skip to content

10 ans de JOJ

Getty Images
Date
28 août 2020
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Singapour 2010
Alors que nous célébrons le 10e anniversaire des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), olympic.org nous montre comment les JOJ ont eu le plus d'impact depuis Singapour 2010.

"Je me sens comme un père dans l’attente de son enfant à naître", a déclaré Jacques Rogge, alors président du Comité International Olympique, dans les heures précédant la cérémonie d'ouverture des tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui se sont tenus à Singapour il y a dix ans. "Je suis optimiste, mais je veux quand même voir le bébé naître".

Dix ans après ces premiers JOJ, Jacques Rogge et l'ensemble du Mouvement olympique peuvent être très fiers de ce que leur "bébé" est devenu.
Les JOJ sont désormais un événement sportif d'élite bien établi qui rassemble des jeunes du monde entier, leur offrant un environnement dans lequel ils sont encouragés à apprendre, à partager et à nouer des amitiés, tout en les aidant à devenir les meilleurs possibles sur l’aire de compétition et en dehors.
Nous passons en revue ici quelques-uns des impacts les plus forts que les JOJ ont eus au cours des dix dernières années...

Getty Images
Un tremplin pour la réussite sportive

L'un des impacts les plus significatifs des JOJ a été leur rôle de tremplin pour permettre aux jeunes athlètes de se lancer sur la scène internationale. Depuis Singapour 2010, plus de 900 (911) athlètes des JOJ sont devenus des olympiens, dont 264 ont participé aux Jeux Olympiques d'hiver et 647 aux Jeux d'été. En outre, plus de 100 (109) athlètes des JOJ ont remporté des médailles olympiques, dont 69 sont montés sur le podium rien qu'à Rio 2016. Grâce à leur mélange unique de sport d'élite, de culture et d'éducation, les JOJ continuent de donner aux jeunes athlètes prometteurs un avant-goût de l'expérience olympique, ce qui leur permet de bien préparer la transition vers les Jeux Olympiques et d'offrir une voie solide aux aspirants olympiens.

Getty Images
Des bienfaits à long terme pour les villes hôtes

En plus de contribuer à lancer la carrière de centaines de jeunes athlètes, les JOJ ont également eu un impact positif sur les villes qui ont accueilli l'événement. À Singapour, par exemple, la Fondation olympique de Singapour (SOF) a été créée afin de préserver l'héritage des JOJ de 2010 par le biais d'une série de programmes éducatifs, culturels et sportifs destinés à la jeunesse locale. Parmi ces programmes figure le Festival olympique annuel de la jeunesse Singapourienne (SYOF), qui offre une plateforme aux jeunes de la région pour présenter leurs talents sportifs ainsi que des bourses d'études pour les aider à financer leur carrière sportive naissante.
Nanjing, qui a accueilli les JOJ de 2014, est également devenue une ville plus active après avoir rendu l'activité physique et sportive plus accessible à la population locale avec, par exemple, le lancement du programme "Sunshine Sports", qui garantit une heure de pratique sportive par jour aux écoles participant au programme et l'organisation de près de 4 000 événements sportifs de masse dans la ville entre 2014 et 2018, contribuant ainsi à développer une culture sportive plus forte.
Les bienfaits à long terme des JOJ de 2018 sont aussi visibles à Buenos Aires. Le parc olympique de la jeunesse de la capitale argentine, qui a accueilli 13 des 32 sports au programme des JOJ, offre désormais des installations sportives de haut niveau pour les meilleurs athlètes du pays, tandis que le village olympique de la jeunesse, où les jeunes athlètes ont séjourné pendant les Jeux, a été converti en logements abordables pour plus de 6 000 personnes, créant ainsi un nouveau quartier dans la ville.

OIS / CIO
De nouveaux formats d’épreuves passionnants

L'une des caractéristiques les plus marquantes des JOJ a été l'éventail de nouveaux formats d'épreuves passionnants qui ont figuré au programme des sports. À Singapour 2010, on a notamment assisté aux débuts internationaux du basketball 3x3, qui sera désormais joué pour la première fois aux Jeux Olympiques l'année prochaine à Tokyo. Parmi les autres nouveaux formats sportifs qui ont été présentés aux JOJ, on trouve le hockey à cinq, le handball de plage et le monobob, tandis que la lutte de plage et le baseball à cinq figureront au programme des prochains JOJ à Dakar, soulignant le statut de l'événement en tant qu'incubateur d'innovations.

