skip to content
Date
13 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO

« Heureux et glorieux » Londres dit au revoir aux Jeux

« Heureux et glorieux », ainsi le président du Comité International Olympique, Jacques Rogge, a-t-il qualifié les Jeux Olympiques de 2012 à Londres tandis que la cérémonie de clôture abaissait le rideau sur 17 jours d’excellence sportive.

Le stade olympique - dans lequel tant d’exploits sportifs impressionnants ont eu lieu durant ces Jeux – a été le théâtre d’une cérémonie kaléidoscopique qui a célébré le meilleur de la musique britannique, avec les performances d’artistes comme One Direction, Annie Lennox, George Michael, les Spice Girls, Take That et The Who.

Tandis que le drapeau olympique était ramené, le président Rogge a rendu hommage aux volontaires de Londres 2012, ainsi qu’au soutien enthousiaste qu’ont offert les fans toute la durée de Jeux.

« Nous n’oublierons jamais les sourires, la gentillesse et l’aide généreuse des fantastiques volontaires, les héros indispensables de ces Jeux, » a-t-il dit.

« Vous, spectateurs et public, vous avez composé la trame sonore de ces Jeux.
Vos acclamations enthousiastes ont décuplé l’énergie des concurrents et déclenché une ambiance de fête sur chaque site olympique.
Vous avez offert au monde le meilleur de l’hospitalité britannique. »

Le président de Londres 2012, Seb Coe, a également remercié le public britannique d’avoir soutenu les Jeux : « Nous avons allumé la flamme et nous avons embrasé le monde; nous savons mieux à présent, en tant qu’individus et en tant que nation, exactement ce dont nous sommes capables.

« Quand ton tour fut venu Grande-Bretagne, tu as bien agi. Merci. »

L’attention se tourne désormais sur Rio de Janeiro, qui accueillera les Jeux Olympiques de 2016, le monde a eu un aperçu de ce à quoi il peut s’attendre dans quatre ans avec la transformation du stade olympique de Londres en une scène complète de carnaval brésilien avec les danseurs de samba et la présence de Pelé, le footballeur de légende.

La flamme olympique a été éteinte amenant les Jeux Olympiques à Londres en 2012 à leur conclusion tandis que The Who offrait un final approprié avec son hymne « My Generation ».

« C’est peut-être la fin de deux glorieuses semaines à Londres, » a déclaré Coe. « Mais ce que nous avons lancé ne s’arrêtera pas maintenant. L’esprit de ces Jeux Olympiques inspirera une génération. »

back to top