skip to content
Melbourne 1956 Relais de la flamme Getty Images

Concept et particularité du parcours

Suite à son allumage à Olympie et un relais sur sol grec jusqu’à Athènes, la flamme prend la voie des airs pour l’Australie en passant par Istanbul, Bassora, Karachi, Calcutta, Bangkok, Singapour, Djakarta et Darwin.

De Darwin, où se tient une réception, la flamme est ensuite envoyée par avion à Cairns, dans le Queensland, au nord-est de l’Australie. Après un atterrissage risqué dû à des nuages bas qui rendent la visibilité difficile, le relais au sol débute le 9 novembre. Le premier relayeur est un Australien d’origine Grecque ; le second relayeur, Anthony Mark, est un aborigène australien. Le relais longe la côte Est avec un passage entre autres par Brisbane, Sydney, Canberra et enfin Melbourne.

21 novembre : avant d’arriver à Melbourne, la flamme passe par Ballarat, ville qui accueille les épreuves d’aviron et de canoë. A partir de la torche, le Maire enflamme une réplique miniature de la vasque du Stade Principal. Elle brûlera jusqu’à la fin des Jeux.

Le jour suivant, la flamme arrive à Melbourne et le dernier relayeur, après avoir fait le tour du Stade Principal, gravit les 85 marches qui mènent à la vasque qu’il embrase à 16h20 durant la Cérémonie d’ouverture.

Melbourne 1956 Torche IOC Description: La torche a pour modèle celle de Londres 1948. Le manche se termine par une bague et la partie supérieure en forme de vasque présente trois fois les anneaux olympiques. Elle porte l’inscription XVI Olympiad 1956: Olympia Melbourne.
Couleur: Argent
Longueur: 47 cm avec le brûleur, 40,5 cm sans
Composition: Métal, aluminium
Combustible: Tablettes d’hexamine, naphtaline et un matériau inflammable spécial. La durée de combustion est de 15 minutes.
Designer / Fabriquant: Ralph Lavers / Waco Ltd
Le saviez-vous ?Une autre torche (présentée ci-dessus) est spécialement fabriquée pour la Cérémonie d’ouverture à Melbourne et portée par le dernier relayeur lors de son entrée dans le stade. Elle est en aluminium, son manche est strié et, sur sa vasque ajourée, figurent le symbole olympique ainsi que l’inscription XVI Olympiad Melbourne 1956. Afin que la flamme soit plus lumineuse dans le stade, le combustible utilisé est du magnésium. Elle mesure 42 centimètres.

Melbourne 1956 Parcours du relais IOC

Date de début : 2 novembre 1956, Olympie (Grèce)
Date de fin : 22 novembre 1956, Stade Principal, Melbourne (Australie)
Premier relayeur : Dionyssios Papathanassopoulos
Dernier relayeur : Ronald William « Ron » Clarke, participant aux Jeux en athlétisme (1964, 1968), médaillé de bronze à Tokyo 1964.
Nombre de relayeurs : 3'181.
350 en Grèce, 2'831 en Australie.
Recrutement des relayeurs : Pour se qualifier, les participants doivent pouvoir courir 1 mile (1,61 km) en 7,5 minutes. Pour le comité d’organisation, un athlète de chaque sport doit participer. Le relais n’est pas ouvert aux femmes, ni aux sportifs professionnels.
Distance : ~20'470 km au total, transport aérien inclus.
4'912 km par voie terrestre, dont 354 km en Grèce.
Pays traversés : Grèce, Turquie, Irak, Pakistan, Inde, Thaïlande, Singapour, Indonésie, Australie

Le saviez-vous ?

  • Les organisateurs doivent faire face à de nombreux imprévus climatiques et réadaptent le parcours, notamment à cause des inondations qui touchent le nord de l’Australie. La flamme arrive néanmoins à bon port et à l’heure, surtout grâce au fait que le relais est couru jour et nuit avec peu de haltes.
  • La flamme franchit pour la première fois l’hémisphère sud le 6 novembre 1956, lors du vol entre Singapour et Djakarta.
  • Après avoir été exposée à l’occasion de diverses manifestations caritatives suite aux Jeux, on pense que la vasque est perdue. Elle est retrouvée 30 ans plus tard dans un entrepôt du conseil municipal, dans l’ouest de la ville de Melbourne, et est ensuite donnée à l’Australian Gallery of Sport.

back to top En