skip to content
Date
18 sept. 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Bondir de Nanjing à Rio au trampoline

Les deux jeunes athlètes qui ont su garder le meilleur pour la fin ont réussi à décrocher l’or à Nanjing : le Kiwi Dylan Schmidt pour une première olympique néo-zélandaise en trampoline, et la Chinoise Zhu Xueying qui veut s’appuyer sur sa performance à Nanjing pour bondir vers les Jeux de Rio 2016 !

21 août : Zhu Xueying veut concrétiser dans deux ans !

Zhu Xueying, favorite locale du trampoline féminin de Nanjing 2014, s’est bien reprise après un départ calamiteux pour enlever la médaille d’or. Du coup, la jeune Chinoise s’est très vite mise à l’heure des Jeux Olympiques de Rio 2016, où elle compte bien doubler la mise.

Sacrée championne d’Asie junior en juin, Zhu Xueying semblait avoir perdu toutes ses chances après son premier passage. Mais elle a effectué un retour époustouflant lors de son second enchaînement pour prendre la première place et se qualifier pour la finale, à l'issue de laquelle elle a signé un score impressionnant de 55,425 points. Elle devance la Japonaise Rana Nakano et la Russe Maria Zakharchuk, respectivement médailles d’argent et de bronze.

« Cette victoire à Nanjing me motive énormément », a indiqué la jeune femme de 16 ans. « Maintenant, je vise l’or aux Jeux Olympiques de 2016. » Quand les juges ont annoncé son score victorieux – 3,06 points de plus que Rana Nakano –, le public a littéralement explosé. Zhu Xueying, radieuse, l’a remercié de son soutien en lui soufflant des baisers.

« Mon public m’a beaucoup encouragée, a-t-elle déclaré. Les spectateurs ont frappé dans leurs mains et scandé mon nom. Je suis si heureuse d’avoir été à la hauteur de leurs attentes. Les minutes qui ont précédé l’affichage de ma note totale sur l’écran ont été très éprouvantes nerveusement. Je ne peux pas dire ce que j’ai ressenti lorsque les juges ont finalement annoncé que j’avais gagné », a-t-elle ajouté. « Cela compte beaucoup pour moi d’avoir gagné de l’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse dans mon propre pays. »

La médaille d’argent de Rana Nakano est d’autant plus remarquable qu’elle n’occupait que la septième place à l’issue du premier tour qualificatif. « Je suis très soulagée d’avoir pu me reprendre au deuxième tour, dit-elle. J’avais bien répété mon programme et je suis heureuse que tout se soit passé à la perfection. »

Maria Zakharchuk, qui avait terminé quatrième aux Championnats d’Europe juniors, s’est dite satisfaite de sa médaille de bronze. « J’ai donné le meilleur de moi-même et je me suis beaucoup appliquée. C’est super d’avoir pu apporter une médaille à mon pays aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. ».

22 août : une première olympique pour Dylan Schmidt

Dylan Schmidt est devenu, à 17 ans, le premier athlète néo-zélandais à gagner une médaille olympique au trampoline, le vendredi 22 août, lorsqu’il a bondi vers l’or à Nanjing 2014. Le Kiwi a obtenu le score final de 57,340 points et battu le Chinois Liu Changxin de 0,405 pts.

« C’est plutôt cool », a-t-il déclaré. « Il n’y a pas vraiment de mots pour décrire ce que je ressens actuellement. C’est assez fou. Honnêtement, je ne pensais pas que je l’aurais, mais je me suis entraîné durement, je suis simplement sur un nuage. »

« C’est ce que j’ai toujours voulu », a-t-il ajouté. « Il n’y a pas beaucoup de spécialistes du trampoline [en Nouvelle-Zélande] qui ont vraiment bien marché à l’échelon international et c’est plutôt chouette d’être celui-là. Je pensais que Liu avait gagné, je pensais qu’il avait un peu mieux marché que moi, mais quand j’ai vu mon nom s’afficher en premier, c’était de la folie. Je vous assure, je pensais que son enchaînement avait été meilleur que le mien et je ne m’y attendais pas. C’était serré, très serré. »

Seulement quatrième après les deux tours qualificatifs, Dylan Schmidt a gardé le meilleur pour la fin et a signé le score final le plus haut, tant pour la difficulté (15,400) que pour l’exécution (24,600). « Finalement aller en finale sans être dans les premiers est une bonne chose. Lorsqu’on est en tête, il faut y rester mais lorsqu’on part en quatrième position, il y a une carotte à aller chercher, quelque chose pour lequel il faut se battre. C’est sans doute ce que je préfère, j’aime avoir la pression de devoir encore mieux faire. »

Sa mère, Jen, a été bouleversée par la performance de son fils et elle l’a enlacé après sa victoire. « Je ne sais pas quoi dire », a-t-elle déclaré. « Je l’ai vu s’entraîner très durement, nuit et jour, et je sais qu’il mérite l’or. Il avait un rêve, un désir et un projet. Là, on ne le voit à l’œuvre que quelques minutes, mais moi, je l’ai vu transpirer tous les jours de l’année. Aujourd’hui, je suis une maman fière. »

Liu Changxin était déçu par sa propre performance. « Je n’ai pas été bon. L’argent ne me satisfait pas, a-t-il indiqué. J’ai commis une erreur lors de mon dernier mouvement. Je ne suis pas monté assez haut. Il va falloir que je travaille sur la confiance. »

Enfin, la médaille de bronze est revenue au Portugais Pedro Ribeiro Ferreira, crédité de 56,040 points. « Gagner une médaille est extrêmement important pour moi », s’est-il réjoui. « J’ai réussi à rester concentré tout au long de la compétition, ce qui a été décisif. »


back to top