skip to content
Date
24 mai 2006
Tags
Actu CIO

22 000 gazelles dans les rues de Casablanca


La 8e édition de la course pour le plaisir a connu un nouveau record de participation avec plus de 22000 gazelles – comme on les surnomme au Maroc – âgées de 15 à 75 ans qui ont envahi les rues de Casablanca et vécu une expérience unique et inoubliable.
 
Une championne olympique à l’origine de la course
C’est en 1993 que cette course est créée à l’initiative de la première championne olympique marocaine, africaine et musulmane, Nawal El Moutawakel, également membre du CIO et présidente de l’Association marocaine Sport et Développement (organisatrice de la manifestation). Aussitôt sa retraite sportive prise, cinq ans après sa médaille d’or dans le 400 m haies aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, Nawal El Moutawakel met sa notoriété au service des autres. "Je courais pour le plaisir", a-t-elle déclaré. "Cela m’a ouvert tant d’horizons et aidée à faire face à tant de pressions sociales. Je me considère comme une ambassadrice du sport et de mon pays, avec le devoir de transmettre mon expérience si durement acquise et les véritables valeurs du sport, pour soulager ceux qui souffrent de préjugés et de l’inégalité des chances".
 
Au-delà des frontières
Ce combat pour l’égalité ne pouvait donc trouver meilleure expression que la course féminine. Et la plus belle réponse à ce défi est que la course de Casablanca est devenue aujourd'hui le rendez-vous incontournable de toutes les Marocaines et d'un nombre sans cesse croissant d’athlètes d’élite étrangères. Cette année, 32 pays étaient représentés – un autre record battu par la Casablancaise ! Et une délégation de 15 représentantes du CIO avait également fait le déplacement en signe de solidarité.
 
Plus qu’une course
Pour toutes ces gazelles, la course de Casablanca est plus qu’une simple course de 10 km. Franchir la ligne d’arrivée reste certes une finalité, mais il s'agit avant tout de partager des moments pleins de joie, de courage et de persévérance, et de tisser des liens d’amitié indéfectibles. Car ces 22101 gazelles étaient venues à Casablanca avant tout à la recherche du plaisir en courant.

Pour la petite histoire, c’est l’Éthiopienne Tayba Erekesso qui l’a emporté en 31’53 devant la Marocaine Zhor El Khamch (32’07) et la Kényane Magdalène Syombua Makuzi (32’14).

Site officiel de l’Association marocaine Sport et Développement www.amsd.ma
Tags Actu CIO
back to top