skip to content
Date
22 oct. 2007
Tags
Actu CIO

2016 : Des Jeux pour les athlètes ?


"Le sport doit toujours être au coeur de votre candidature – n'oubliez jamais que les Jeux sont destinés aux athlètes” a déclaré Gilbert Felli, directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, avant de clore le séminaire des villes requérantes pour 2016 organisé au Musée Olympique de Lausanne, Suisse. Les sept villes requérantes pour les Jeux Olympiques de 2016 – Bakou (Azerbaïdjan), Chicago (États-Unis), Doha (Qatar), Madrid (Espagne), Prague (République tchèque), Rio de Janeiro (Brésil) et Tokyo (Japon)[1] viennent de suivre un séminaire d'échange de quatre jours et demi avec les experts du CIO et des intervenants s'exprimant sur les domaines techniques qui seront examinés durant le processus de candidature pour les Jeux de 2016. La conclusion de Felli était d'autant plus poignante qu'elle a remémoré aux participants la véritable raison d'être des Jeux.







Président et ministre
Pendant les quatre jours et demi de présentations et de réunions individuelles, lors desquels ont été abordés des sujets aussi divers que le sport, les athlètes, l'infrastructure des sites, la culture, l'éducation et les cérémonies, les participants au séminaire ont eu le privilège d'entendre les contributions de personnalités chevronnées, notamment le président du CIO, Jacques Rogge, le président du LOCOG, Sebastian Coe, et le ministre grec Spyros Cladas. La richesse des contributions a également été alimentée par d'autres intervenants venus partager leur expérience inestimable des Jeux et des comités d'organisation. Ce séminaire instructif a donné aux villes requérantes une base solide sur laquelle s'appuyer pour s'attaquer au questionnaire de la phase un.






Les Jeux Olympiques : plus que du sport ?
Nombreux sont ceux qui n'associent les Jeux Olympiques qu'au sport alors qu'il a été prouvé lors du séminaire que les Jeux sont bien davantage qu'un simple événement sportif. Il s'agit d'une expérience unique pour la population de la ville hôte qui touche les domaines de la culture, de l'éducation et de la durabilité – domaines qui laisseront souvent un héritage positif aux communautés locales longtemps après les Jeux. Cette occasion unique constitue aussi pour les villes hôtes potentielles la possibilité d'organiser un événement qui ne ressemble en rien à un quelconque événement précédemment organisé. D'où une procédure de candidature aussi complète.






Excellence, amitié et respect
Peut-être l'un des éléments les plus importants d'une candidature est celui de contenir une mission et une vision claires – éléments qui ont été largement soulignés par de nombreux orateurs durant toute la semaine dernière. Ces documents essentiels contribueront à structurer l'organisation de la première phase de la candidature jusqu'au déroulement effectif des Jeux pour la ville élue. La nécessité de communiquer la vision et la mission a été également mise en avant comme étant un élément incontournable pour fédérer le soutien derrière une candidature tant au niveau de la communauté locale et du gouvernement que de toutes les parties prenantes majeures. Néanmoins, quoi que décide de faire le comité, les trois valeurs olympiques d'excellence, d'amitié et de respect doivent constamment demeurer au centre de son action.






Les Jeux Olympiques en 2016                                           
Prochaine étape : le 14 janvier 2008, date à laquelle les sept villes concernées devront retourner le questionnaire des villes requérantes pour les Jeux Olympiques de 2016 au CIO. Les questionnaires seront alors examinés et la commission exécutive du CIO désignera les villes candidates au début du mois de juin 2008. Suivra la procédure de candidature comprenant la participation au programme des observateurs de Beijing 2008, et dont le point d'orgue sera l'élection de la ville hôte des Jeux Olympiques de 2016 lors de la Session du CIO à Copenhague, Danemark, le 2 octobre 2009.





[1] Les villes sont citées dans l'ordre alphabétique.
Tags Actu CIO
back to top