skip to content
2014 Getty Images
Date
23 août 2018
Tags
Actualités Olympiques, Golf, Suède, Nanjing 2014
JOJ

#YOGJourney: Le golfeur suédois Marcus Kinhult passe au niveau supérieur

Le golfeur suédois Marcus Kinhult a élevé son niveau jeu depuis qu’il a remporté deux médailles aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Nanjing 2014. Ses résultats en Chine ont été un catalyseur pour une carrière professionnelle prometteuse.

 

L’athlète de 22 ans, qui avait décroché l’argent dans l’épreuve individuelle et l’or dans l’épreuve par équipes mixtes aux JOJ de Nanjing 2014, s’est qualifié cette année pour le Tour européen après avoir terminé cinquième au classement du Challenge Tour en 2017. Depuis, il affiche plusieurs résultats impressionnants, dont une troisième place au Qatar Masters de février, une cinquième place ex æquo au prestigieux Open de France et une 12e place ex æquo au tournoi phare du Tour européen, le championnat de la PGA en mai. En juillet, il s’est qualifié pour son tout premier championnat majeur, le 147e Open britannique à Carnoustie, Écosse, aux côtés de l’ancien numéro un mondial Jason Day.

Les deux premières manches en 74 et 69 lui ont permis de faire le cut pour le weekend, lorsqu’il a fait 71 et 76 pour finir ex-aequo à la 61e place sur 156. C’était une très belle performance pour son premier championnat majeur, notamment sur le links difficile de Carnoustie. À peine quatre ans plus tôt, Kinhult affrontait un autre joueur du Tour européen, l’Italien Renato Paratore, pour le titre individuel des JOJ au Zhongshan International Golf Club de Nanjing. Le tournoi en 54 trous s’est finalement décidé au trou n°18 de la dernière manche, avec la victoire en deux coups de Paratore. Kinhult a toutefois décroché l’or dans l’épreuve par équipes mixtes, avec sa coéquipière suédoise Linnea Ström.

Après ses expériences aux JOJ, Kinhult aspire désormais à jouer aux Jeux Olympiques, mais il doit faire face à une rude concurrence de ses compatriotes Alex Noren et Henrik Stenson, médaillé d’argent à Rio 2016. Il nous parle ici de son voyage aux JOJ, donne des conseils aux futurs jeunes olympiens et revient sur la précieuse expérience qu’il a acquise en participant à l’Open britannique 2018.

Getty Images

 

Qu’est-ce que cela fait de participer à son premier tournoi majeur, l’Open britannique ?

“C’était formidable, vraiment génial. C’était super de pouvoir jouer le week-end – même si ce n’était pas le week-end que j’espérais – mais c’était une semaine formidable dans l’ensemble et une magnifique expérience pour l’avenir. J’ai beaucoup apprécié de pouvoir jouer avec Jason [Day] dans la dernière manche et j’ai fait des entraînements avec des joueurs qui figurent parmi les 20 meilleurs mondiaux, alors ça c’était vraiment génial aussi.”

Avec le recul, que pensez-vous de votre expérience aux JOJ de Nanjing 2014 et en quoi profite-t-elle à votre carrière de golfeur ?

“Cette expérience était différente de toutes les autres. Le tournoi de golf en lui-même n’était pas très différent de ce que j’avais l’habitude de jouer, mais c’est toute l’expérience olympique : être au village olympique et rencontrer les athlètes des différents sports; ça c’était vraiment génial. Nous avions en fait le temps de regarder et de soutenir les autres Suédois qui concourraient dans tous les autres sports. C’était plus que juste du golf. J’étais bien sûr très heureux de mes résultats dans les épreuves individuelle et par équipes, mais c’était toute l’expérience olympique qui était formidable.”

Rétrospectivement, comment voyez-vous votre dernière manche face à Renato Paratore ?

“Il menait dans le deuxième neuf et je crois qu’il a fait cinq sous le par. J’ai juste essayé de bien jouer, mais il a joué encore mieux et méritait de gagner. J’étais tout de même heureux de mon résultat et de décrocher la médaille d’argent.”

Getty Images

 

Qu’est-ce que ça fait de décrocher une médaille d’or dans l’épreuve par équipes mixtes ?

“C’était cool de jouer un format différent. Nous avons gagné dans un play-off. C’était éprouvant mais j’avais beaucoup de plaisir à jouer avec Linnea [Ström]. Nous jouons tout le temps individuellement, donc c’était sympa de faire équipe et ça a plutôt bien marché.”

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes athlètes qui concourront aux JOJ cette année ?

“C’est une magnifique compétition et je crois que tout le monde devrait essayer d’y aller, même si c’est plutôt difficile en golf, avec seulement un homme et une femme de chaque pays. L’esprit d’équipe et tout ce qui tourne autour des Jeux, ça vaut vraiment le coup. Si vous avez la chance d’y aller, saisissez-la. C’était une des meilleures expériences que j’ai vécues durant ma carrière de junior. Une expérience unique.”

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont-ils un objectif pour vous, et si vous vous qualifiez, en quoi votre expérience aux JOJ pourrait vous être utile ?

“Je ne pense pas encore à Tokyo 2020, mais ce serait vraiment super de pouvoir participer un jour aux Jeux Olympiques. Le fait que j’ai séjourné au village [m’aiderait] et j’imagine que la disposition du village sera similaire. Bien sûr, ça sera une bonne chose d’avoir déjà vécu cela avant.”

back to top En