, remportant trois manches sur quatre en 48.54 (nouveau record de la piste), 49.01, 48.76 et enfin 3eme en 49.54 de la quatrième manche pour finir avec 53 centièmes d’avance sur les deux deuxièmes ex-aequo.

Getty Images

« Ces deux dernières semaines ont vraiment été éprouvantes, a expliqué Friedrich. Il a fallu que l’on travaille beaucoup sur les lames et aussi sur les lignes. J’ai du mal à croire que nous y sommes parvenus après une période aussi dure. Je suis tellement fier des résultats allemands dans toutes ces disciplines de glisse. Les garçons comme les filles ce qui n’était pas forcément attendu. »

Le champion du monde en titre

Francesco Friedrich a honoré sa position de favori, lui qui avait gagné les quatre derniers championnats du monde en bob à deux, et qui avait été sacré champion du monde en bob à quatre l’année dernière à Königssee. Friedrich avait également pris part aux Jeux de Sotchi où il avait fini 6ème à deux et 8ème à quatre.

Getty Images
Première pour la République de Corée

Deux équipages se partagent la deuxième place au centième prés : celui de l’Allemand Nico Walther avec Kevin Kuske, Alexander Roediger et Eric Franke et les Coréens Won Yunjong, Jun, Junglin, Seo Youngwoo et Kim Donghyun. Une performance historique car jamais la République de Corée n’avait obtenu de médaille olympique dans cette discipline.

« Quand nous avons franchi la ligne, je n’arrivais pas à y croire, a commenté Won. Ce n’était jusque-là que dans mon imagination. Je suis tellement heureux. Sur la piste, vous ne voyez que les athlètes mais derrière nous, il y a toute une équipe et les sponsors et sans eux nous n’aurions jamais pu obtenir un tel résultat. »

back to top En