skip to content
FOURCADE Martin

Martin FOURCADE

  • O 5
  • A 2
  • B 0

Le chercheur d’or

Martin Fourcade est devenu à PyeongChang 2018 le sportif français le plus titré des Jeux d’hiver et d'été confondus avec cinq médailles d'or et deux en argent. Il marque également le biathlon mondial de son empreinte en remportant la même année le classement général de la Coupe du monde IBU pour la septième fois consécutive. Un exploit unique. Il s'approprie progressivement plusieurs autres records de son sport dont il est avec Ole Einar Bjørndalen le plus grand champion de l'histoire.

Vancouver 2010, tremplin pour la gloire

Pour Martin Fourcade, enfant des Pyrénées, élève du lycée climatique et sportif Pierre de Coubertin à Font-Romeu, tout commence vraiment le 21 février 2010 sur le parcours du Parc olympique de Whistler, lorsqu’il parvient à 21 ans à prendre la médaille d’argent olympique du départ groupé, 10 secondes derrière le Russe Yevgeni Ustyugov, malgré trois fautes au tir, et grâce une belle démonstration de puissance sur les skis.  C’est le début en fanfare d’une carrière internationale qui va le voir rapidement devenir le n°1 mondial du biathlon, en combinant rapidité sur les skis et une grande précision au tir, tournant régulièrement à 90% de réussite.

Serial winner en Coupe du monde…

Dans la foulée des Jeux de Vancouver, Martin Fourcade, dont le frère Simon est également biathlète de haut niveau, remporte ses premières victoires sur la Coupe du monde IBU (un sprint et deux poursuites) et son premier globe de cristal de spécialité : celui de la poursuite.

Huit ans plus tard, au terme de la saison 2017-2018, il compte 137 podiums individuels, 74 victoires, un record tous sexes confondus de sept succès consécutifs au classement général de la Coupe du monde en 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018 vingt-quatre petits globes de cristal dont… quatre grands chelems (sprint, poursuite, épreuve individuelle, départ groupé et général) réalisés en 2013, 2016, 2017 et 2018 ! Il détient le record de victoires en une saison (14 en 2016-2017), du total de petits et gros globes de cristal (31), de points marqués en un hiver (1 322 en 2016-2017) et de podiums consécutifs (23 à cheval sur les saisons 2016-2017 et 2017-2018).

… aux Championnats du monde...

Martin Fourcade remporte son premier titre de champion du monde en mars 2011 à Khanty-Mansiisk (Russie), à l’arrivée de la poursuite 12,5km où il devance son principal rival, le Norvégien Emil Hegle Svendsen. Lors de ces Mondiaux, il prend aussi l’argent en sprint et le bronze en relais mixte avec Marie-Laure Brunet, Marie Dorin et Alexis Bœuf. À Ruhpolding (Allemagne) l’année suivante, Martin est triple champion du monde (sprint, poursuite, départ groupé). À Nove Mesto (République tchèque) en 2013, il remporte l’épreuve individuelle 20km et quatre médailles d’argent. Il est cette année-là le premier Français depuis 1895 à recevoir la plus prestigieuse distinction du ski nordique, la médaille Holmenkollen. Et ça continue :  trois médailles aux Mondiaux de 2015 à Konthiolahti, quatre titres et une médaille d'argent l'année suivante à Oslo-Holmenkollen, encore cinq podiums en 2017 à Hochfilzen : vingt-cinq médailles au total, onze titres. Seul Ole Einar Bjørndalen est devant lui avec ses 20 titres et 45 médailles. 

... et aux Jeux Olympiques

Sixième du sprint, première épreuve de biathlon des Jeux de Sotchi 2014, à 12 secondes du vainqueur norvégien Ole Einar Bjørndalen, Martin Fourcade remporte la poursuite et son premier titre olympique 48 heures plus tard, si sûr de sa force qu’il lève le poing en signe de victoire après avoir fait un sans-faute au dernier tir debout. Le 13 février, il triomphe à l’arrivée de l’épreuve individuelle 20km malgré une erreur au tir, en réalisant de loin le meilleur temps sur les skis pour repousser son plus proche poursuivant, l’Allemand Eric Lesser, à plus de 12 secondes. Enfin, une formidable empoignade finale sous la neige entre hommes forts dans le départ groupé voit Emil Hegle Svendsen le devancer de trois centimètres sur la ligne d’arrivée. Il est le premier Français à gagner trois médailles dans la même édition des Jeux depuis Jean-Claude Killy en 1968, et avec quatre podiums au total, il devient le sportif le plus médaillé de son pays aux Jeux d’hiver !

