skip to content
IOC
Date
22 sept. 2017
Tags
Athlétisme , Athènes 1896 , Actualités Olympiques

6 avril 1896 : le 100 m inaugure les Jeux Olympiques de l'ère moderne

Francis Lane, Tom Burke ? Deux pionniers de la grande aventure olympique de l'ère moderne. Lane est à Athènes le 6 avril 1896 le vainqueur de la toute première épreuve: une série du 100 m. Burke est ensuite le premier vainqueur sur la distance ouvrant la lignée des seigneurs du sprint menant à Usain Bolt !

La cérémonie d'ouverture des premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne, rénovés par Pierre de Coubertin en 1894, a lieu le 6 avril 1896 dans le Stade panathénaïque de la capitale grecque devant 80 000 spectateurs. Quatorze pays, essentiellement européens (plus le Chili et les États-Unis pour le continent américain, et l'Australie pour l'Océanie), représentés par environ 240 athlètes participent à cette édition inaugurale. Les neuf sports au programme sont l'athlétisme, le cyclisme, l'escrime, l'haltérophilie, la lutte, la natation, le tennis, le tir et la gymnastique. 

IOC

Déjà, le moment fort de la cérémonie d'ouverture est l'entrée des athlètes dans le stade. Elle s'achève avec l'interprétation de l'hymne olympique composé pour l'occasion par Spiridon Samaras, interprété par 150 chanteurs et qui sera joué deux fois devant l'enthousiasme de la foule. Avant que "le son du clairon annonça le début de la première épreuve", lit-on dans le rapport officiel, "Les musiciens quittèrent l'arène pour s'installer dans les sièges qui leurs étaient réservés, et les champions de la première course entrèrent par un passage souterrain. Ils étaient vêtus d'un maillot léger, et de chaussures en toile. Chacun se distinguait en portant un numéro sur sa poitrine. Et comme il y avait 21 concurrents, et puisqu'ils ne pouvaient pas courir tous ensemble, il fut décidé de les séparer en trois groupes". 

Francis Lane ouvre, Tom Burke triomphe 
De quelle course s'agit-il ? Quelles sont ces toutes premières séries olympiques qualificatives ? Celles de l'épreuve qui est souvent considérée comme la reine de l'athlétisme : le 100 m. La course du premier groupe est gagnée par l'Américain Francis Lane en 12 secondes et 20 centièmes. Lane inscrit donc son nom comme celui du vainqueur de la première épreuve des Jeux Olympiques de l'ère moderne. Quatre jours plus tard, c'est son compatriote Tom Burke, déjà vainqueur du 400 m, qui s'adjuge la médaille d'or en 12 secondes tout rond, devant l'Allemand Fritz Hoffmann (12.2) et deux médaillés de bronze, le Hongrois Alajos Szokolyi et Francis Lane (12.6). Mais Burke fait mieux en séries, établissant dans le 3e groupe le meilleur temps absolu à Athènes, en 11.8, premier record olympique sur la distance. Il est aussi remarqué pour prendre le départ accroupi, quand les autres concurrents s'élancent debout. Il préfigure ainsi les départs dans les starting-blocks ! 

IOC
Le 100 m va marquer l'histoire des Jeux Olympiques et produire quelques-uns de ses plus grands champions. Versatiles, comme Jesse Owens qui remporte l'épreuve à Berlin le 3 août 1936 en 10.4, l'année où il a établi le record du monde à Chicago en 10.2. Ou Carl Lewis, dont deux des neuf médailles d'or sont celles du 100 m à Los Angeles en 1984 (9.99) et à Séoul en 1988 (9.92) et qui établit lui aussi un record du monde à Tokyo en 1991, en 9.86. Inattendus comme le Canadien Percy Williams qui s'impose à la surprise générale à Amsterdam en 1928. Impériaux comme Usain Bolt, seul à s'être imposé trois fois de suite sur la distance, en 2008, 2012 et 2016 en électrisant les foules comme personne, et dont le record du monde en 9.58 établi à Berlin en 2009 attend d'être battu. 

Getty Images
Des 12 secondes de Burke en finale à Athènes 1896 aux 9.63 d'Usain Bolt, record olympique actuel établi à Londres en 2012, l'amélioration sur la ligne droite est de 2 secondes et 37 centièmes. Le tournant principal ayant eu lieu en 1968 avec l'instauration du chronométrage électronique, avec le premier homme à parcourir la distance en moins de 10 secondes : l'Américain Jim Hines, vainqueur cette année-là à Mexico, le 14 octobre, en 9.95, records du monde et olympique qui tiendront durant respectivement quinze et vingt ans. 
back to top En