skip to content
Maria MUTOLA
Maria MUTOLA

Maria MUTOLA

  • O 1
  • A 0
  • B 1

L’express de Maputo

Entrée dans le concert de l’athlétisme international à 15 ans avant de le quitter à 36, Maria Mutola a disputé six Jeux Olympiques, devenant en 2000 à Sydney sur 800m la première médaillée d’or de l’histoire du Mozambique.

Olympienne à 15 ans

« Vos origines n’ont aucune importance. Que vous veniez d’une région ou d’une famille riche ou pauvre, vous pourrez toujours atteindre vos buts à l’école ou en sport,  si vous vous concentrez suffisamment et si vous vous y consacrez totalement » dit Maria de Lurdes Mutola, pour résumer son magnifique parcours de sportive. Née dans le bidonville de Chamaculo en  banlieue de la capitale mozambicaine Maputo le 27 octobre 1972, la jeune Maria se montre très douée pour le football jusqu’à ce que l’écrivain et poète José Craveirinha ne décèle ses aptitudes pour l’athlétisme et la convainque de s’y essayer. Elle a alors 14 ans et son potentiel pour le demi-fond court est immense. Après quelques mois d’entraînement, elle remporte une médaille d’argent sur 800m dans les championnats d’Afrique avant d’être sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Séoul 1988, où à 15 ans, elle ne dépasse pas le premier tour.

Direction les Etats-Unis

Championne d’Afrique 1990 sur 800m, Maria Mutola bénéficie du programme de solidarité du Comité International Olympique pour aller étudier et s’entraîner aux Etats-Unis, posant son sac au lycée de Springfield dans l’Oregon. Lors des championnats du monde 1991 à Tokyo, elle se classe 4e de la finale en battant le record du monde junior. Aux Jeux de Barcelone en 1992, elle est finaliste sur 800m et sur 1500m.

Domination sans partage

A partir de 1993, Maria Mutola devient la patronne du 800m. Elle remporte trois titres mondiaux en plein air (1993, 2001, 2003) et sept en salle (1993, 1995, 1997, 2001, 2003, 2004, 2006). Porte-drapeau du Mozambique et favorite aux Jeux d’Atlanta 1996, elle dispute la finale grippée et se contente de la médaille de bronze, mais le 25 septembre 2000 à Sydney, elle devient la première championne olympique de l’histoire de son pays. Son retour à Maputo est digne d’un chef d’Etat, tapis rouge en sortant de l’avion et parade devant une foule en liesse dans la capitale dont une avenue porte désormais son nom.

Retour au football

A Athènes en 2004, victime d’une tendinite, elle parvient à se classer 4e de la finale. Pour ses derniers Jeux en 2008 à Beijing, Maria Mutola est encore en finale et 5e à l’arrivée. Après s’être retirée des pistes d’athlétisme à 36 ans, elle retourne à ses premiers amours, le football, devenant capitaine de l’équipe du Mozambique, mais est également l’entraîneur de la Sud-Africaine Caster Semenya médaillée d’argent sur 800m lors des Jeux de Londres en 2012.

Plus

Galerie


Résultats



back to top