skip to content
Natation


La natation remonte à la préhistoire, mais elle ne devient véritablement un sport qu’au début du 19e siècle.

Une discipline historique

Comme l’attestent des peintures rupestres découvertes en Égypte, les hommes préhistoriques apprennent à nager pour traverser les lacs et les rivières. La mythologie grecque fait également allusion à la natation.

Naissance d'un sportLa natation est peu pratiquée avant la création, au début du 19e siècle, de la Société nationale britannique de natation. Cette dernière organise les premières compétitions, les nageurs de l'époque se concentrant pour la plupart sur la brasse ou une nage approchante.

Et le crawl apparaît…

Inspiré par la nage des populations indigènes d'Amérique du Sud, la première version du crawl repose sur un mouvement de jambes en ciseau. À la fin des années 1880, l'Anglais Frederick Cavill voyage dans les mers du Sud et s'aperçoit que les indigènes nagent le crawl en battant des jambes. Cavill, qui s'installe en Australie, commence alors à enseigner cette nage, qui devient le fameux "crawl australien".

Histoire olympique

La natation figure au programme de toutes les éditions des Jeux depuis 1896. Les toutes premières épreuves olympiques sont disputées en nage libre (crawl) ou en brasse. Le dos est ajouté en 1904.

Dans les années 1940, les nageurs de brasse découvrent qu’ils peuvent aller plus vite en battant des deux bras par-dessus leurs têtes. Une pratique aussitôt interdite en brasse, mais qui donne jour au  papillon, dont la première apparition officielle remonte aux Jeux de 1956 à Melbourne. Ce style figure aujourd’hui parmi les quatre nages disputées en compétition.

La natation féminine devient olympique en 1912 aux Jeux de Stockholm. Depuis lors, elle figure à chaque édition des Jeux. Le programme hommes et femmes est presque identique car il comporte le même nombre d'épreuves, à une différence près : la distance nage libre est de 800 mètres pour les femmes et de 1 500 mètres pour les hommes.

Plus


Galerie

Buenos Aires 2018 - Natation - 100 m nage libre hommes
Image Alt Text

Buenos Aires 2018 - Natation - 100 m nage libre hommes

Andrei Minakov de la Fédération de Russie lors de l'épreuve de natation 100 m nage libre hommes le Jour 6 des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 au Natatorium, Parc Olympique de la Jeunesse, le 12 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine.
IOC/OIS
Buenos Aires 2018 - Natation - 100 m nage libre hommes
Image Alt Text

Buenos Aires 2018 - Natation - 100 m nage libre hommes

Andrei Minakov de la Fédération de Russie célèbre sa victoire lors de l'épreuve de natation 100 m nage libre hommes le Jour 6 des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 au Natatorium, Parc Olympique de la Jeunesse, le 12 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine.
IOC/OIS
Natation - 200 m quatre nages individuel femmes
Image Alt Text

Natation - 200 m quatre nages individuel femmes

Anastasia Gorbenko d'Israël lors de l'épreuve de natation 200 m quatre nages individuel femmes le Jour 1 des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 au Natatorium, le 7 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine.
IOC/OIS
Natation - 400m nage libre hommes
Image Alt Text

Natation - 400m nage libre hommes

Kristof Milak de Hongrie gagne l'épreuve de natation 400 m nage libre hommes le Jour 1 des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 au Natatorium, le 7 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine.
IOC/OIS
Natation - 100 m dos hommes
Image Alt Text

Natation - 100 m dos hommes

Kliment Kolesnikov de la Fédération de Russie lors de l'épreuve de natation 100 m dos hommes le Jour 1 des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 au Natatorium, le 7 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine.
IOC/OIS
Natation - 50m nage libre femmes
Image Alt Text

Natation - 50m nage libre femmes

L'Américaine Simone Manuel (argent), la Danoise Pernille Blume (or) et la Biélorusse Aliaksandra Herasimenia prennent la pose lors de la cérémonie des médailles pour l'épreuve de natation 50m nage libre femmes le Jour 8 au Stade Aquatique Olympique, le 13 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Plus

back to top En