skip to content
Singapour 2010 Médailles IOC / Kishimoto / MIFUNE Takamitsu


Afin de déterminer le créateur de l’avers des médailles, un concours mondial est lancé en ligne. Plus de 100 participants de 34 pays y prennent part. En mars 2010, un jury du CIO désigne le vainqueur parmi les dix créations ayant reçu le plus de votes du public. Il s’agit de la Japonaise Setsuko Fukuzawa et son projet intitulé "Yes, Youth Can".

Les médailles sont dévoilées au public en août 2010 et décrites comme suit : "La vague et les flammes représentées sur l'avers symbolisent l'esprit olympique et les acclamations adressées aux jeunes sportifs. Le corps de l'athlète en forme de ‘Y’ est une évocation de la déesse Nikê et correspond au "y" de "youth" (jeunesse en anglais) que l'on retrouve dans le nom donné à sa création par Setsuko "Yes Youth Can". Sur l’envers des médailles apparaissent le lion mythique, symbole de Singapour, et l'emblème des Jeux, incarnation de l'esprit de la jeunesse." (« Présentation des médailles des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse », actualités, site internet du Comité International Olympique, 3 août 2010.)


back to top En