skip to content
SHIFFRIN Mikaela
SHIFFRIN Mikaela

Mikaela SHIFFRIN

  • O 2
  • A 1
  • B 0

La skieuse aux pieds d’or  

Mikaela Shiffrin avait 18 ans et 345 jours lorsqu’elle est devenue à Sotchi la plus jeune championne olympique de slalom de l’histoire. Elle n’en a pas encore 23 en 2018 lorsqu’elle ajoute à son palmarès la médaille d'or du géant et l'argent du combiné à PyeongChang 2018, tandis qu'elle remporte deux fois de suite le classement général de la Coupe du monde en 2017 et 2018, et totalise trois titres mondiaux consécutifs en slalom !

Tout va si vite !  
« Skier, c’est mon art. C’est comme un puzzle, ou de la peinture, ou de la musique. Quand je skie, c’est comme une chanson. J’entends le rythme dans ma tête. Quand je commence à descendre sur ce rythme, je trouve la fluidité et il y a tellement de vitesse et de puissance que je suis envahie par des sensations incroyables. C’est de là que vient toute ma joie », a un jour expliqué Mikaela Shiffrin. Quasiment née sur des skis dans sa station de Vail (Colorado), elle est douée d’un talent extraordinaire et doit juste attendre d’avoir l’âge réglementaire de 15 ans pour disputer sa première course FIS, un super-combiné de Nor-Am Cup à Panorama (Canada). Cette même année 2010, Mikaela est médaillée de bronze en slalom lors des Championnats du monde juniors de Crans Montana (Suisse). À 16 ans, elle est la plus jeune championne des États-Unis de l’histoire du ski alpin en remportant le slalom, puis obtient son premier podium en Coupe du monde dans sa discipline de prédilection le 29 décembre 2011 à Lienz (Autriche) en finissant 3e.   

Championne du monde à 17 ans et plus jeune championne olympique du slalom  
Lors de l’hiver 2012-2013, Mikaela emporte tout sur son passage. Dans la foulée de sa première victoire à Are (suède) le 20 décembre 2012, elle domine son sujet et ses adversaires, remportant deux nouveaux slaloms en janvier à Zagreb (Croatie) et à Flachau (Autriche). Elle a encore 17 ans lorsqu’elle devient championne du monde, le 16 février 2013 à Schladming (Autriche), en réalisant une 2e manche canon après avoir pris la 3e place sur le premier tracé. Après les Mondiaux, Mikaela gagne encore le slalom des finales de Coupe du monde à Lenzerheide (Suisse) et enlève le globe de cristal de la spécialité !  
 
Plus jeune championne olympique du slalom    
Le 21 février 2014 sur le tracé de Rosa Khutor, elle prend une belle avance en première manche. Sur le second tracé, elle part à la faute à mi-course mais se rétablit spectaculairement, parvient à ne pas se désunir et à conserver sa vitesse pour devenir à 18 ans et 345 jours la plus jeune championne olympique de l’histoire de sa discipline. Un mois plus tard, elle conserve son trophée du slalom au terme de la Coupe du monde 2013-2014. 

Elle rêve de tout gagner 
« Maintenant, mon rêve, c’est d’aller aux prochains Jeux Olympiques et de gagner cinq médailles d’or. Je sais, ça a l’air fou ! », dit Mikaela après son titre à Sotchi. Elle joint les paroles aux actes en élargissant sa palette avec une première victoire en slalom géant en ouverture de la saison 2014-2015, le 25 octobre à Sölden. En slalom, sa domination reste écrasante : cinq victoires cet hiver-là, et un 3e globe de cristal en fin de saison. Et ce n’est pas tout ! Avant de fêter ses 20 ans, la skieuse de Vail (Colorado) enthousiasme ses supporters en remportant le 14 février son deuxième titre consécutif de championne du monde, sur les pistes de sa station, L’ensemble de ces résultats permettent à Mikaela Shiffrin de détenir six trophées remportés à la suite : Championnats du monde 2013 et 2015, Coupe du monde de slalom 2013, 2014 et 2015, titre olympique 2014 ! 

Blessée mais toujours invincible  
Restée sur trois victoires consécutives pour finir la Coupe du monde 2014-2015, Mikaela Shiffrin poursuit sa série la saison suivante avec deux succès supplémentaires en slalom à Aspen fin novembre. Malheureusement, le 12 décembre 2015, elle se blesse au genou droit en reconnaissant le tracé du géant d’Are (Suède). Alors que sa saison est théoriquement terminée en raison de « différents hématomes osseux et d’une déchirure au ligament collatéral tibial », elle récupère si vite qu’elle peut reprendre sa domination au mois de mars 2016 en gagnant les trois derniers slaloms de la saison, ce qui porte sa série à huit victoires consécutives. Mais en son absence, Frida Hansdotter a accumulé suffisamment de points pour lui subtiliser le petit globe de cristal du slalom.  

