skip to content
Londres 1948 Torche IOC

Concept et particularité du parcours

Pour rappeler la trêve pendant les Jeux Antiques, le premier relayeur, le militaire Konstantinos Dimitrelis, retire symboliquement son uniforme et ses armes et débute le relais en habits de sport.

En raison de la guerre civile en Grèce, le relais initialement prévu d’Olympie à Athènes est annulé et est redirigé vers Katakolon, proche d’Olympie sur la côte. Depuis là, la flamme vogue vers l’Italie, en passant par l’île de Corfou où se déroule aussi un relais.

24 juillet 1948 : à Lausanne, le relais fait halte au cimetière du Bois de Vaux, où se trouve la tombe de Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes.

La flamme atteint l’Angleterre le 28 juillet à Douvres et arrive le lendemain au Stade de Wembley, lors de la Cérémonie d’ouverture, pendant laquelle la vasque est allumée.

Le jour suivant la Cérémonie d’ouverture, une flamme est allumée à partir de la vasque du Stade de Wembley, et le coup d’envoi est donné pour un relais de 330 kilomètres impliquant 107 coureurs en direction de la ville de Torquay, où est allumée une autre vasque qui brûlera pendant les compétitions de voile.

Londres 1948 Parcours du relais IOC

Date de début : 17 juillet 1948, Olympie (Grèce)
Date de fin : 29 juillet 1948, Stade de Wembley, Londres (Royaume-Uni)
Premier relayeur : Konstantinos Dimitrelis
Dernier relayeur : John Marks
Nombre de relayeurs : 1'416 (relais Londres-Torquay non inclus).
30 en Grèce, 762 en Italie, 135 en Suisse, 270 en France, 38 au Luxembourg, 108 en Belgique, 73 en Angleterre.
Recrutement des relayeurs : Pour l’Italie, les relayeurs proviennent de l’armée. En Angleterre, les relayeurs sont choisis parmi les coureurs des clubs appartenant aux organisations sportives amateur des comtés. La préférence est donnée aux clubs se trouvant proches des régions traversées par le relais.
Distance : 3'365 km (relais Londres-Torquay non inclus).
700 km par bateau dont 250 km de Katakolon à Corfou, et 2'665 km par voie terrestre dont ~ 35 km en Grèce.
Pays traversés : Grèce, Italie, Suisse, France, Luxembourg, Belgique, Royaume-Uni

Londres 1948 Torche IOC Description : Sur la partie supérieure, la torche porte l’inscription Olympia to London with thanks to the bearer XIVth Olympiad 1948 ainsi que le symbole olympique ciselés et ajourés.
Couleur : Argent
Longueur : 40,5 cm
Composition : Acier, aluminium
Combustible : Tablettes d’hexamine avec 6% de naphtaline
Designer / Fabriquant : Ralph Lavers / E.M.I. Factories Ltd, High Dury Alloys Ltd.
Le saviez-vous ?
  • Pour brûler pendant la durée totale de son transport en bateau depuis la Grèce jusqu’en Italie, un brûleur spécial alimenté en butane et d’une autonomie de 48 heures est conçu pour la flamme.
  • Une autre torche (présentée ci-dessus) est spécialement fabriquée pour la Cérémonie d’ouverture à Melbourne et portée par le dernier relayeur lors de son entrée dans le stade. Elle est en aluminium, son manche est strié et, sur sa vasque ajourée, figurent le symbole olympique ainsi que l’inscription XVI Olympiad Melbourne 1956. Afin que la flamme soit plus lumineuse dans le stade, le combustible utilisé est du magnésium. Elle mesure 42 centimètres.

back to top En