Toujours plus fort

Au début de la saison 2017-2018, et malgré la façon dont elle s'achèvera pour lui avec son quatrième grand chelem, Martin Fourcade explique que la Coupe du monde n'est pas son objectif principal. Il n'en a qu'un : les Jeux de PyeongChang 2018 où, compte tenu de ses exploits répétés durant l'Olympiade, il va partir favori à chaque épreuve disputée en nocturne dans le stade d'Alpensia. Mais ça commence mal : trois erreurs au premier tir couché du sprint, le 11 février, lui enlèvent toute chance de victoire. Mais il va vite sur ses skis et parvient à se classer 8e à seulement 22 secondes du vainqueur allemand Arnd Peiffer. 24 heures plus tard, il remporte magistralement la poursuite avec une seule erreur à son premier tir. Le 15 février, il est largement en tête de l'épreuve individuelle 20 km quand il rate ses deux dernières cibles, la 19e et la 20e, pour finir cinquième de la course remportée par son plus grand rival de l'hiver, le Norvégien Johannes Thingnes Bø. Le 18 février, il croit revivre son cauchemar de Sotchi 2014 dans le sprint final du départ groupé disputé face à l'Allemand Simon Schempp. Pensant avoir été à nouveau devancé sur la ligne d'arrivée, il frappe son bâton de rage sur la neige. Mais la photo-finish rend son verdict : il l'emporte du bout de la chaussure, pour 0.018/1000e de seconde ! Enfin, le 20 février, il conclut victorieusement le relais mixte et monte une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium avec Marie Dorin-Habert, Anaïs Bescond et Simon Desthieux.

Au panthéon du sport français

Devenu le deuxième Français à gagner trois médailles d'or dans les mêmes Jeux d'hiver après Jean-Claude Killy en ski alpin à Grenoble en 1968, Martin Fourcade est également, avec son total de cinq médailles d'or, le sportif français le plus titré aux Jeux Olympiques en général. Pour le biathlon, il s'installe au 2e rang derrière les huit médailles d'or de Bjørndalen. Fin mars 2018, à la fin de sa saison royale, où en Coupe du monde, du 30 novembre à Östersund (SWE) au 24 mars à Tioumen (RUS), il n'est pas descendu du podium en 20 courses successives, il expliquera n'avoir qu'un seul regret : "L’épreuve individuelle des Jeux que j’aurais dû gagner. Je ne dis pas le sprint où il y avait des conditions compliquées. Sur l’épreuve individuelle, c’est une erreur de ma part qui m’a empêché de devenir champion olympique." Il se donne pour le moment encore deux saisons à disputer au plus haut niveau : "Jusqu'aux Championnats du monde d'Anterselva en 2020", sans complètement fermer la porte à une quatrième participation aux Jeux à Beijing en 2022. Il pourrait bien d'ici là faire tomber d'autres records du biathlète qui l'a tant inspiré, la légende norvégienne Ole Einar Bjørndalen.

Plus


Galerie

1:25 play

Martin Fourcade: Le biathlète le plus populaire de tous les temps

Cette superstar biathlète compte un million de fans de réseaux sociaux… et ce n’est pas simplement parce qu’il donne ses médailles aux enfants.
IOC
0:52 play

Fourcade le chasseur de records

Le double champion olympique Martin fourcade bat le record de 12 victoires dans une saison établie par la légende norvégienne Ole Einar Bjorndalen.
IOC
2:07 play

Fourcade a peur de quelque chose ...

Il est peut-être devenu l'olympien le plus décoré de France avec trois médailles d'or à PyeongChang, mais Martin Fourcade a toujours peur de quelque chose.
IOC
2:52 play

Martin Fourcade: Mes moments forts

La biathlète superstar, Martin Fourcade, est devenue le plus grand athlète olympique de France.
IOC
Biathlon - Relais mixte 2x6 km femmes + 2x7,5 km hommes
Image Alt Text

Biathlon - Relais mixte 2x6 km femmes + 2x7,5 km hommes

Le Français Martin Fourcade se relève après avoir tiré lors de l'épreuve du relais mixte 2x6 km femmes + 2x7,5 km hommes en biathlon, le Jour 11 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 au Centre de biathlon et de ski de fond d'Alpensia, le 20 février 2018 à Pyeongchang-gun, République de Corée.
Getty Images
Biathlon - Relais mixte 2x6 km femmes + 2x7,5 km hommes
Image Alt Text

Biathlon - Relais mixte 2x6 km femmes + 2x7,5 km hommes

Les Norvégiens Marte Olsbu, Tiril Eckhoff, Johannes Thingnes Boe et Emil Hegle Svendsen (argent), les Français Marie Dorin Habert, Anaïs Bescond, Simon Desthieux et Martin Fourcade (or) et les Italiens Lisa Vittozzi, Dorothea Wierer, Lukas Hofer et Dominik Windisch (bronze) célèbrent leurs médailles lors de la cérémonie après de l'épreuve du relais mixte 2x6 km femmes + 2x7,5 km hommes en biathlon, le Jour 11 des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 au Centre de biathlon et de ski de fond d'Alpensia, le 20 février 2018 à Pyeongchang-gun, République de Corée.
Getty Images
Plus

Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 32:51.7
    Biathlon
    12,5km poursuite
    O 1:08:34.3
    Biathlon
    Relais mix
    O 35:47.3
    Biathlon
    15km départ groupé
  • O 49:31.7
    Biathlon
    20km hommes
    A 42:29.1
    Biathlon
    15km départ groupé hommes
    O 33:48.6
    Biathlon
    12,5km poursuite hommes
  • A 35:46.2
    Biathlon
    15km départ groupé hommes

back to top En