Les super huit de la lutte féminine

14 janvier - 28 juin 2015

L’exposition (Galerie, niveau 2) s’articule autour du portait de huit ambassadrices de la lutte féminine pour retracer l’histoire de cette discipline sportive mal connue et parfois raillée :

                           


Saori Yoshida
(JPN) : Triple championne olympique 55kg 1m 56

Natalia Vorobieva (RUS) : Championne olympique 72 kg 1m 76

Carol Hunyh (CAN) : Championne olympique 48kg 1m 55

Helen Maroulis (USA): Médaillée d'argent aux Championnats du monde 55kg 1m61

Sofia Mattsson (SWE) : Championne d'Europe et du monde 53kg 1m 64

Isabelle Sambou (SEN) : Championne d'Afrique 48kg 1m 53

Edit Dozsa (ITA) : Arbitre olympique

Fannye Cheverry (COL) : Présidente de la Fédération colombienne de lutte



Quelques repères historiques


330 av. J.-C : Les premières traces de lutte féminine apparaissent sur des statuettes étrusques en bronze qui représentent des hommes luttant avec des femmes.

1987 : Les premiers championnats du monde ont lieu à Lorenskog en Norvège.

2000 : Natalia Yarigina (RUS) est la première femme à siéger au bureau de l'UWW (United World Wrestling, la Fédération mondiale de lutte).

2004 : Aux Jeux Olympiques d’Athènes, la lutte féminine fait partie du programme des compétitions et Irina Merleni (UKR) remporte la toute première médaille d'or olympique en lutte féminine.

2016 : Aux Jeux Olympiques de Rio, en lutte libre, le nombre de catégories de poids seront les mêmes pour les femmes que pour les hommes.


Empowerment des femmes aussi dans le domaine du sport

Avec  cette exposition, le Musée Olympique et l’United World Wrestling (UWW), donnent une visibilité aux femmes qui pratiquent la lutte et contribuent ainsi au programme Femme et Sport du CIO.
Le message est qu’il est possible d’être une femme et de pratiquer la lutte sportive. Cela peut révéler des talents, rejoindre des rêves ou faire naître des carrières.
Par cette promotion, le Mouvement olympique apporte sa pierre à l’édifice de la Journée Internationale de la Femme du 8 mars.
Après Lausanne, l’exposition partira en itinérance dans différents pays, à commencer par les Etats-Unis.



Une scénographie classique et didactique

Bleu et violet pour l’ambiance, car ce sont les couleurs de United World Wrestling. -totems avec textes, objets phares, films et jeux interactifs pour un partage des connaissances simple et clair. Au centre un immense tapis de lutte jaune rouge et bleu, parsemé de mannequins d’entraînement, si le visiteur souhaite tester en live quelques prises …!

 


7 et 8 mars : week-end spécial femmes & sport


Le Musée Olympique célèbre la Journée Internationale de la Femme à sa manière en réunissant une boxeuse, une lutteuse, une alpiniste, une sportive de l’extrême… et même des musiciennes ! 
Autant de femmes qui ont su faire leur place dans des mondes réputés plutôt masculins.
Ce week-end est une opportunité rare pour le visiteur d’aller à leur rencontre et de découvrir leur passion et de comprendre leur choix.

Au programme :

table ronde, projections de films, initiations à la lutte et à la boxe… et un concert.

Le samedi 7 mars 2015 de 14h30 à 22h

14h30-15h15 (Galerie
Démonstration et initiation à la lutte freestyle avec Marianna Kolic (France)  et Vania Guerreiro (Portugal) ainsi qu’à la lutte à la culotte avec Diana Fankhauser et Romina Bichsel.
 
16h-17h30 (Auditorium) 
Rencontre avec…
Sophie Lavaud (alpiniste)
Mary Kom (boxeuse)
Marianna Kolic (lutteuse))
Géraldine Fasnacht (athlète extrême)
Eléonore Lépinard (sociologue)
Modératrice : la journaliste Laurence Bolomey
Avec séance de dédicaces !
 
18h15-19h15 (Auditorium) 
Projection du film "On a marché sur l’Everest" de François Damilano (2014) en présence de Sophie Lavaud et du réalisateur. 
  
20h45-22h (Auditorium) 
Conférence de Géraldine Fasnacht
Projection des images du vol en wingsuit depuis le sommet Cervin.

TOM Café ouvert jusqu’à 21h.



Le dimanche 8 mars 2015 de 11h à 17h30

11h & 15h (Galerie)
Initiation à la lutte freestyle avec Marianna Kolic (France)  et Vania Guerreiro (Portugal).

13h30-14h30 (Art Lounge)
Combat de boxe entre Mary Kom, médaillée de bronze en catégorie poids mouches aux JO de Londres 2012, multiple championne du monde et sa sparring partner.
Initiation en compagnie d’Anaïs Kistler, championne suisse. 
Séance de dédicaces
 
14h30-16h30 (Auditorium) 
Projection du biopic Mary Kom d’Omung Kumar (2014, vost fr)

16h45-17h15 (Auditorium)
Concert de « Salut Salon », quatuor féminin créé à Hambourg et composé de deux violonistes, une violoncelliste et une pianiste.
Etes-vous prêt pour une performance musicale très athlétique et jouant sur la féminité ?

English