Un 3e titre mondial et un premier gros globe de cristal  
Lors de l'hiver 2016-2017, l'Américaine est pour la première fois en tête du classement général de la Coupe du monde lorsqu’elle dispute ses 3e Championnats du monde en février 2017 à Saint-Moritz (Suisse). Très solide dans le slalom géant, elle prend la médaille d’argent à 34/100e de la Française Tessa Worley au terme des deux manches. Elle signe ensuite un des slaloms les plus accomplis de sa carrière. Mikaela Shiffrin survole l’épreuve, gagne les deux manches, découvre avec étonnement son avance d’1.64 sur la Suissesse Wendy Holdener dans l’aire d’arrivée, et fête son 3e titre de championne du monde consécutif. Elle n’est que la 2e skieuse de l’histoire à réussir un triplé mondial en slalom, après l’Allemande Christl Cranz dans les années 1930 ! En Coupe du monde, ses onze victoires de la saison (sept slaloms, trois géants, une victoire en combiné) et ses 14 podiums au total lui permettent de remporter le classement général, le gros globe de cristal, pour la première fois. Accompagné de son 4e petit globe du slalom.   

Toujours plus haut  
L'hiver olympique 2017-2018 est celui des records pour Mikaela Shiffrin. Elle survole le slalom en créant parfois de gros écarts et s'adjuge neuf victoires. Elle s'impose aussi pour la première fois en descente, à Lake Louise, gagne deux géants, et parvient avant ses 23 ans à totaliser 42 victoires, soit mieux que la légendaire Annemarie Moser-Pröll au même âge. Son total de douze succès et de 18 podiums lui permet de remporter son 2e gros globe de cristal consécutif à cinq courses de la fin de la saison. Au milieu de cet hiver royal, à PyeongChang 2018, elle remporte sa deuxième médaille d'or olympique, cette fois en slalom géant, le 15 février à Yongpyong en terminant à la deuxième place de la première manche, puis en se montrant aérienne sur le deuxième tracé pour devancer la Norvégienne Ragnhild Mowinckel de 39/100e et l'Italienne Federica Brignone de 46/100e. "Le géant est une discipline avec laquelle j’ai une relation amour-haine", explique-t-elle après sa victoire. "Cela rend ce succès encore plus savoureux. J’ai toujours du mal à trouver le bon rythme dans cette discipline. C’est pour cela qu’il faut que je m’entraîne beaucoup. Il faut que je trouve le bon tempo pour être agressive." À peine 24 heures plus tard, Mikaela Shiffrin ne trouve pas les ressources physiques et mentales pour conserver son titre du slalom en se classant 4e de la course gagnée par Frida Hansdotter. Mais le 22 février, elle monte à nouveau sur le podium : médaillée d'argent du combiné alpin derrière la Suissesse Michelle Gisin.  

"Cette saison a été complètement dingue. Il s'est passé tellement de choses incroyables. Je ne sais pas comment j'aurais pu faire mieux. Parmi mes meilleurs souvenirs, il y a bien sûr bien sûr l'or olympique en géant. C'était un très grand moment. Evidemment, j'ai été déçue de ne pas être sur le podium du slalom aux Jeux, mais ça s'est quand même bien fini avec deux médailles.  Quelqu'un m'a dit que j'avais gagné douze courses cette saison, et moi "vraiment ? Ça c'est cool !" Mikaela Shiffrin va désormais continuer sur le chemin de la polyvalence, et a encore de grandes choses à accomplir en Coupe du monde, aux Championnats du monde et aux Jeux Olympiques. Elle n'aura que 27 ans lorsque se profileront les Jeux de Beijing 2022.  
Plus


Galerie

1:51 play

"Mon chat est assoiffé de sang et veut me tuer" - Mikaela Shiffrin

La double médaillée d’or olympique nous raconte comment elle vit dans la peur de "muffiner" le chat, plus ce qui va arriver dans son avenir (si elle survit).
IOC
1:51 play

Découvrez pourquoi les chaussettes sont un succès pour Mikaela Shiffrin

Mikaela Shiffrin est prête à prendre d'assaut PyeongChang. Mais toutes les médailles avec lesquelles elle rentrera chez elle seront conservées dans un endroit inhabituel ...
IOC
1:36 play

Mikaela Shiffrin et sa quête pour être la meilleure

Elle a écrit l'histoire à Sotchi à 18 ans ... mais ce n'était que le début pour Mikaela Shiffrin.
IOC
1:12 play

Mikaela Shiffrin: Mes faits moments fort PyeongChang

La star américaine du ski alpin Mikaela Shiffrin a remporté l’or au slalom géant et l’argent au combiné alpin.
IOC
Ski alpin - Slalom géant femmes
Image Alt Text

Ski alpin - Slalom géant femmes

Mikaela Shiffrin des Etats-Unis d'Amérique concourt lors de l'épreuve féminine de slalom géant du ski alpin, le Jour 6 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 au Centre alpin de Yongpyong le 15 février 2018 à Pyeongchang-gun, République de Corée.
Getty Images
Ski alpin - Slalom géant femmes
Image Alt Text

Ski alpin - Slalom géant femmes

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel (argent), Mikaela Shiffrin des Etats-Unis d'Amérique (or) et l'Italienne Federica Birgnone (bronze) célèbrent sur le podium après l'épreuve féminine de slalom géant du ski alpin, le Jour 6 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 au Centre alpin de Yongpyong le 15 février 2018 à Pyeongchang-gun, République de Corée.
Getty Images
Plus

Résultats


back to top En