skip to content
SABLIKOVA Martina
SABLIKOVA Martina

Martina SÁBLÍKOVÁ

  • O 3
  • A 1
  • B 1

Avec cinq médailles olympiques à son nom, dont trois médailles d'or, Martina Sáblíková est la plus grande patineuse de vitesse de République Tchèque.

D’entrée porte-drapeau

À seulement 18 ans, Martina Sáblíková participe à ses premiers Jeux Olympiques à Turin en 2006. Si la patineuse de vitesse n’est pas encore connue du grand public, ses adversaires savent qu’elles doivent se méfier de cette jeune virtuose de la glace. Elle a en effet déjà battu des records du monde chez les juniors et décroché ses premières médailles aux championnats d’Europe. Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux, c’est elle qui porte le drapeau de la délégation de la République tchèque, signe de reconnaissance de son talent et des immenses espoirs placés en elle.

Turin comme terrain d’apprentissage

Martina Sáblíková est une spécialiste des longues distances, 3'000 m et 5'000 m. Sur la première épreuve, elle est la plus jeune des concurrentes en lice. Cela ne l’empêche pas de rivaliser avec les meilleures. Pour une poignée de dixièmes de seconde, elle échoue à la quatrième place du 5'000 m derrière les grandes dames de la discipline, plus âgées qu’elle de huit à quinze ans. Sa course sur 3'000 m se solde elle par une belle septième place. Pas de médaille donc, mais Martina Sáblíková va continuer sa progression durant les quatre années qui séparent les Jeux de Turin de ceux de Vancouver. Elle s’adjuge ainsi six titres mondiaux dont trois consécutifs sur le 5'000 m, dont elle détient le record du monde. Cette fois c’est elle la grande favorite des épreuves d’endurance aux Jeux de 2010.

Une consécration et une surprise

Les Jeux commencent pour elle par le 3'000 m. Sur cette distance, la Tchèque se montre irrésistible. Avec plus de deux secondes d’avance sur sa poursuivante, elle remporte largement l’épreuve et sa première médaille d’or, qui est aussi la première pour son pays dans cette discipline. Une semaine plus tard, Martina Sáblíková prend le départ du 1'500 m, et bien qu’il ne s’agisse pas de son épreuve préférée, elle réalise une performance exceptionnelle. Libérée de toute pression, elle se dépasse pour décrocher la médaille de bronze. Avec deux médailles autour du cou, les Jeux sont déjà une réussite, mais la patineuse de Nové Město na Moravěen veut plus

La reine du 5'000 m

La plus longue distance pour les femmes est son pré carré et l’épreuve qui lui a rapporté le plus de succès depuis le début de sa carrière. En tant que numéro un mondiale, elle a le privilège de partir dans la dernière paire et de connaître les temps de ses principales adversaires. Elle se met rapidement en action et dès le deuxième tour, elle est en avance sur les autres concurrentes. Mais pas question de se relâcher, elle n’a qu’une infime marge sur Stéphanie Beckert, sa dauphine sur le 3'000 m. L’Allemande termine sa course très fort et Martina doit se battre pour rester devant. Quand elle franchit la ligne d’arrivée, elle a encore presque une demi-seconde d’avance, elle est championne olympique ! Avec trois médailles dont deux en or, Martina Sáblíková a parfaitement réussi ces Jeux.

Toujours au top à Sotchi

Il n’existe pas d’anneau de patinage de vitesse en République Tchèque, Martina et son entraîneur Petr Novák utilisent ainsi des méthodes d’entraînement et de préparation très variées et parmi elles, le cyclisme. Elle gagne ainsi le titre national du contre-la-montre sur route en 2010, 2011 et 2013 et participe à la même épreuve lors des championnats du monde de Valkenburg  en 2012 où elle de classe 9e, tout en continuant à accumuler les victoires dans son sport de prédilection, conservant notamment son titre mondial du 5'000 m en 2011 à Inzell, 2012 à Heerenveen et 2013 à Sotchi. Lors des Jeux dans l’arène Adler un an plus tard, le mardi 19 février, elle reste la reine de la distance en remportant à nouveau l’or, trop forte pour la Néerlandaise Ireen Wüst qui l’avait devancée dix jours plus tôt sur 3'000 m. La collection de la plus grande championne tchèque de l’histoire en patinage de vitesse, se monte désormais à trois titres olympiques et cinq podiums en tout. Agée de 27 ans en 2014, elle est encore loin d’avoir achevé son parcours d’excellence.

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 4:01.95
    Patinage
    3000m femmes
    O 6:51.54
    Patinage
    5000m femmes
  • O 4:02.53
    Patinage
    3000m femmes
    B 1:57.96
    Patinage
    1500m femmes
    O 6:50.91
    Patinage
    5000m femmes

back to top En