skip to content
JUNG Michael

Roi du concours complet du XXIe siècle !

Michael Jung a réussi un exploit exceptionnel à Rio 2016 en réussissant avec son fidèle cheval Sam à conserver le titre individuel du concours complet remporté en 2012 à Londres. Avec l’Equipe d’Allemagne, il compte une médaille d’or (2012) et une en argent (2016). Il est aussi triple champion du monde et sextuple champion d’Europe.

Une famille de champions

Michael Jung est issu d’une fière tradition équestre, son grand-père et son père ayant été de célèbres cavaliers. Lui-même cavalier instructeur, il monte à cheval depuis l’âge de six ans et se fait remarquer en 2003 lorsqu’il remporte les championnats d’Europe juniors d’équitation. Avec son fidèle compagnon, La Biosthetique Sam, né en 2000, cheval de race Württemberger à robe bai clair, il devient en 2009 le premier vainqueur allemand de la finale mondiale HSBC du concours complet de la FEI, qui se déroule pour la première fois en Europe de l’Est, à Strzegom en Pologne. Cette année-là, il remporte également le CCI*** de Luhmühlen et la médaille de bronze en individuel aux championnats d’Europe de Fontainebleau.

Champion du monde et d’Europe

En 2010, lors des Jeux équestres mondiaux de Lexington (Etats-Unis), le couple Jung-Sam remporte la médaille d’or individuelle. En 2011, Michael Jung arrive troisième dans l’épreuve CIC*** comptant pour la sélection aux Jeux de 2012 à Londres. La même année, il remporte avec Sam le titre de champion d’Europe à Luhmühlen, Allemagne, conduit l’équipe allemande à la victoire par équipe et rafle toutes les médailles des épreuves individuelles.

La consécration à Londres 2012

Michael Jung va sceller sa réputation de meilleur cavalier du monde en concours complet aux Jeux de Londres 2012 en devenant le premier à détenir simultanément les titres olympique, mondial et européen. Le cavalier allemand remporte les deux médailles d’or en jeu, en individuel et par équipes avec Dirk Schrade, Ingrid Klimke et Sandra Auffarth, à Greenwich Park, électrisant le public venu le soutenir dans le paisible parc du sud-est de Londres. Sa spectaculaire victoire en compétition individuelle le jour de son 30ème anniversaire est sans doute l’un des moments les plus palpitants des Jeux, démontrant aux spectateurs combien d’excitation et de frissons peuvent procurer les sports équestres.

Victoire individuelle au bout du suspense

4e après le cross, Michael Jung réussit une remontée spectaculaire sur les deux parcours de saut d’obstacles, l’épreuve finale après le dressage et le cross, avec un premier sans-faute, mettant la pression sur sa rivale suédoise Sara Algotsson Ostholt qui semble bien sous contrôle et sur la bonne voie de la victoire – puis un deuxième passage parfait. Michael Jung avouera qu’il est ensuite descendu de cheval pour la regarder sa rivale évoluer, résigné à prendre l’argent. Mais au tout dernier obstacle de l’épreuve, le cheval de la Suédoise, Wega, déplace un poteau. La pénalité de quatre points lui vaut un résultat combiné de 43,30 points qui la place derrière Michael Jung à 40,60 points, la troisième place revenant à l’Allemande Sandra Auffarth totalisant 44,80 points. Il dit après avoir reçu sa médaille d’or : « Vous pensez toujours lorsque tout se déroule parfaitement que vous pouvez remporter l’or, mais je n’ai jamais imaginé que j’en aurais deux. Maintenant je vais aller dîner avec ma famille et puis fêter ça. »

Le Grand Chelem

Michael Jung est connu pour ses méthodes d’entraînement modernes; il a développé une technique extrêmement précise en saut d’obstacles assurant à sa monture une approche correcte de chaque barrière et limitant les risques d’un refus. Il confie qu’il ne fait jamais sauter les jeunes chevaux avant qu’ils puissent revenir au trot – permettant d’engager la puissance des pattes arrière – et déployer pleinement leur foulée. Toujours plus fort, encore champion du monde par équipes et médaillé d’argent individuel lors des Jeux équestres mondiaux 2014 en Normandie, double champion d’Europe en 2013 à Malmö (Suède), et en 2015 à Blair Castle (Grande-Bretagne), Michael Jung réussit un exceptionnel Grand Chelem dans les concours 4 étoiles (CCI****) entre sa victoire à Burghley en 2015 et son succès aux Badminton Horse Trials en mai 2016.

Deuxième titre olympique individuel à Rio 2016

Michael Jung (34 ans) et Sam (16 ans) sont de retour sur la grande scène olympique à Rio 2016, sur les parcours de dressage, cross-country et saut d’obstacles de Deodoro, entre le 6 et le 9 août. Par équipes, il aide sa formation à remontrer de la 4e à la 2e place finale derrière la France et devant l’Australie grâce à un premier sans faute en saut d’obstacles. Son 2e parcours parfait sur les mêmes obstacles lui permet de conserver son titre individuel devant le Français Astier Nicolas et l’Australien Chris Burton. Il rejoint les deux seuls cavaliers de l'histoire des Jeux à avoir réalisé le doublé individuel : le Néerlandais Charles Pahud de Mortanges (Amsterdam 1928 et Los Angeles 1932) et le Néo-Zélandais Sir Mark Todd (Los Angeles 1984 et Séoul 1988).
« Réaliser cela deux fois avec le même cheval est vraiment très spécial », remarque-t-il. « C’est incroyable. C’est un sentiment merveilleux quand on se lance dans le parcours et que le cheval saute avec tellement de puissance. A Londres, j’ai ressenti la même chose. Sam est tout simplement fantastique. C’est un cheval brillant » Michael Jung et sa monture, dernier couple à se lancer, ont réussi à avaler les obstacles avec une fluidité exceptionnelle. « Il faut savoir se contrôler et ne pas faire en sorte que le cheval ressente la pression. Et puis il ne reste plus qu’à faire son truc ! »

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • 40.90
    Sports équestres
    Concours complet individuel
    172.80
    Sports équestres
    Concours complet par équipes
  • 40.60
    Sports équestres
    Concours complet individuel
    133.70
    Sports équestres
    Concours complet par équipes

back to top En