skip to content
Date
10 août 2016
Tags
Rio 2016 , Tir , Actu CIO

A 49 ans et à ses sixièmes Jeux, Fehaid Aldeehani décroche l’or du double trap!

Présent sur les pas de tir depuis Barcelone en 1992, Fehaid Aldeehani a surmonté les difficiles conditions météo pour s’imposer en finale du double trap, mercredi à Deodoro face à l’Italien Marco Innocenti.

Fehaid Aldeehani, qui dispute les Jeux de Rio en tant qu’athlète olympique indépendant, s’est joué du vent et de la pluie pour battre Marco Innocenti dans le duel final pour l’or, fracassant 26 plateaux (ils sont lancés simultanément par deux, d’où le nom de l’épreuve) sur 30, contre 24 à son rival italien. Dans un match 100% britannique pour la médaille de bronze, Steven Scott a dominé Tim Keale en réalisant le score parfait : 30.

La finale a tourné au 8e lancer de plateaux, quand Innocenti les a manqués tous les deux. Il a alors pris deux points de retard et n’a pas réussi à combler ce déficit. Solide jusqu’au bout, Aldeehani a ainsi pu lever les bras pour fêter la victoire après avoir pris le bronze à Sydney en 2000 et à Londres en 2012.

Shooting © Getty Images

« Gagner finalement la médaille d’or, ça veut dire beaucoup pour moi, c’est très spécial »a dit le vainqueur. « Ca a été une journée très difficile, mais j’ai réussi à passer à travers. Cet accomplissement est pour moi. Le message est qu’il n’est jamais trop tard. Je me sens jeune et je suis en forme. En tir sportif, vous devez avoir de l’expérience. Et la confiance en soi dépasse l’âge »

Bien que déçu de n’avoir pas gagné, Innocenti, 37 ans, n’en était pas moi ravi d’avoir gagné la médaille d’argent : « Je suis très fier de ce que j’ai accompli. J’aurais préféré gagner l’or, mais je suis fier de cette médaille. Je savais que c’était peut-être ma dernière participation aux Jeux Olympiques. Il y avait donc beaucoup de pression, et une fois que j’ai su que j’avais la médaille assurée après les demi-finales, j’ai commencé à pleurer.  Finalement j’ai atteint le podium. J’ai couru après ce résultat pendant 20 ans  ! 

Shooting © Getty Images

Le médaillé de bronze Steven Scott a admis ressentir des sentiments contrastés après avoir battu un compatriote pour la dernière place sur le podium. « Je ressens sa déception. Il tire très bien lui aussi. Je m’excuserai auprès de lui plus tard ».

N°1 au classement de l’ISSF, l’Australien James Willett s’est qualifié en seconde position pour la finale à six, derrière l’Allemand Andreas Loew, mais il a fini à la 5e place après un avoir perdu un tir de barrage à trois en demi-finale, face à Stevent Scott et Tom Keale.

Tags Rio 2016 , Tir , Actu CIO
back to top En