skip to content
MANAUDOU Laure
MANAUDOU Laure

Laure MANAUDOU

  • O 1
  • A 1
  • B 1

Star à 17 ans

En quelques années, avant de fêter ses 22 ans, La Française Laure Manaudou s’est constitué un des plus beaux palmarès de la natation internationale féminine, connaissant la gloire à 17 ans lors des Jeux Olympiques d’Athènes en 2004,  et totalisant en tout 81 titres nationaux et internationaux.

Bébé nageur

Laure Manaudou nait à Villeurbanne (Rhône) dans un environnement sportif le 9 octobre 1986.  Son père Jean-Luc est entraîneur de handball et sa mère Olga est une championne de badminton. Au plus jeune âge, l’eau devient son élément. Elle progresse tant et si bien dans la piscine de son club d’Ambérieu qu’à 14 ans, un entraîneur décide de la prendre sous son aile. La petite Laure quitte sa famille pour rejoindre Philippe Lucas en région parisienne. Il a convaincu ses parents en leur disant : « je vais faire de votre fille une championne ».

Sur le toit de l’olympe

Les cadences d’entraînement sont considérables, l’adolescence de Laure est entièrement consacrée à son sport, et très vite, elle se fait remarquer au niveau national, brillant sur toutes les distances en nage libre et en dos. En 2003, elle remporte cinq titres de championne de France en battant quatre records nationaux. L’année suivante, elle est sacrée championne d’Europe du 400m nage libre et du 100m dos à Madrid avant d’accéder au statut de star dans la piscine olympique d’Athènes. Le 15 août 2004, Laure Manaudou est sacrée championne olympique sur 400m nage libre, devenant la première française à remporter la médaille d’or aux Jeux en natation, depuis Jean Boiteux sur la même distance en 1952.  Elle s’adjuge deux autres médailles en Grèce : l’argent sur 800m nage libre et le bronze sur 100m dos. Tout un pays n’a d’yeux que pour « Laure Olympique » , une célébrité qu’elle vit difficilement. Jusqu’en 2007, Laure Manaudou remporte en tout 6 médailles mondiales (dont trois titres), 13 médailles européennes (dont 9 titres) et 55 médailles nationales (dont 36 titres). Elle bat également plusieurs fois les records du monde du 200m et du 400m nage libre.

Partir, revenir

La suite de la carrière de Laure Manaudou s’écrit en pointillés. Elle se sépare de Philippe Lucas en 2007, dispute les Jeux Olympiques de Beijing en 2008 sans gagner de médaille, prend sa retraite sportive à 22 ans, devient en 2010 la maman de Manon avec son compagnon Frédérick Bousquet (ancien recordman du monde du 50m nage libre). Elle reprend sa carrière en 2011 et se qualifie sur 50m, 100m et 200m dos pour les Jeux de Londres. Si elle ne connait pas la réussite dans la capitale anglaise, elle offre une des images fortes de ces Jeux en sautant au cou de son jeune frère Florent à sa sortie du bassin en champion olympique du 50m nage libre. Les exploits de Laure Manaudou ont ouvert la voie à la réussite de la natation française sur la scène internationale depuis la fin des années 2000.

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 4:05.34
    Natation
    400m nage libre femmes
    B 1:00.88
    Natation
    100m dos femmes
    A 8:24.96
    Natation
    800m nage libre femmes


back to top