SYOGOC/Rayney Chew
Mélange des genres

Les JOJ de Singapour 2010 ont également vu l'introduction d'une série d'épreuves par équipes mixtes et composées de Comités Nationaux Olympiques différents, contribuant ainsi à promouvoir l'égalité des sexes et à rassembler les athlètes du monde entier comme jamais auparavant, en donnant à ceux de pays différents la possibilité de concourir les uns aux côtés des autres. Les épreuves mixtes ont connu un tel succès que de nombreuses autres compétitions sportives d'élite ont maintenant adopté des épreuves similaires, notamment les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En effet, l'année prochaine, les Jeux comporteront une série de nouvelles épreuves mixtes, dont un relais 4x400m en athlétisme, un relais 4x100m en natation, des épreuves par équipes en judo et en tir à l'arc, un relais de triathlon, un double mixte au tennis de table et trois compétitions par équipes en tir.

XINHUA/SYOGOC-POOL/Meng Yongmin
Montrer l’exemple en matière d'égalité des sexes

Les JOJ ont une fois encore innové à Buenos Aires en 2018, en atteignant pour la première fois l'égalité des sexes dans une manifestation olympique, avec un nombre égal d'athlètes masculins et féminins en compétition. "C'est un excellent pas en avant", avait alors déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Nous avons écrit une page de l'histoire : un nombre égal d'hommes et de femmes participant pour la première fois à des Jeux Olympiques ou à des Jeux Olympiques de la Jeunesse." Les JOJ d'hiver de Lausanne 2020 ont été par la suite la première manifestation olympique d'hiver à avoir le même nombre d'athlètes des deux sexes.

OIS / CIO
De nouveaux sports à l'honneur

L'un des principaux objectifs de l'Agenda olympique 2020 étant de mobiliser davantage les jeunes générations, les JOJ n'ont pas craint d'inclure au programme de nouveaux sports plus urbains et plus populaires à l'échelle mondiale, qui ne sont pas forcément visibles lors d'une manifestation olympique. Ainsi, les JOJ de Buenos Aires 2018 ont notamment inclus des épreuves de breaking, de karaté, de roller et d'escalade, apportant ainsi une nouvelle dimension aux JOJ et soulignant leur réputation comme lieu d'innovation pour le Mouvement olympique.

Soutenir la prochaine génération de jeunes dirigeants sportifs

Alors que le programme des jeunes leaders du CIO fait partie intégrante de chaque édition des JOJ, donnant à des jeunes qui sont sources d’inspiration l’occasion de soutenir des athlètes pendant les Jeux, un nouvel élément du programme a été introduit en 2016, offrant à tous les anciens participants aux JOJ la possibilité de rechercher des financements pour des projets communautaires qui utilisent le sport pour rendre le monde meilleur. Parmi les premiers projets qui ont bénéficié d'un financement, citons une délégation d'athlètes américains des JOJ qui s'est rendue au Mexique afin de construire un foyer pour une famille défavorisée, une initiative qui a utilisé des installations universitaires pour proposer des activités sportives parascolaires à des jeunes défavorisés au Chili, et un programme qui a introduit le karaté aux femmes et aux malvoyants en Moldavie. L'initiative a jusqu'à présent soutenu plus de 100 projets dans le monde entier, les jeunes leaders utilisant le sport pour promouvoir des thèmes tels que l'éducation, l'inclusion sociale, la durabilité et le bien-être, en touchant plus de 25 000 personnes dans des communautés du monde entier. Le programme a désormais été élargi et est également disponible pour ceux qui n'ont pas participé en tant que jeunes leaders aux JOJ, ce qui donne à plus de jeunes la possibilité de créer un changement positif dans leurs communautés grâce au pouvoir du sport.

SPH-SYOGOC/Leonard Phuah
back to top En