skip to content
Londres 2012, Wenlock Getty Images Europe

Wenlock

Nom

Wenlock tire son nom de Much Wenlock dans le Shropshire, une ville qui a abrité et abrite toujours les Jeux de Much Wenlock. Ces jeux furent l’une des inspirations de Pierre de Coubertin pour créer les Jeux Olympiques de l’ère moderne.

Description

L’aspect métallique de Wenlock s’explique, selon le récit de Michael Morpurgo, par le fait qu’il a été conçu dans les dernières gouttes d’acier utilisées pour la construction du stade olympique de Londres.

La lumière sur sa tête s’inspire des feux que l’on trouve sur les fameux taxis noirs londoniens. La forme de son front est identique à la forme du toit du Stade Olympique. Son œil est l’objectif d’une camera, qui filme tout ce qu’il voit. Il porte à ses poignets cinq bracelets aux couleurs des anneaux olympiques. Enfin, les trois points sur sa tête représentent les trois places du podium réservées aux vainqueurs pour recevoir leurs médailles

Créateur

Agence Iris

Le saviez-vous ?

Les rues, les parcs et les sorties de métro de la ville de Londres se sont dotés de 84 sculptures de Wenlock et Mandeville (la mascotte paralympique) de 2 mètres 30 de haut et pesant une tonne, afin de pouvoir guider les touristes durant les Jeux. Ces sculptures ont été décorées par 22 designers afin de refléter l’environnement qui les entoure.

Le choix des mascottes a fait l’objet d’un concours, lancé en 2008. Plus de 100 designers, artistes et agences ont soumis leurs projets. Wenlock et Mandeville ont finalement été choisis parmi des propositions telles que pigeon anthropomorphe, tasse de thé animée ou encore de représentations de Big Ben pourvues de bras et de jambes.

En savoir plus sur les Jeux Olympiques de Londres 2012 sur olympic.org



back to top En