skip to content
Lake Placid 1932

Mécénat familial

En 1932, Lake Placid compte moins de 4 000 habitants. Face à la difficulté de lever des fonds en pleine dépression économique, le président du Comité d’organisation, Godfrey Dewey, fait don d’un terrain appartenant à sa famille, pour assurer la construction de la piste de bobsleigh.

Des champions inoubliables

La Norvégienne Sonja Henie et le couple français Andrée et Pierre Brunet défendent avec succès leurs titres olympiques de patinage artistique. L’Américain Billy Fiske remporte une seconde médaille d’or dans l’épreuve du bob à quatre. En revanche, le Suédois Gillis Grafström ne parvient pas à décrocher la quatrième médaille d’or qu’il convoitait et termine second derrière l’Autrichien Karl Schäfer.

Une compétition à l’américaine

Pour la première et unique fois de l’histoire olympique, les règles américaines sont appliquées dans la compétition de patinage de vitesse. Le départ est donné groupé, au contraire du système européen dans lequel les concurrents disputent la course deux par deux et contre la montre.

Un doublé unique

L’Américain Eddie Eagan accomplit un exploit unique en remportant l’or à la fois aux Jeux d’été et d’hiver. Déjà sacré champion olympique de boxe en mi-lourd aux Jeux d'Anvers de 1920, il remporte 12 ans plus tard, à Lake Placid, l’épreuve du bob à quatre !

CNO : 17 (Nations)
Athlètes : 252 (21 femmes, 231 hommes)
Epreuves : 14
Volontaires : N.C.
Média : N.C.

Une femme porte-drapeau

La Grande-Bretagne n’ayant envoyé aux Jeux qu’une petite équipe, exclusivement féminine, composée de quatre patineuses artistiques, ce fut pour la première fois une femme, Mollie Phillips, qui eut l’honneur de porter le drapeau britannique dans le stade lors de la cérémonie d’ouverture.

Les éliminatoires version américaine

Pour la première et unique fois dans l'histoire olympique, la méthode européenne des éliminatoires échelonnées par deux n'est pas utilisée en patinage de vitesse. C'est la méthode américaine de la course en groupe, avec départ groupé, au lieu d’une course contre la montre ou contre un seul athlète, qui fut utilisée pour déterminer les champions olympiques.

Le Hockey à l'abri

Le hockey est joué dans une halle couverte.

Les jeux continuent

Des conditions météorologiques douces entraînèrent le report de la compétition de bobsleigh à quatre jusqu’à deux jours après la cérémonie de clôture des Jeux.

Cérémonies

Lake Placid 4 février 1932. Cérémonie d'ouverture. Discours des officiels.

Ouverture officielle des Jeux par :
Le Gouverneur de l'Etat de New York, Franklin D. Roosevelt.

Allumage de la vasque olympique par :
Un feu symbolique fut allumé pour la première fois aux Jeux Olympiques d’hiver en 1936 à Garmisch-Partenkirchen.

Serment olympique par :
John Ames "Jack" Shea (patinage de vitesse).

Serment officiel par :
Le serment des officiels aux Jeux Olympiques d’hiver fut prononcé pour la première fois en 1972 à Sapporo.

Lake Placid 1932 Emblème

Il représente un sauteur à ski au premier plan. Au second plan, une carte des Etats-Unis avec la localisation de Lake Placid.

Lake Placid 1932 Médailles

Sur l'avers, dans la partie supérieure, une déesse ailée au dessus des nuages tenant une couronne de laurier dans sa main droite. A l'arrière-plan, les monts Adirondack avec à leurs pieds un stade de sports d'hiver, un tremplin et le paysage de Lake Placid. La forme ondulée de la médaille symbolise les cannelures d'une colonne antique.

Sur le revers, en haut les anneaux olympiques, en dessous une couronne de laurier. Au centre l'inscription : " III OLYMPIC WINTER GAMES LAKE PLACID 1932".

Plus d'infos
Lake Placid 1932 Affiche

Elle représente un sauteur à ski au premier plan. Au second plan, une carte des Etats-Unis avec la localisation de Lake Placid.

Lake Placid 1932 Rapports Officiels

Le rapport officiel “III Olympic Winter Games, Lake Placid 1932” propose à la fois le compte-rendu très complet de l’organisation et du déroulement des Jeux Olympiques et une histoire détaillée du rôle pionnier de Lake Placid dans le développement du sport d’hiver. Il se compose d’un volume de 291 pages, publié en anglais.




  • Lake Placid 1932
    • 12 mars 2014 |
      Télécharger
      Le rapport officiel “III Olympic Winter Games, Lake Placid 1932” propose à la fois le compte-rendu très complet de l’organisation et du déroulement des Jeux Olympiques et une histoire détaillée du rôle pionnier de Lake Placid dans le développement du sport d’hiver. Il se compose d’un volume de 291 pages, publié en anglais.

athletes

Plus


Galerie



back to top En