skip to content
2016 Getty Images
JOJ

#YOGJourney : Yuka Sato espère briller au triathlon dans son pays natal lors des JO de 2020 à Tokyo

La Japonaise Yuka Sato – laquelle avait remporté la toute première médaille d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) à Singapour en 2010 – se confie sur son parcours mémorable (#YOGJourney) ainsi que sur ses espoirs de médailles lors des Jeux Olympiques de 2020 qui se tiendront dans son pays natal.

La Japonaise Yuka Sato a inscrit son nom dans l'histoire olympique lors des JOJ de Singapour en devant la toute première médaillée d'or de la manifestation. Son impressionnante victoire dans le triathlon féminin lui a assuré une place unique dans le livre des records et a lancé son parcours aux JOJ (#YOGJourney), parcours dont elle espère qu'il l'emmènera jusqu'au podium dans son pays natal lors des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

À la suite de sa victoire à Singapour, Yuka Sato – qui a commencé le triathlon à l'âge de neuf ans et attribue le mérite de sa carrière à l'influence de sa mère – a révélé comment un voyage aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing l'avait poussée à poursuivre son propre rêve olympique.

"Lorsque j'ai regardé le triathlon à Beijing en 2008, cela a été une source d'inspiration pour moi de concourir un jour à mon tour sur une scène olympique. Les JOJ et les Jeux Olympiques sont deux événements très différents, mais je pense que j'ai franchi la première étape."

2010 Getty Images

"Obtenir cette médaille d'or, c'est avoir fait la moitié du chemin. Je sais qu'il y aura des moments difficiles dans ma carrière, mais lorsque je devrais y faire face, je me souviendrai de ce sentiment. Cela m'a donné confiance en l'avenir."  

Huit ans plus tard en se repenchant sur son parcours aux JOJ dans une interview pour le site web olympic.org, Yuka Sato garde toujours de merveilleux souvenirs de ses succès à Singapour.

"Remporter la toute première médaille d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse et voir tout le monde célébrer cette performance ont été une formidable expérience pour moi", déclare Yuka Sato, laquelle invite aujourd'hui tous les athlètes des JOJ de 2018 à Buenos Aires à tirer le meilleur parti de cette manifestation.

"Les Jeux Olympiques de la Jeunesse sont une occasion unique [pour les athlètes] de rencontrer des athlètes d'autres pays et d'autres sports, donc je leur conseillerais de profiter de cette expérience et de rencontrer le plus de personnes possibles."

2016 Getty Images

Depuis sa médaille d'or aux JOJ, Yuka Sato a construit une solide carrière en triathlon avec des médailles d'or en Coupe du monde de triathlon de l'ITU en 2015 à Tongyeong et en Coupe d'Asie en sprint en triathlon en 2015 à Osaka.

En septembre 2013, elle a également été choisie pour représenter les jeunes athlètes japonais lors de la présentation finale de Tokyo pour les Jeux Olympiques de 2020. Après ses débuts olympiques sur le circuit senior aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio, où elle a terminé 15e, son prochain objectif est de réitérer son succès des JOJ dans son pays natal en 2020.

"Avoir les Jeux Olympiques organisés à Tokyo est super exaltant pour moi et pour tous les Japonais. Tout le monde a les yeux rivés sur cet événement, et c'est une grande source d'inspiration et de motivation pour moi. Avec un peu de chance, je vais pouvoir me servir de cette force pour me qualifier pour les Jeux et y décrocher une médaille.

back to top En