skip to content
Date
29 janv. 2007
Tags
Actu CIO

«Lucky dollar» pour trois cavaliers d’exception


«Lucky dollar», non, ce n’est pas le nom d’un cheval, mais un vrai dollar américain. En général, un lucky dollar, c’est une pièce. Pour cette histoire-là, il s’agit d’une coupure.
 
Un dollar qui vaut de l’or
Bill Steinkraus, champion olympique en saut d’obstacles à Mexico en 1968 est en possession du billet vert lorsqu’il effectue le parcours qui va le mener sur la plus haute marche du podium. Vingt ans après, lors des Jeux de la XXIVe Olympiade à Séoul, il confie le porte-chance au cavalier français Pierre Durand. Ce dernier, en selle sur «Jappeloup de Luze», remporte une médaille d’or légendaire, tant son inoubliable petit cheval noir, et qui n’avait de loin pas le gabarit de ses concurrents (1,58 m au garrot), est la star de ces Jeux.
 
…et une troisième médaille à Athènes en 2004
Seize ans plus tard, à Athènes, Pierre Durand remet le précieux billet à Rodrigo Pessoa. Sur «Baloubet du Rouet», son fantastique étalon alezan, celui-ci devient champion olympique à son tour même si l’or olympique ne lui sera remis qu’après les Jeux suite à la disqualification du cavalier irlandais, Cian O’Connor, convaincu de dopage.
 
Trois couples homme-cheval légendaires
Bill Steinkraus, Pierre Durand et Rodrigo Pessoa sont des cavaliers d’exception, talentueux, élégants, perfectionnistes et tous trois ont formé avec leur monture des couples de légende. En 2005, à Tampa, «Snowbound» est entré dans le Panthéon de la gloire du saut d’obstacles. «Jappeloup» est connu même des non cavaliers. Quant à «Baloubet du Rouet», il a formé avec le fin Brésilien Rodrigo Pessoa la paire la plus en vue de ces dernières années.





Le «lucky dollar» a été récemment offert au Musée Olympique par Pierre Durand et Rodrigo Pessoa. Il fera partie des objets présentés dans l’exposition Acquisitions 2006 du 15 février au 10 juin prochain.
Tags Actu CIO
back to top