skip to content
JOJ

#YOGJourney : Le médaillé d'or des JOJ, Tomas Portyk, fin prêt pour la prochaine étape

Tomas Portyk, athlète du combiné nordique originaire de la République tchèque, n'a peut-être que 22 ans, mais il est déjà un pilier sur le circuit de la Coupe du monde de la FIS. Si l'on se fie à ses récentes performances et à la précieuse expérience qu'il a acquise, l'athlète qui compte deux participations aux Jeux Olympiques sera sur les rangs pour décrocher des victoires et monter sur des podiums pendant de nombreuses saisons à venir.


Tomas Portyk a rapidement pris ses marques sur la scène internationale, en devenant le tout premier champion du combiné nordique des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2012 à Innsbruck. Cinquième à l'issue de la phase du saut à ski, le jeune tchèque, déterminé, a rattrapé un déficit de 31 secondes dans la partie des 10 km en ski de fond pour remporter l'or. Il n'avait que 15 ans à l'époque.

Cette victoire aux JOJ était annonciatrice des bonnes choses qui allaient suivre. Tomas Portyk a remporté un titre mondial junior à Rasnov (Roumanie) en 2016 et s'est qualifié pour les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014 et PyeongChang 2018.

À PyeongChang, Tomas Portyk a obtenu deux résultats parmi les 25 premiers au classement dans les épreuves de petit et grand tremplin de Gundersen, en plus de représenter la République tchèque dans le relais 4 x 5 km.

Après ces performances en République de Corée, Tomas Portyk a donné le coup d'envoi de la saison 2018/19 de la Coupe du Monde à Ruka (Finlande), en égalant le meilleur résultat individuel de sa carrière avec une quatrième place. Après des sauts de 133,5 m et 125,5 m, il a fait preuve de confiance et de sang-froid tout en luttant avec les meilleurs concurrents sur la piste de ski de fond, mais il a manqué de peu le podium. Il a également mené les Tchèques à la cinquième place dans l'épreuve par équipes, ce qui a conduit la Fédération Internationale de Ski (FIS) à le sacrer "athlète de la semaine" en combiné nordique.

Getty Images

Sept saisons se sont écoulées depuis son succès aux JOJ et Tomas Portyk semble désormais destiné à continuer à menacer ses rivaux plus âgés et plus expérimentés pour les médailles dans les mois et les années à venir.

Es-tu satisfait de ta quatrième place en Finlande en début de saison, laquelle t'a permis d'égaler le meilleur résultat individuel de ta carrière en Coupe du monde ?

"C'était une grande course pour moi. J'ai sauté après une longue attente à cause du vent. La quatrième place est un excellent résultat pour moi. Personne ne s'y attendait."

Comment évalues-tu tes performances aux Jeux de PyeongChang 2018 ?

"Malheureusement, mes courses aux Jeux Olympiques n'ont pas été très bonnes, mais je suis un jeune compétiteur et je peux apprendre. J'espère le montrer aux Championnats du monde à Seefeld (Autriche) plus tard cette saison."

Tu as remporté la toute première médaille d'or en combiné nordique des JOJ à Innsbruck en 2012. Ce moment a-t-il été particulier pour toi, surtout au début de ta carrière ?

"Cette course a marqué le début de ma carrière internationale. C'était ma première grande course en dehors de la République tchèque et je suis heureux d'avoir réussi à gagner la médaille d'or. C'était vraiment un grand moment. Soudain, les gens m'ont vu comme un grand athlète. Il y avait beaucoup de caméras et on m'a posé énormément de questions. Bon nombre de personnes ont commencé à me suivre sur les réseaux sociaux. Je me souviens d'avoir été sur la place principale et de les avoir entendus annoncer mon nom. Quand l'hymne national tchèque a retenti, ça a été le meilleur moment pour moi."

Getty Images

Outre la compétition et la médaille d'or, qu'as-tu retiré et appris de toute l'expérience des JOJ ?

"Tout a tourné autour de l'expérience là-bas. J'étais jeune et je ne savais pas comment les choses fonctionnaient. Les JOJ d'Innsbruck m'ont beaucoup aidé dans ma carrière et j'ai eu la chance de participer à ce grand événement. J'ai aussi aimé apprendre petit à petit comment m'adresser aux médias. C'est une expérience unique d'être entouré de caméras et d'être le centre de l'attention. La médaille d'or a été, bien sûr, un moment qui a changé ma vie et, avec tous les athlètes présents réunis, l'ambiance était merveilleuse."

En quoi Innsbruck 2012 t'a-t-il préparé pour tes premiers Jeux Olympiques d'hiver deux ans plus tard à Sotchi ?

"Les Jeux Olympiques d'hiver en Russie ont été un grand événement et une autre bonne expérience. C'était quelque chose d'incroyable, mais je me sentais prêt. Il a été bénéfique de passer doucement des JOJ à une manifestation de plus grande ampleur."

Compte tenu de ton expérience et de tes résultats, que dois-tu faire pour t'améliorer en tant que sauteur à ski et skieur de fond ? Quels sont les prochains objectifs ?

"Mon objectif est de bien faire aux Championnats du monde en février prochain. Cependant, j'ai encore beaucoup d'efforts à fournir pour m'améliorer. Je fais des erreurs partout, mais je suis convaincu que mon heure viendra."

Getty Images

 

back to top En