skip to content
Lillehammer 1994

Changement de calendrier

En 1986, le Comité International Olympique décide de modifier le calendrier des Jeux Olympiques, pour que les Jeux d’été et les Jeux d’hiver n'aient plus lieu la même année. Pour initier ce nouveau rythme, les Jeux de Lillehammer sont programmés en 1994. Fait unique dans l'histoire olympique, les Jeux suivent la précédente édition de seulement deux ans.

Des champions inoubliables

Le héros national Johann Olav Koss gagne trois épreuves de patinage de vitesse, chacune assortie d'un record ! La Suissesse  Vreni Schneider, remporte une série complète de médailles en ski alpin. L’Italienne Manuela Di Centa décroche des médailles dans chacune des cinq épreuves de ski de fond. Et le biathlon féminin est dominé par la Canadienne Myriam Bédard, qui s’impose dans les deux courses individuelles.

La victoire puissance 2

La paire formée par les Suisses Gustav Weder et Donat Acklin est la première à remporter deux fois l’épreuve de bob à deux. Le couple de patineurs Russes, Ekaterina Gordeeva et  Sergei Grinkov réitèrent leur victoire de 1988. L’Américaine Bonnie Blair entre dans l’histoire en devenant la première femme à gagner trois titres consécutifs de patinage de vitesse sur 500 m. Elle réussit un second doublé sur les distances de 500 m et 100 m.

Esprit olympique

Les Jeux ont lieu pendant la guerre en Bosnie. Pourtant, l’équipe masculine  de Bosnie-Herzégovine en bob à quatre est composée d’un Croate, de deux Bosniaques et d’un Serbe. Un bel exemple de l’esprit olympique en temps de conflits.

CNO : 67 (Nations)
Athlètes : 1 737 (522 femmes et 1215 hommes)
Epreuves : 61
Volontaires : 9 054
Médias : 6 633 (2 615 en presse écrite, 4 018 diffuseurs)

Un intervalle de deux ans

Depuis 1994, les Jeux Olympiques d'hiver et les Jeux de l'Olympiade se déroulent alternativement avec un intervalle de deux ans.

Une conscience écologique

Axés sur le respect de l'environnement, ces Jeux ont été baptisés "Jeux blanc-verts" selon l’expression du Président Samaranch.

L'esprit olympique

La composition du bob à quatre de Bosnie-Herzégovine : un Croate, deux Bosniaques et un Serbe, le meilleur exemple de l’esprit olympique dans les pires moments.

Un vibrant appel du Président

En mémoire de Sarajevo : "Notre message est plus fort que jamais : cessez le combat. Cessez le massacre. Laissez vos armes. Je vous en conjure ! »

Cérémonies

Lillehammer 12 février 1994. A Lysgaardsbakkene. Les "vetters ».

Ouverture officielle des Jeux par :
Sa Majesté le Roi Harald V

Allumage de la vasque olympique par :
Le Prince Haakon

Serment olympique par :
Vegard Ulvang (ski nordique)

Serment officiel par :
Kari Karing (patinage artistique)

Lillehammer 1994 Emblème

Il se compose d'une aurore boréale stylisée, des cinq anneaux olympiques, des cristaux de neige et de la marque dénominative "Lillehammer '94". L'emblème est un développement du symbole de l'aurore boréale utilisé pendant la phase de candidature. Il a été inspiré par le contact avec la nature, le ciel et la neige. L'aurore boréale est un phénomène naturel marquant la position géographique très septentrionale de la Norvège. Elle est associée à la puissance, à la tension intense et à un spectacle dramatique. Les couleurs principales de l'emblème sont le bleu cobalt et le blanc.

Lillehammer 1994 Médailles

Ingjerd Hanevold, la créatrice des médailles, dit les avoir conçues pour être "humoristiques, sobres et reconnaissables" et que leur design "respire l'âme norvégienne". Elle a innové et surpris en utilisant le granit - le sparagmite, pour employer le terme exact - comme matériau de base. "J'ai essayé de créer quelque chose qui reflète ce qu'aiment et apprécient les Norvégiens, c'est-à-dire la nature. Le granit abonde dans notre pays et il est beau dans sa simplicité. Je pense que grâce aux autres composants, l'or, l'argent et le bronze, les médailles ont beaucoup d'allure".

Plus d'infos
Mascottes Lillehammer 1994
Haakon et Kristin

Les noms des mascottes font référence à des personnages historiques du XIIIe siècle dont le destin est étroitement lié à la Norvège ainsi qu’à la région de Lillehammer : Håkon IV Håkonson roi de Norvège de 1217 à 1263 et la princesse Kristin, sa tante.

Plus d'infos
Lillehammer 1994 Torche

Nombre de relayeurs : inconnu
Distance totale : environ 6 000 km
Pays traversés : Grèce, Allemagne, Danemark, Finlande, Suède et Norvège

Plus d'infos
Lillehammer 1994 Affiche

Les affiches ont été réalisées selon les règles du programme de design des Jeux de Lillehammer reposant sur trois principaux points : originalité et spécificité norvégiennes, contact humain et contact entre l'homme et la nature. Le programme de design constituait l'outil principal pour atteindre l'objectif de diffuser une image homogène. Il comportait des éléments visuels de base, pouvant être combinés de différentes façons et servant d'éléments de reconnaissance et d'identification : l'emblème de Lillehammer, les pictogrammes, les emblèmes pictographiques, le motif du cristal, les couleurs, la typographie et les mascottes.

Le “Rapport officiel des XVIIes Jeux Olympiques d'hiver Lillehammer 1994” est innovant à plus d’un titre. Publié en 1995 par le LOOC, il se compose d’un coffret petit format en 4 volumes, publié en 3 éditions distinctes : française, anglaise et norvégienne. Chacun des coffrets est complété par un CD-ROM qui propose les versions électroniques de tous les textes et des séquences vidéo.











  • Lillehammer 1994
    • Lillehammer 1994

      12 mars 2014 |
      Télécharger
      Le “Rapport officiel des XVIIes Jeux Olympiques d'hiver Lillehammer 1994” est innovant à plus d’un titre. Publié en 1995 par le LOOC, il se compose d’un coffret petit format en 4 volumes, publié en 3 éditions distinctes : française, anglaise et norvégienne. Chacun des coffrets est complété par un CD-ROM qui propose les versions électroniques de tous les textes et des séquences vidéo.

athletes

Plus

Revivez Lillehammer 1994 !


Galerie



back to top En