skip to content
Date
23 nov. 2009
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Solidarité Olympique , Luge

"Frères d'armes"


La Solidarité Olympique soutient les athlètes pour Vancouver

Les frères lettons Andris  et Juris Sics, âgés respectivement de 24 et 26 ans, sont l'un des duos les plus jeunes des vingt paires en tête du classement mondial de la luge. Avec l'aide de la Solidarité Olympique, ils projettent une médaille aux Jeux de 2010 à Vancouver.

Dans une épreuve qui exige une compréhension quasi télépathique pour concourir à haut niveau, il n'est pas étonnant que bon nombre des paires en tête de la luge en double soient frères. Dans cette discipline, il y a aussi les frères Linger d'Autriche, les frères Broz de République tchèque et les frères Moffat du Canada. Après avoir terminés septièmes à Turin en 2006, les frères Sics de Lettonie, qui lorsqu'ils étaient enfants, sautaient par-dessus la barrière pour s'amuser sur la piste de luge locale, visent aujourd'hui une place sur le podium à Vancouver.

De la désobéissance enfantine à l'entraînement

Ainsi que l'avoue Andris Sics : "Enfants, nous vivions près de la piste de luge de Sigulda qui a très tôt attiré notre attention. Au début, c'était juste pour jouer. Nous avions l'habitude de nous approprier la piste par différentes méthodes de glisse, jusqu'au jour où le gardien nous a attrapés et remis aux mains d'un entraîneur qualifié. Ainsi nos facéties de gosses se sont transformées en un entraînement qui dure depuis maintenant plus de 15 ans et ont fait de la luge notre vie. À seize ans, nous sommes allés au lycée sportif de Murjani où nous nous sommes spécialisés en luge."
Et Juris Sics d'ajouter : "C'est seulement notre cinquième saison de compétition en double. Avant nos débuts olympiques à Turin où nous avons terminé à la septième place, nous n'étions descendus ensemble qu'une seule saison."

Nés pour la luge

Andris and Juris Sics ont décidé de pratiquer la luge en double car les deux frères voulaient toujours descendre ensemble. Andris Sics confirme et précise : "Nos proportions sont idéales pour la luge en double. Nous avons l'habitude de dire que nous sommes nés pour la luge ! Les jambes de Juris sont plus courtes et son dos est plus long. C'est parfait pour la luge, il se couche au-dessous. J'ai de très longues jambes et un dos plus court, ce qui est une combinaison idéale pour le double."

Comme à la maison

Les Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver sont le principal objectif des frères Sics. La bourse de la Solidarité Olympique les aide à couvrir leurs frais de voyage, de formation et d'entraînement tout au long du processus de préparation et de qualification. Ainsi que le déclare Juris Sics : "Cette bourse nous permet de nous y préparer d'une bien meilleure façon. Pour nous, c'est essentiel." Andris Sics explique pour sa part : "La bourse de la Solidarité Olympique nous procure une aide et un contrôle médical et scientifique réguliers. Elle couvre nos frais d'entraînement et de compétition. Grâce à cette bourse, nous nous sentons un peu plus chez nous, même quand nous sommes loin de la maison."

Leur grand-mère, leur plus grande fan

La plus grande fan des frères Sics a bientôt 90 ans. "Notre grand-mère est notre plus grande fan. Elle conserve tous nos trophées chez elle et suit toutes les épreuves intensément. Elle a même un calendrier où elle note soigneusement toutes nos compétitions et les sites sur lesquels celles-ci se déroulent."

À propos de la Solidarité Olympique

La Solidarité Olympique est une organisation du CIO. Elle est là pour s’assurer que les athlètes talentueux, indépendamment de leur situation financière, ont les mêmes chances de participer aux Jeux Olympiques et de réussir dans l'arène olympique. Elle est responsable de l'administration et de la gestion de la part des droits de retransmission télévisée des Jeux Olympiques destinée aux Comités Nationaux Olympiques (CNO). La Solidarité Olympique travaille en particulier avec les CNO les plus demandeurs ainsi que leurs associations continentales, et utilise cet argent pour développer toute une gamme de programmes d'aide. En plus des bourses individuelles pour les athlètes, des "subventions pour les sports d'équipe" permettent également de soutenir les équipes de hockey sur glace et de curling qui ont des chances de se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver.

Le budget total de la Solidarité Olympique pour la période quadriennale 2009-2012 s'élève à USD 311 000 000. Sur ce montant, USD 61 000 000 sont destinés à soutenir les athlètes.

En savoir plus sur la Solidarité Olympique

Brochure 2009-2012 « Terrain d’action »

back to top En