skip to content
BRYANT Kobe

Kobe BRYANT

  • O 2
  • A 0
  • B 0

Pilier de deux conquêtes olympiques américaines

Considéré comme un des meilleurs joueurs de l’histoire du basket américain, Kobe Bryant a participé de façon décisives aux titres olympiques 2008 et 2012 des USA.

Un des plus grands joueurs de basket américains

Kobe Bryant, né à Phliadelphie, est le dernier des trois enfants du basketteur Joe Bryant. Il s’exerce sous les paniers dès l’âge de 3 ans et passe une partie de son enfance en Italie où son père joue pour le club Rieti. En 1996 à 18 ans et 156 jours, Kobe Bryant est le plus jeune joueur de l’histoire à débuter dans le championnat professionnel américain au poste d’arrière avec les Los Angeles Lakers, club a qui il restera fidèle durant toute sa carrière pour devenir... cinq fois champion NBA, et atteindre un record de 30.000 points marqués.

La Redeem Team

Surnommé «Black Mamba», Kobe Bryant est avec LeBron James le leader de la
« redeem team» (équipe de la rédemption) américaine qui se rend aux Jeux de Beijing 2008  avec la ferme intention de laver l’affront d’Athènes 2004 où les USA avaient été éliminés en demi-finale par l’Argentine. Brillant durant tout le tournoi olympique, il prend les choses en mains en finale contre l’Espagne : à huit minutes de la fin, le score reste très serré (91-89). Kobe est alors partout sur le terrain, marque 13 points dans ce « money time », offre trois passes décisives, bloque deux tirs adverses en défense et permet à son équipe de l’emporter 118-107 à l’issue de ce qui est considéré comme un des plus beaux matches de l’histoire.

Deuxième titre à Londres

En 2009 et 2010, Kobe Bryant remporte ses 4e et 5e titres de champion NBA en étant à chaque fois élu «MVP» (meilleur joueur) des finales, avant de repartir à l’assaut du titre olympique à Londres à 34 ans, en expliquant : «C’est un grand honneur de faire partie de ce défi. Ce seront mes derniers Jeux. C’est pour moi particulièrement symbolique». Capitaine du « team USA», Bryant y brille à nouveau de mille feux, avec notamment 20 points en une mi-temps face à l’Australie dont quatre paniers consécutifs à 3 points, plusieurs actions décisive en demi-finale contre l’Argentine et 17 points précieux en finale face à l’Espagne pour remporter le 12 août sa 2e médaille d’or sur le score de 107-100 avant de déclarer avec beaucoup d’émotion et en trois mots que c’était son dernier match international :  « This is it ».
 

Kobe s’engage pour la journée olympique

Reparti pour une belle saison 2013 avec son club, Kobe est victime en avril d’une grave blessure au tendon d'Achille. Durant sa convalescence, il s’engage auprès du CIO pour la journée olympique mondiale du 23 juin, déclarant « pour l’instant, je ne peux ni courir, ni sauter, ni nager. C’est pourquoi j’ai besoin que vous preniez tous la relève pour moi, et vous montriez doublement actifs ». Le sens du partage est une dimension essentielle de la personnalité de cet extraordinaire athlète.

Plus


Galerie


Résultats


back to top En