skip to content

Margaret ABBOTT

  • O 1
  • A 0
  • B 0

Margaret Abbott : La première, pour toujours

Sans l’avoir jamais su, Margarett Abbott est devenue le 4 octobre 1900 à Paris, la première championne olympique américaine de l’histoire en remportant le tournoi de golf féminin des deuxièmes Jeux Olympiques de l’ère moderne.

Les premières femmes aux Jeux

L’Exposition Universelle de Paris et les Jeux Olympiques dans la capitale française se déroulent dans le même temps entre mai et octobre 1900. Ils sont intimement liés, et nombreux seront les athlètes ignorant qu’ils disputent des épreuves sportives dans le cadre de l’évènement mondial rénové quelques années plus tôt par Pierre de Coubertin. Est-ce le cas des premières femmes à concourir aux Jeux, en tennis, tir, voile, équitation, aviron, croquet, pêche, sauvetage, ballons et golf ?

Le voyage à Paris

Née à Calcutta en Inde, en 1878, Margaret Ives Abbott arrive à Paris en 1899 en compagnie de sa mère Mary, éditeur littéraire et romancière, qui souhaite que sa fille étudie l’art dans la ville considérée comme sa capitale mondiale, et en profiter pour visiter l’Exposition Universelle. Mère et fille sont des golfeuses émérites. La jeune Margaret s’est déjà fait un nom dans son pays, à Chicago en remportant de nombreux tournois féminins dans les dernières années du XIXe siècle.

Le tournoi olympique de golf à Compiègne

Margaret apprend qu’un « tournoi international féminin de golf » est organisé à Paris et s’y inscrit. Tout comme sa maman Mary : ce sera la seule fois où mère et fille s’alignent dans la même épreuve aux Jeux ! Le 4 octobre 1900 sur le parcours de 9 trous de Compiègne dans le département de l’Oise, à 80km au nord de Paris, Margaret réussit le meilleur score (47 points) et remporte la médaille d’or. Cette épreuve dénommée « Prix de la ville de Compiègne », compte 19 concurrentes et attire une foule enthousiaste, qui gêne parfois leurs mouvements. La première (et dernière pour 116 ans) compétition olympique féminine de golf s’achève sur un podium constitué de Margaret Abbott, « championne », devant Mlle P.Whittier du Golf Club de Saint-Moritz, Suisse, « deuxième prix » et Mme Huger Pratt, de New York, « troisième prix ». Mary Abbott se classe pour sa part 7e.

Une victoire historique à plusieurs titres

Les femmes ne seront officiellement admises aux Jeux qu’à partir de 1928 à Amsterdam. Celles qui ont participé à ceux de Paris sont des pionnières, et Margaret Abbott est la première d’entre-elles. Elle restera la seule championne olympique de son sport avant son retour au programme à Rio de Janeiro en 2016. Elle est également la toute première sportive américaine sacrée aux Jeux. Mais elle ne l’a jamais su. Margaret se marie en 1902 avec l’auteur Finley Peter Dunne, créateur de la fameuse série de satires politiques « Mr Dooley ». Le couple aura quatre enfants. Margaret Abbott continue à jouer au golf pour le plaisir. Elle s’éteint à l’âge de 77 ans, le 10 juin 1955, ignorant son rôle majeur dans l’histoire olympique de son pays.

Plus


Galerie


Résultats


back to top En