skip to content
WANG Meng
WANG Meng

Meng WANG

  • O 4
  • A 1
  • B 1

La nouvelle impératrice

En seulement deux éditions des Jeux Olympiques d’hiver, Meng Wang est devenue la nouvelle souveraine du patinage de vitesse sur piste courte. Avec six médailles olympiques à son actif, elle trône déjà comme l’athlète la plus médaillée dans cette discipline, tout en étant également la Chinoise la plus décorée aux Jeux d’hiver. Elle qui a fêté ses 25 ans quelques semaines après les Jeux de 2010 à Vancouver, peut espérer voir son règne se prolonger encore quelques années.

2006, une collection complète et une déception

En 2003, la jeune Chinoise fait sa première apparition aux Championnats du monde en intégrant le relais de l’équipe nationale. Ce coup d’essai est un coup de maître, puisque l’or vient couronner cette première apparition ! Trois années passent et Meng Wang entre dans l'arène des Jeux Olympiques à Turin. Elle s’offre à cette occasion une très belle collection de médailles, avec l’or sur le 500 m, l’argent sur le 1000 m et le bronze sur le 1500 m. Sa seule déception vient du résultat de l’épreuve du relais. Les Chinoises classées troisièmes sont en effet disqualifiées, car Meng Wang a commis une faute en gênant la patineuse Canadienne.

Huit titres en deux ans

Au fil des saisons, Meng Wang continue d’étendre sa domination sur le patinage de vitesse sur piste courte. Aux Championnats du monde de 2008 et 2009, elle rafle huit titres. Il reste à confirmer cette suprématie aux Jeux Olympiques en 2010.

Le 500 m est son terrain de chasse

À Vancouver, elle s’impose d’abord sur le 500m, son épreuve favorite et pour laquelle elle détient le record du monde. Malgré ou grâce à l’opposition de deux Canadiennes survoltées par le public, elle établit un nouveau record olympique sur la glace du Pacific Coliseum.

Quand la menace vient de l’intérieur

Pour l’épreuve du 1'000m, le danger vient cette fois de son propre camp. Elle doit faire face à sa compatriote Yang Zhou, 19 ans seulement et déjà détentrice du record du monde, qui bat le record olympique en demi-finale, mais commet une faute en finale. Elle laisse alors la place à Meng Wang qui s’impose et remporte une deuxième médaille d’or. La championne chinoise pense tenir avec le 1'500m l’occasion de monter une nouvelle fois sur le podium. Mais son parcours s’arrête cette fois brutalement en demi-finale : elle est disqualifiée pour avoir commis une faute.

Les Chinoises haut la main

Peu importe, il lui reste une chance avec ses partenaires dans l'épreuve du relais. Dans cette épreuve, les Chinoises sont intouchables. Emmenée par ses joyaux, Meng Wang et Yang Zhou, l’équipe bat le record olympique en demi-finale. Pour la dernière course, elles ne laissent aucune chance à leurs adversaires en s’imposant avec presque trois secondes d’avance. Les records du monde et olympique sont là encore pulvérisés. Meng Wang peut sans conteste être sacrée reine de ces Jeux avec ses trois médailles d’or.

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O FINALS
    Patinage
    Relais 3000m femmes
    O FINALS
    Patinage
    500m femmes
    O FINALS
    Patinage
    1000m femmes
  • A
    Patinage
    1000m femmes
    O
    Patinage
    500m femmes
    B
    Patinage
    1500m femmes

back to top En