skip to content
Omega
PyeongChang 2018

86 années de chronométrage présentées à l’exposition d’OMEGA sur les Jeux Olympiques à Séoul

Pour célébrer son rôle de chronométreur officiel des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, le partenaire mondial TOP OMEGA a ouvert une exposition sur les Jeux Olympiques à l’intérieur du Lotte World Mall à Séoul, République de Corée. De nombreux invités d’honneur ont participé à l’événement inaugural, dont Alain Zobrist, PDG d’OMEGA Timing, Julia Choi, PDG de Swatch Group Korea, l’athlète olympique Yuna Kim, et Hyunchul Park, le directeur de Lotte Property & Development.

L’exposition d’OMEGA sur les Jeux Olympiques présente 86 années de chronométrage de la marque, une histoire qui remonte à 1932 et qui couvre 28 éditions des Jeux Olympiques. L’exposition emmène les visiteurs à l’intérieur d’un tunnel qui représente une course avec les thèmes “Départ”, “Dans la course” et “Ligne d’arrivée”, et qui montre quelques-unes des technologies les plus importantes qui ont été développées et utilisées par OMEGA au fil des décennies. 

Alain Zobrist, PDG d’OMEGA Timing, a déclaré à cette occasion : “Pour OMEGA, notre rôle aux Jeux Olympiques est une passion et un dévouement depuis de nombreuses années. C’est un grand plaisir de présenter cette exposition et de partager une partie de notre histoire et de nos innovations. Le chronométrage pour un événement d’une telle envergure requiert beaucoup d’expertise et de technologie. Dans cette exposition, vous pouvez voir comment nous mesurons précisément chaque seconde. C’est vraiment une exposition que tous les fans de sports devraient voir.”

Un des moments forts de la section “Départ” de l’exposition est la comparaison entre le pistolet de départ traditionnel et le pistolet électronique d’aujourd’hui. Une fois dans la section “Dans la course”, le visiteur découvre les nouveaux “détecteurs de mouvement”, qui seront introduits à PyeongChang 2018, ainsi que l’"Omegascope", un équipement introduit en 1964 qui a permis d’indiquer pour la première fois les temps à la télévision. Enfin, dans la section “Ligne d’arrivée”, OMEGA présente une cloche fabriquée à la main et indiquant le dernier tour de piste, ainsi que des technologies plus modernes comme les caméras photo-finish et les cellules photoélectriques, qui sont toutes utilisées pour déterminer les résultats des compétitions. Outre ces sections spéciales, une zone photo avec un décor de stade permet aux visiteurs de se prendre eux-mêmes en photo comme s’ils franchissaient la ligne d’arrivée.

L’exposition présente également la nouvelle collection d’OMEGA Seamaster sur les Jeux Olympiques. Il existe cinq modèles disponibles aux couleurs des célèbres anneaux olympiques : noir, jaune, vert, bleu ou rouge. Outre leurs couleurs vives et leur look décontracté, les montres sont largement inspirées de divers chronomètres utilisés par le passé par OMEGA, en particulier aux Jeux Olympiques de 1976 à Montréal et Innsbruck.

L’exposition d’OMEGA sur les Jeux Olympiques se trouve dans l’atrium au premier étage du Lotte World Mall, Jamsil. Entrée libre tous les jours de 10h30 à 22h00.

Omega
OMEGA à PyeongChang

À PyeongChang, chaque résultat sera mesuré et diffusé grâce aux 300 professionnels en charge du chronométrage, 350 volontaires spécialement formés et 230 tonnes de matériel. Parmi ce vaste équipement se trouve le Scan’O’Vision MYRIA, une caméra photo-finish ultrarapide qui peut saisir 10 000 images numériques à la seconde. Il y aura également le nouveau pistolet électronique de départ d’OMEGA et les cellules photoélectriques de la marque qui arrêteront le temps dès que l’athlète franchira la ligne d’arrivée.

Pour plus d’informations : www.omegawatches.com

back to top En