skip to content
PHELPS Michael
PHELPS Michael

Michael PHELPS

  • O 23
  • A 3
  • B 2

Michael Phelps est l’olympien le plus décoré de l’histoire. 

Le nageur américain a achevé sa carrière après ses cinquièmes Jeux, à Rio en 2016, où il a encore remporté à 31 ans cinq médailles d’or et une en argent pour porter son palmarès à 23 titres olympiques et 28 médailles ! Un record qui risque de durer très longtemps.

Souffrant de troubles de déficit de l’attention, Michael Phelps est orienté vers la natation en 1992, à l’âge de sept ans seulement, pour lui donner un moyen de canaliser son excès d’énergie. Après cela, sa transformation en un nageur imbattable semble inexorable et il bat record sur record à mesure qu’il change de catégorie d’âge.

La "balle de Baltimore" fait sa première apparition olympique en 2000 à Sydney lorsqu’il est sélectionné pour faire partie de l’équipe de natation des États-Unis, à tout juste 15 ans. Il est le plus jeune nageur américain sélectionné pour les Jeux Olympiques depuis près de 70 ans.
Il ne remporte pas de médaille en Australie, mais Sydney est une expérience enrichissante.

Un an plus tard, Phelps devient le plus jeune nageur à battre un record du monde en remportant le 400m nage libre aux Championnats du monde de natation 2001, un avant-goût de sa gloire future.
Les deux années qui suivent, Phelps décroche de multiples médailles d’or et d’argent lors de compétitions internationales et bat de nombreux records du monde dans les épreuves individuelles du 200m et 400m quatre nages. Aux Championnats du monde 2003, il obtient quatre médailles d’or et deux d’argent, et bat cinq records du monde, donnant ainsi une idée des résultats impressionnants qu’il réalisera un an plus tard aux Jeux Olympiques de 2004 à Athènes.

Et Phelps ne déçoit point. Il remporte sa première épreuve, le 400m quatre nages, en établissant un record du monde de 4:08.26 et en décrochant sa première médaille d’or olympique.

Bien que devancé par Ian Thorpe dans le 200m nage libre, l’Américain obtient les jours suivants l’or dans la “course du siècle”, le 200m papillon, puis dans le relais 4x200 nage libre, le 100m papillon et le 4x100m quatre nages. Avec six médailles d’or et deux de bronze, Phelps réalise le deuxième meilleur résultat aux Jeux Olympique, juste derrière la légende de la natation Mark Spitz en 1972.

La ville natale de Michael Phelps a baptisé à juste titre une rue en son honneur : The Michael Phelps Way.

Le chef d’oeuvre de Beijing
Arrive Beijing en 2008, après quatre années durant lesquelles Phelps remporte 17 médailles d’or aux championnats du monde et bat le record de longue date détenu par Mark Spitz. Il décroche sa huitième médaille d’or olympique dans le relais 4x100m quatre nages, établissant un nouveau record du monde pour faire bonne mesure et stimulé par la déclaration de son rival australien Ian Thorpe selon laquelle un tel exploit était impossible. Phelps prouve le contraire.

Lorsqu’arrivent les Jeux de 2012 à Londres, Michael Phelps est, comme Usain Bolt, une star mondiale, une marque à part entière. Il a même établi une fondation à son nom pour promouvoir un style de vie sain auprès des enfants. À présent qu’il a annoncé qu’il se retirait de la compétition, le monde entier retient son souffle pour voir si le poisson volant peut devenir l’olympien le plus décoré de tous les temps.

Malgré une quatrième place seulement dans le 400m quatre nages derrière l’étoile montante Ryan Lochte et une deuxième place dans le 200m papillon derrière le Sud-Africain Chad Le Clos, Phelps n’a pas dit son dernier mot.

Grâce à la médaille d’or qu’il décroche dans le relais 4x200m nage libre et à sa médaille d’argent obtenue juste avant dans le 200m papillon, Phelps bat désormais le record de 18 médailles olympiques détenu par la gymnaste soviétique Larisa Latynina.

Et ce n’est pas tout. Il remporte ensuite sa cinquième médaille d’or dans le 200m quatre nages et monte sur la plus haute marche du podium dans ce qu’il disait être sa toute dernière épreuve individuelle, le 100m papillon. Phelps termine sa carrière en beauté en décrochant l’or avec son équipe dans le relais 4x100m quatre nages devant une foule en délire.

Le retraite et le retour couronné de succès
Phelps confirme alors qu’il se retire des bassins. Mais le virus de la compétition qui ne l’a jamais quitté, le pousse à reprendre l’entraînement en avril 2014, dans la perspective des Jeux Olympiques de Rio. Une première étape est brillamment franchie lors des sélections américaines à Omaha fin juin 2016, où l’Olympien déjà le plus titré de tous les temps qui fête dans le même temps ses 31 ans, se qualifie brillamment pour trois distances individuelles et trois relais. 

