skip to content
Date
26 mars 2015
Tags
Développement par le sport , Actu CIO

"Le sport facilite le dialogue et est une expérience humaine des plus enrichissantes qui nous permet de confronter nos opinions"

Pendant plus de 15 ans, le nageur canadien Mark Tewksbury a tiré parti de son succès en tant qu'olympien pour lutter contre la discrimination et défendre les droits des homosexuels dans le monde du sport. Il fait partie des nombreux athlètes charismatiques qui, en prélude à la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, démontre combien le sport peut être un vecteur de changement social, contribuant ainsi à l'édification d'un monde meilleur.


"Pour moi, la lutte était réellement essentielle, tout ce qu'il y a de plus humaine, car je souhaitais être accepté", explique l'athlète, désormais à la retraite, qui avait remporté l'or aux Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone. Et de poursuivre : "Je souhaitais faire quelque chose de ma vie et j'avais peur qu'en étant honnête sur la personne que j'étais vraiment, tout me soit enlevé".

En dépit de ses peurs et de la stigmatisation sociale, Mark Tewksbury a rendu son orientation sexuelle publique. Le champion olympique pense que d'avoir partagé son histoire et d'avoir été honnête avec lui-même lui a permis de gagner 1,3 secondes sur son record personnel. Ce fut un tournant décisif dans sa carrière de nageur et dans sa vie, d'autant plus qu'il a compris qu'il faisait partie de ces athlètes et de ces personnes qui étaient freinés dans leur carrière et leur vie par crainte d’une discrimination ou d’une humiliation.

Aujourd'hui à la retraite, Mark Tewksbury continue d'être une source d'inspiration pour tous, y compris les autres athlètes, les incitant à assumer leur identité profonde et à poursuivre leurs rêves.

"J'étais tellement perdue quant à la signification de l'homosexualité et ce que cela représentait dans ma vie", a confié la patineuse de vitesse olympique Anastasia Bucsis. "Je tiens à dire [à Mark] ‘Merci beaucoup’, car ce qu'il a fait a nécessité énormément de courage et il a vraiment ouvert la voie pour des personnes comme moi."

Mark Tewksbury a par ailleurs ajouté : "Quand vous pouvez utiliser vos anecdotes sportives, le message devient beaucoup plus fort que le seul message de changement social. Je pense que le sport facilite le dialogue et est une expérience humaine des plus enrichissantes qui nous permet de confronter nos opinions."

Regardez l'intégralité de son histoire ici :

La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix est une occasion unique de montrer combien le sport est un outil universel, vecteur de changement social, de développement et de paix, dans tous les aspects de la vie.

Pour en savoir plus sur la Journée internationale du sport au service du développement, consultez la page suivante : http://www.olympic.org/fr/idsdp  

Rejoignez le mouvement : #sport4betterworld

Afin de protéger les droits de l'homme dans le sport mondial, et dans le cadre de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l'avenir du Mouvement olympique, le CIO a adapté le 6e principe fondamental de la Charte olympique en décembre 2014 et y a ainsi inclus la notion de non-discrimination sur la base de l'orientation sexuelle. Cet ajout s'inscrit dans le droit fil de l'article 2 de la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies.

back to top