skip to content

Kristin ARMSTRONG

  • O 3
  • A 0
  • B 0

De l’or à la retraite, et de la retraite à l’or !

Kristin Armstrong est la plus couronnée des cyclistes américaines. Elle a réussi un exceptionnel triplé aux Jeux Olympiques en gagnant le contre-la-montre sur route à Beijing en 2008, à Londres en 2012 et à Rio en 2016. Des succès entrecoupés à chaque fois d’un départ à la retraite, suivis d’un retour fracassant sur la grande scène olympique.

Un finish de feu à Rio 2016

« Je n’ai pas de mots pour décrire cela. Quand vous avez déjà été deux fois au pinacle du sport, pourquoi risquer de revenir pour une médaille d’or ? La meilleure réponse à donner c’est que j’ai pu le faire. Aujourd’hui, les astres se sont alignés ! » Kristin Armstrong, la plus âgée des championnes olympiques de cyclisme, s’impose à la veille de ses 43 ans, le 10 août 2016 sur le parcours côtier et montagneux de Pontal (29,7 km), sous la pluie, dans le contre-la-montre des Jeux de Rio. Elle termine son effort solitaire en 44.26:42, avec 5 secondes d’avance sur la Russe Olga Zabelinskaya et 11 secondes sur la Néerlandaise Anna van Der Breggen. La coureuse de Boise, Idaho, a fait la décision dans les 5 derniers kilomètres, grâce à un finish de feu. « Entendre l’hymne national sur le podium, c’est mon moment favori aux Jeux Olympiques ! ». Pour elle, c’est la 3e fois.

De la natation au cyclisme en passant par le triathlon

Fille d’un officier de la marine américaine, née à Memphis, Tennessee le 11 août 1973, Kristin Armstrong grandit aussi en Californie, en Caroline du Nord, et sur l’île d’Okinawa au Japon où elle passe ses années de lycée. Elle rejoint ensuite l’Université d’Idaho où elle est à 17 ans une nageuse émérite, membre de l’équipe olympique junior des Etats-Unis. Kristin est également une formidable triathlète qui dispute la variante la plus difficile de ce sport l’ « Ironman » au niveau international. Mais en 2001, à 27 ans, elle est atteinte d’arthrose aux hanches. Elle doit alors abandonner le triathlon pour se consacrer exclusivement au cyclisme, une discipline qui constitue pour elle la thérapie la plus adaptée.

Premier titre à Beijing en 2008

Kristin Armstrong se spécialiste sur la route et plus particulièrement dans l’épreuve du contre-la-montre. Elle remporte son premier titre mondial dans cette discipline en 2006 à Salzbourg (Autriche). Le 13 août 2008 sur le parcours urbain (23.5 km) des Jeux Olympiques de Beijing, elle s’impose en puissance, reléguant sa plus proche rivale, la Britannique Emma Pooley, à plus de 25 secondes et devient la première américaine à gagner l’or aux Jeux dans cette discipline ! Pour la 2e fois championne du monde en septembre 2009 à Mendrisio (Suisse) elle annonce dans la foulée qu’elle prend sa retraite à 36 ans. Mariée à Joe Savola, Kristin donne naissance en septembre 2010 au petit Lucas. Elle est dans le même temps diplômée en science du sport à l’université d’Idaho.

Retour et nouveau triomphe olympique

« J’adore le cyclisme, j’adore la compétition. Je me suis dit dès le début que si tout se passait bien avec la naissance de notre enfant, j’envisagerai de courir à nouveau, » explique Kristin Armstrong quand elle reprend la compétition en 2011 dans la perspective de la défense de son titre aux Jeux de Londres.  Le 1er août 2012 sur le parcours olympique de Hampton-Court, la championne américaine proche de ses 39 ans affole à nouveau le chronomètre : les 29 km parcourus à la moyenne de 46.300 km/h, elle conserve son titre en laissant l’Allemande Judith Arndt à plus de 15 secondes. Après ce nouveau triomphe, Kristin Armstrong prend…. sa retraite !

Partir, revenir….

En avril 2015, la double championne olympique décide de revenir, et en mai, elle est sacrée championne nationale du contre-la-montre pour la 4e fois ! La voilà prête pour les Jeux de Rio et pour un triplé olympique. Dans la « ville merveilleuse », chavirée de bonheur, elle s’étalera de tout son long sur la chaussée mouillée après son triomphe, vite rejointe par son fils Lucas, 5 ans. « Pourquoi tu pleures, maman ? Tu as gagné, non ? » lui demande-t-il. « C’est une belle question pour un enfant de cet âge, c’est ce que nous faisons, nous pleurons quand nous sommes heureux. Je vais devoir lui expliquer ça un peu plus tard », dira la triple championne olympique pour qui les Jeux de Rio auront été « les plus durs », mais aussi « les plus sympas ! ». Elle expliquera également : « On peut réussir tout ce qu’on veut, peu importe votre âge et l’endroit d’où vous venez. Si je suis revenue à chaque fois, c’est parce que je le pouvais. On nous a tellement dit qu’on était « fini » à partir d’un certain âge, mais il y a beaucoup d’athlètes ici à Rio qui démontrent que ce n’est pas vrai. J’espère que mon expérience inspirera beaucoup de mamans ! ».

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 44:26.42
    Cyclisme
    épreuve contre la montre individuel
  • O 37:34.82
    Cyclisme
    épreuve contre la montre individuel femmes
  • O 34:51.72
    Cyclisme
    épreuve contre la montre individuel femmes

back to top En