skip to content
Buenos Aires 2018
Date
27 juin 2018
Tags
Actualités Olympiques, Buenos Aires 2018, JOJ
Buenos Aires 2018

15 raisons d'aimer Buenos Aires 2018 – N° 10 : ses lieux et monuments emblématiques !

Alors que le compte à rebours pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2018 à Buenos Aires continue de s'égrener, nous vous présentons 15 bonnes raisons de vous réjouir à l'idée de la tenue des 3es JOJ…

Avec ses larges avenues, son architecture élégante et son précieux héritage européen, la ville de Buenos Aires, surnommée le "Paris de l'Amérique latine", compte, à l'instar de son cousin français, de nombreux lieux et monuments emblématiques à ne manquer sous aucun prétexte…

L'Obélisque de Buenos Aires

Du haut de ses 71 mètres, l'Obélisque de Buenos Aires surplombe la Plaza de la República (place de la République). C'est l'un des monuments les plus célèbres de la ville. Il a été érigé en 1936 pour commémorer le 400e anniversaire de l'établissement de la première colonie espagnole. C'est là que les Porteños (habitants de Buenos Aires) se rassemblent lorsqu'ils ont quelque chose à célébrer, comme par exemple la cérémonie d'ouverture des JOJ de Buenos Aires 2018 en octobre prochain ! 

Courtesy of Buenos Aires City Tourist Board: buenosaires.gob.ar/Turismo

Floralis Genérica

Dominant la Plaza de las Naciones Unidas (place des Nations Unies), cette sculpture unique a vu le jour en 2002. Conçue par l'architecte argentin Eduardo Catalano, cette fleur – "la fleur de toutes les fleurs" – fait 20 mètres de haut et compte six pétales en acier qui s'ouvrent le matin à 8 heures et se referment au coucher du soleil, nimbées d'une spectaculaire lueur rouge. 

Buenos Aires 2018

Le théâtre Colón

Buenos Aires compte plus de 300 théâtres, dont le plus célèbre est le Teatro Colón (théâtre Colón), dont la notoriété au niveau international n'est plus à faire. Inauguré en 1908, le théâtre Colón compte près de 2 500 places assises et 1 000 places debout. Jusqu'à l'ouverture de l'Opéra de Sydney en 1973, c'était la plus grande salle d'opéra du monde. Considéré comme l'un des meilleurs théâtres lyriques pour son acoustique exceptionnelle et son architecture unique, il a accueilli au fil du temps certains des plus grands chefs d'orchestre, chanteurs et danseurs du 20e siècle, parmi lesquels Igor Stravinsky, Herbert von Karajan, Daniel Barenboim, Maria Callas, Luciano Pavarotti, Plácido Domingo, Rudolf Noureev, Julio Bocca et Maximiliano Guerra.

Buenos Aires 2018

Le cimetière de la Recoleta 

Un cimetière n'est peut-être pas le premier lieu que l'on visiterait, mais le cimetière de la Recoleta n'est pas un cimetière comme les autres. Ouvert en 1822, ce lieu de repos étrangement paisible et beau abrite plus de 6 400 statues, tombeaux, sépultures et cryptes où sont enterrés certains des plus célèbres citoyens argentins – présidents, héros militaires et grands hommes politiques. La plus connue de tous sans conteste : Eva Perón, la Première Dame d'Argentine de 1946 jusqu'à sa mort en 1952, dont le caveau est généralement recouvert de fleurs déposées par les nombreux visiteurs qui viennent lui rendre hommage. 

Courtesy of Buenos Aires City Tourist Board: buenosaires.gob.ar/Turismo

La Bombonera

L'emblématique stade Alberto J. Armando – plus communément appelé la Bombonera (la bonbonnière) en raison de sa forme si particulière – est l'un des plus célèbres stades de football du monde. Inauguré en 1940, il accueille depuis l'équipe de football du Club Atlético Boca Juniors et a la réputation d'être l'un des lieux les plus bruyants et animés qui soient. L'ambiance est généralement électrique lors du superclásico qui oppose le CA Boca Juniors à l'équipe de River Plate.

Courtesy of Buenos Aires City Tourist Board: buenosaires.gob.ar/Turismo

Le jardin botanique

Occupant une superficie de sept hectares, le jardin botanique de Buenos Aires abrite plus de 6 000 arbres et autres espèces végétales, ainsi qu'une bibliothèque botanique, des jardins romains, français et orientaux, un herbier et cinq serres. On peut aussi y admirer une vaste collection de sculptures et l'on y trouve une maison de style anglais qui accueille des ateliers et des expositions d'art temporaires, le tout dans un cadre paisible, loin de l'agitation de la ville.

Getty Images

La place de Mai
La plus ancienne place publique de Buenos Aires est entourée par certains des bâtiments historiques les plus importants de la ville : la Cathédrale et la Casa Rosada – le palais présidentiel – où siège le gouvernement argentin. C'est depuis le balcon de ce bâtiment qu'Eva Perón s'adressait à ses partisans rassemblés par milliers sur la place. La Plaza de Mayo fut le théâtre de nombreux autres grands événements de l'histoire de la ville : sa deuxième fondation en 1580, la révolution qui déboucha sur l'indépendance et, plus récemment, les manifestations politiques.
back to top En