skip to content
TSUKAHARA Mitsuo
TSUKAHARA Mitsuo

Mitsuo TSUKAHARA

  • O 5
  • A 1
  • B 3

Champion pour la postérité !

Mitsuo Tsukahara, quintuple médaillé d’or en gymnastique artistique, a inventé à la barre fixe et au saut de cheval deux figures qui portent son nom.

Premiers Jeux et premier or à Mexico

Mitsuo Tsukahara, qui a commencé à pratiquer la gymnastique à 13 ans,  dispute ses premiers Jeux Olympiques à Mexico en 1968 où il fait partie de l’équipe Japonaise qui gagne pour la 3e fois de suite le concours général par équipes. En individuel, il se classe 18e du concours général individuel et 4e au sol, dans une formation dominée à l’époque par Sawao Kato triple médaillé d’or dans ces Jeux.

Créateur des « Tsukahara »

Lors des championnats du monde 1970 à Ljubljana, Tsukahara s’impose au saut de cheval avec un bond par renversement avec vrille longitudinale de 180° suivi d’une rotation arrière de 540° de sa propre création qui va entrer dans les dictionnaires. Le « Tsukahara » est toujours une figure majeure et hautement technique pratiquée sur cet agrès. Mais ce n’est pas tout. Au Jeux Olympiques de Munich 1972, il fait à nouveau partie de la formation qui domine pour la 4e fois de rang le concours général par équipes, puis se montre éblouissant en individuel à la barre fixe où sa sortie parfaite en triple saut périlleux vrillé tendu lui vaut la note maximale de 9,9, les applaudissements à tout rompre du public, la médaille d’or et... de mettre à nouveau son nom sur une figure de la gymnastique artistique.

Cinq médailles à Montréal

A Montréal en 1976, Mitsuo Tsukahara se montre encore phénoménal. La lutte avec les gymnastes soviétiques est très intense dans le concours général par équipes, et rien n’est encore fait quand, dernier concurrent à s’élancer, il se met à la barre fixe, ressortant sa « spéciale », se voyant une fois de plus accorder la note de 9,9 et apportant à son équipe son 5e succès consécutif aux Jeux ! Sur sa lancée,  Tsukahara conserve son titre à la barre fixe, prend l’argent au saut de cheval, le bronze aux barres parallèles ainsi qu’au concours général individuel. En trois participations aux Jeux, son palmarès est de cinq médailles d’or, une d’argent et trois de bronze.

Place à Naoya

En 1977, nait Naoya Tsukahara fils de Mitsuo et de son épouse Chieko Oda, gymnaste olympique. Bon sang ne saurait mentir. Naoya devient gymnaste à son tour, remporte six médailles mondiales et fait partie de l’équipe du Japon aux Jeux d’Atlanta 1996, Sydney 2000 et Athènes 2004 où il décroche comme son père la médaille d’or du concours général par équipes.

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 19.675
    Gymnastique
    barre fixe hommes
    B 115.575
    Gymnastique
    concours multiple individuel hommes
    O 576.85
    Gymnastique
    compétition par équipes hommes
    B 19.475
    Gymnastique
    barres parallèles hommes
    A 19.375
    Gymnastique
    saut de cheval hommes
  • O 19.725
    Gymnastique
    barre fixe hommes
    O 571.25
    Gymnastique
    compétition par équipes hommes
    B 19.225
    Gymnastique
    anneaux hommes
  • O 575.90
    Gymnastique
    compétition par équipes hommes

back to top En