skip to content
Date
21 juin 2019
Tags
Actualités Olympiques, Basketball 3x3, JOJ
JOJ

3x3, la formule magique

Alors que la Coupe du monde 3x3 de la FIBA se poursuit aux Pays-Bas, olympic.org revient sur certains des moments les plus mémorables de cette discipline au rythme effréné inscrite au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). 

La Chine et la Serbie entrent dans l'histoire à Singapour

C'est aux JOJ de Singapour 2010 que le basketball 3x3 fait ses débuts sur la scène internationale. La Chine et la Serbie inscrivent leur nom dans le livre des records en tant que premiers vainqueurs des tournois féminin et masculin respectivement.

Dans la phase des poules, la Chine fait un sans-faute, battant le Brésil, la République tchèque, le Mali et la Thaïlande, avant de s'imposer face au Japon et au Canada. Ces victoires lui ouvrent les portes de la finale face à l'Australie qui s'est défaite quant à elle des États-Unis en demi-finale, après avoir remonté un retard de huit points pour remporter une victoire éclatante dans les prolongations grâce à Hannah Kaser et Olivia Bontempelli, en grande forme.

Dans la finale, fait inhabituel pour elle, Olivia Bontempelli rate ses tirs, permettant aux Chinoises de mener 20 à 9 à la mi-temps. Si Olivia Bontempelli et Hannah Kaser retrouvent un second souffle après la pause pour revenir au score à quatre points de leurs adversaires, Xueya Ma et Yi Shen assoient rapidement leur autorité pour offrir à la Chine une victoire 33 à 29.

Chez les hommes, la Serbie connaît elle aussi un parcours sans faute à Singapour, battant la Grèce, la Nouvelle-Zélande, Porto Rico et l'Inde dans la phase des poules. Après une confortable victoire en quarts de finale contre la Lituanie, les Serbes vont jusqu'aux prolongations pour battre les États-Unis 34-29 en demi-finale grâce à une superbe prestation de Sasa Avramovic.

La rencontre pour la médaille d'or oppose la Serbie à sa rivale des Balkans, la Croatie. Les Serbes l'emportent 22 à 9, Sasa Avramovic et Marko Radonjic s'illustrant chez les hommes en blanc.

Une victoire sur le fil pour la Lituanie

Aux JOJ de Nanjing 2014, la Lituanie et la France s'affrontent pour l'or chez les hommes dans une rencontre qui reste serrée jusqu'à la dernière seconde.

En donnant un point d'avance à son équipe à 10 secondes de la fin du temps réglementaire, Kristupas Zemaitis semble offrir la victoire à la Lituanie, mais le Français Lucas Dussoulier marque un tir en course à quatre secondes du coup de sifflet final, permettant aux Tricolores d'égaliser à 16 partout.

Les deux équipes ayant manqué des occasions de s'imposer dans les prolongations, Kristupas Zemaitis réussit un tir longue distance depuis le bord du terrain dans les toutes dernières secondes, remportant une victoire spectaculaire 18-16 qu'il célèbre avec liesse avec ses coéquipiers Jonas Leksas, Martynas Sajus et Justas Vazalis.

"On a eu de la chance à la fin", reconnaît le jeune homme après coup, "mais j'étais persuadé de réussir mon tir, et j'y suis arrivé."

IOC

Katie Lou Samuelson, la star américaine

Avant de jouer pour l'Université du Connecticut et d'être recrutée par les Chicago Fire en WNBA, Katie Lou Samuelson a enflammé les parquets lors des JOJ de Nanjing 2014 par son impressionnante dextérité.

La jeune femme alors âgée de 17 ans a déjà remporté la médaille de bronze dans le concours individuel d’adresse lorsque, se remettant d'une blessure à la cheville, elle conduit les États-Unis à la victoire dans l'épreuve par équipes, marquant huit points dans la finale pour s'imposer 19 à 10 face aux Pays-Bas.

"C'est un magnifique souvenir pour moi bien sûr d'avoir remporté l'or et le bronze en 2014, mais cela va bien au-delà de ces médailles", a déclaré Katie Lou Samuelson récemment. "Quelle expérience exceptionnelle d'avoir pu aller en Chine et d'y avoir rencontré des athlètes de cultures et d'horizons différents. Et c'est un événement tellement extraordinaire."

IOC/Nelson CHAVES

Le sacre argentin d'une nouvelle "génération dorée"

Emboîtant le pas à la "génération dorée" de basketteurs argentins qui avaient décroché l'or aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004, l'équipe masculine d'Argentine en basket 3x3 a offert l'un des plus beaux moments de sport des JOJ de Buenos Aires 2018 lorsqu'ils sont montés sur la plus haute marche du podium devant une foule de supporteurs enthousiastes.

Le quatuor composé de Juan Hierrezuelo, Fausto Ruesga, Juan de la Fuente et Marco Giordano avait failli se faire éliminer en demi-finale, contraint de batailler contre le colossal Ukrainien Ihor Serheiv. Les Argentins l'avaient finalement emporté 18 à 16 dans les prolongations, rejoignant en finale une équipe belge invaincue.

Les milliers de fans qui s'étaient mobilisés pour leur équipe tout au long des Jeux dans le parc urbain avaient laissé éclater leur joie lorsque les talentueux Argentins, conduits par Giordano, avec 11 points à son actif, avaient surclassé leurs adversaires belges 20 à 15.

"Cette victoire est très importante pour nous, Argentins. La dernière fois que nous avons remporté l'or en basket aux Jeux Olympiques, c'était en 2004, alors cette médaille est juste exceptionnelle", a expliqué le Portègne Federico Quarin, 22 ans, présents parmi les fans dans le parc urbain. "Les athlètes argentins ont obtenu un grand nombre de médailles d'or durant ces Jeux, mais dans ce pays, nous aimons presque autant le basketball que le football, alors cette médaille est peut-être la plus mémorable. L'ambiance était incroyable, joyeuse et euphorique."

back to top En