Et voilà Michael Phelps à pied d’oeuvre dans la piscine du stade olympique aquatique de Barra de Tijuca. Le 7 août, il se montre décisif en 2e relayeur du 4x100m nage libre américain qui remporte l’or devant la France et l’Australie. Et de 19 ! Le 9 août, l’élève de Bob Bowman remporte deux nouveaux titres en une heure : le 200 m papillon  pour la 3e fois (après 2004 et 2008), et le relais 4x200m nage libre avec les USA pour la quatrième fois. Et de 20 ! Et de 21 ! Après le relais, Il reçoit immédiatement l'ovation méritée du public du bassin olympique. Sorti de l'eau, Phelps s'assoit sur son plot de départ, éreinté mais heureux. Conscient d'être devenu, en l'espace d'une heure, l'un des héros des Jeux de Rio.

Toujours plus fort, le 11 août, Michel Phelps devient l’égal de ses compatriotes lanceur de disque Al Oerter et sauteur en longueur Carl Lewis, seuls olympiens vainqueurs quatre fois de suite dans la même discipline individuelle, en remportant pour la quatrième fois consécutive le 200m 4 nages. Et de 22 ! « Chaque jour est un rêve », dit-il alors  « Enfant, je voulais faire quelque chose que personne n'avait jamais fait et c'est ça qui me plaît ». 

Le lendemain, il termine co-médaillé d’argent avec ses rivaux préférés Chad Le Chlos et Laszlo Cseh derrière le jeune Singapourien Joseph Scholling à l’arrivée du 100m papillon. « Chad et moi avons disputé pas mal de courses ces quatre dernières années et Laszlo et moi... je ne peux même pas me souvenir de la première fois qu'on s'est affrontés », réagit-il. « Donc c'est assez spécial et c'est une belle manière pour moi de terminer ma dernière course en individuel ». Et de 27 médailles ! 

Clip de fin le 13 août, sur une victoire collective comme il se doit ! Les Etats-Unis remportent le relais 4x100m 4 nages, Phelps y participe brillamment avec ses deux longueurs de papillon. Et de 23 titres ! Et de 28 médailles !

« C'est comme ça que je voulais finir ma carrière, je ne pourrais être plus heureux, » dit Phelps après avoir amassé cinq nouvelles médailles d’or olympiques et une médaille d’argent, dans le bassin carioca. « Tout a commencé avec ce rêve de gamin de réussir quelque chose que personne n'avait jamais fait. Terminer avec des Jeux comme ça, c'est parfait. Maintenant, j'ai hâte de commencer un nouveau chapitre de ma vie. »

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 3:09.92
    Natation
    relais 4x100m nage libre
    O 3:27.95
    Natation
    relais 4x100m quatre nages
    O 7:00.66
    Natation
    relais 4x200m nage libre
    A 51.14
    Natation
    100m papillon
    O 1:53.36
    Natation
    200m papillon
    O 1:54.66
    Natation
    200m quatre nages individuel
  • O 51.21
    Natation
    100m papillon hommes
    O 1:54.27
    Natation
    200m quatre nages individuel hommes
    O 3:29.35
    Natation
    relais 4x100m quatre nages hommes
    A 1:53.01
    Natation
    200m papillon hommes
    O 6:59.70
    Natation
    relais 4x200m nage libre hommes
    A 3:10.38
    Natation
    relais 4x100m nage libre hommes
  • O 1:54.23
    Natation
    200m quatre nages individuel hommes
    O 1:52.03
    Natation
    200m papillon hommes
    O 4:03.84
    Natation
    400m quatre nages individuel hommes
    O 50.58
    Natation
    100m papillon hommes
    O 1:42.96
    Natation
    200m nage libre hommes
    O 3:29.34
    Natation
    relais 4x100m quatre nages hommes
    O 3:08.24
    Natation
    relais 4x100m nage libre hommes
    O 6:58.56
    Natation
    relais 4x200m nage libre hommes
  • O 51.25
    Natation
    100m papillon hommes
    B 1:45.32
    Natation
    200m nage libre hommes
    B 3:14.62
    Natation
    relais 4x100m nage libre hommes
    O 7:07.33
    Natation
    relais 4x200m nage libre hommes
    O 1:54.04
    Natation
    200m papillon hommes
    O 4:08.26
    Natation
    400m quatre nages individuel hommes
    O 3:30.68
    Natation
    relais 4x100m quatre nages hommes
    O 1:57.14
    Natation
    200m quatre nages individuel hommes


back to top