skip to content
Buenos Aires 2018
Date
22 août 2018
Tags
JOJ, Buenos Aires 2018, Actualités Olympiques
Buenos Aires 2018

"Olímpicos", la chanson des cérémonies des vainqueurs à Buenos Aires

"Olímpicos", composée par le célèbre musicien argentin Leo Sujatovich, sera interprétée sur les podiums lors des cérémonies des vainqueurs des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018. Pleine d’énergie, de force et de joie, la chanson ne manquera pas de susciter l’émotion et de donner le ton pour ces instants inoubliables qui marqueront la vie des jeunes athlètes.

La chanson sera interprétée lors des cérémonies organisées au terme des 241 épreuves avec remise de médailles tout au long des 12 jours de compétition.


"J’adore composer pour des situations particulières. J’ai commencé par visionner des images des cérémonies passées. Après la décharge d’adrénaline des épreuves, la cérémonie de remise des médailles est un moment d’émotion pure. Les athlètes sont en larmes... en tant qu’auteur, c’est très stimulant et cela m’aide à créer la musique", a confié Sujatovich au site buenosaires2018.com.

Le palmarès de Sujatovich est impressionnant. Il a été le claviériste des Spinetta Jade, le groupe légendaire de Luis Alberto Spinetta. Avant cela, il a joué avec PorSuiGieco, Nito Mestre et Tantor. Il a ensuite composé les bandes originales de 16 films. En outre, il a été nominé pour un Latin Grammy Award avec son album Trío de Cámara, Tangos.

Buenos Aires 2018

Buenos Aires 2018 lui a lancé le défi de composer la musique qui restera gravée dans les esprits des médaillés et de leurs fans : "J’estime que j’ai de la chance, car c’est encore une manière d’immortaliser ce que j’écris. Je dois réfléchir à ceux pour qui je compose. Et je dois croire en ce que j’essaie de transmettre. "

Aux côtés de Leo au clavier et à la guitare, on pourra entendre Nicolás Enrich au bandonéon, Jonathan Bisulca à la trompette, Juan Canosa au trombone ténor et basse, Fernando Chiappero au cor, Guillermo Rubino et Natalia Cabello aux violons et Paula Pomeraniec au violoncelle.

Buenos Aires 2018 Buenos Aires 2018

"Le bandonéon apporte une touche locale. C’est la marque de fabrique de Buenos Aires. Les autres instruments apportent de l’énergie, de la force et de la joie pour faire naître l’émotion. Ces jeunes donnent le meilleur d’eux-mêmes pour accomplir des exploits au nom de leur pays", souligne Sujatovich en évoquant  Olímpicos, une chanson qui promet d’émouvoir le monde entier en octobre prochain.

back to top En