skip to content

Kerri WALSH JENNINGS

  • 3
  • 0
  • 1

« 1,91 m de soleil »

Surnommée « Six Feet of Sunshine », Kerri Walsh-Jennings a formé avec Misty May-Treanor la plus grande paire de beach volley de tous les temps, triple championne olympique, triple championne du monde et invaincue durant une série de 112 rencontres. Elle est revenue à 37 ans avec une nouvelle partenaire, April Ross, pour enlever le bronze à Rio 2016 !

Une carrière et des premiers Jeux en salle pour commencer

La Californienne Kerri Walsh est tout d’abord une très brillante joueuse universitaire de volleyball en salle. Avec l’équipe de l’Université de Stanford, elle remporte le championnat national NCAA 1996 en étant désignée meilleure joueuse de la finale contre Hawaï, puis l’édition suivante contre Penn State. Elle est nommée quatre fois dans l’équipe première « All American », un exploit rarissime. A tout juste 22 ans, Kerri Walsh dispute ses premiers Jeux Olympiques, à Sydney 2000 avec l’équipe des USA qui se classe quatrième après avoir perdu en 5 sets face à la Russie en demi-finale puis devant le Brésil dans le match pour le bronze. Déjà, elle souffre de problèmes récurrents à l’épaule qui l’accompagneront durant toute sa carrière, mais qui entraîneront pour elle un important développement de son sens tactique, de sa lecture du jeu, de sa science du placement…

May-Walsh, la plus grande paire de tous les temps

Misty May-Treanor, qui a aussi participé aux Jeux de Sydney, mais en beach volley avec Holly McPeak (elles ont terminé 5e), contacte Kerri Walsh dans la foulée et lui propose de venir se tester avec elle. La suite, c’est l’histoire de la plus grande paire féminine de volleyball de plage de tous les temps. May et Walsh entament dès 2001 une incroyable période de domination nationale et mondiale, sur le circuit professionnel américain, dans les championnats du monde FIVB et aux Jeux Olympiques. Ainsi elles arrivent à Athènes en 2004 invaincues en 90 rencontres, ne perdent pas un set sur le sable du centre olympique de Faliro, et remportent la finale en battant sèchement les Brésiliennes Shelda Bede et Adriana Behar 21-17, 21-11. Championnes du monde FIVB 2003, 2005 et 2007, c’est cette fois fortes de 101 matches et 18 tournois remportés à la suite qu’elles dominent la compétition des Jeux de Beijing 2008, ne laissant aucune chance à la paire chinoise classée n°1 du tableau, Tian Jia et Wang Jie bien sûr battue en deux sets dans le match pour l’or. Leur record sera finalement de 112 matches et de 19 tournois remportés à la suite.

Le triplé à Londres en 2012

Après les Jeux de Beijing, Kerri Walsh, mariée depuis 2005 au joueur beach volley Casey Jennings, donne naissance à deux enfants, en 2009 puis en 2010. Mais l’année suivante, Misty et Kerri repartent en compétition ensemble dans la perspective d’un triplé olympique. Le mercredi 8 août 2012, sur le terrain de sable du Horse Guards Parade de Londres, les deux Californiennes tombent dans les bras l’une de l’autre et fondent en larmes après avoir remporté leur troisième médaille d’or olympique consécutive en battant en finale leurs compatriotes April Ross et Jennifer Kessy en deux manches. Mistry May-Teanor prend sa retraite sportive sur un bilan partagé de 21 victoires consécutives aux Jeux depuis 2004, avec un seul et unique set perdu en chemin, à Londres 2012 au tour préliminaire devant les soeurs autrichiennes Schwaiger.

Cinq Jeux, quatre médailles

Un 3e enfant nait dans la famille Walsh-Jennings en 2013. Mais avant cela, dès la descente du podium à Londres, Kerri a sollicité April Ross pour qu’elle devienne sa nouvelle partenaire dans la perspective des Jeux de Rio. Le duo parvient à se qualifier, et la triple championne olympique dispute ses cinquièmes Jeux sur le sable de Copacabana au moment de fêter ses 38 ans. Walsh-Jennings et Ross atteignent la demi-finale, où elles sont battues par les Brésiliennes Agatha Bednarczuk et Barbara Seixas De Freitas en deux manches (22-20, 21-18), ce qui restera finalement le seul match perdu par Kerri en beach volley sur la scène olympique ! En effet, les Américaines dominent ensuite la paire brésilienne classée n°1 mondiale, Larissa Franca et Talita Antunes en trois sets dans le match pour le bronze. Kerri explique alors : « En tant qu’athlète, je jure que c’est le match le plus difficile que j’ai joué dans ma vie. C’était une question de persévérance », elle ajoute qu’il s’agit « du sommet de sa carrière ». Avec ses quatre médailles olympiques, elle devient dans la nuit du 17 août 2016 la plus décorée des joueurs et joueuses de volley-ball de plage aux Jeux.

Plus



Résultats


back to top En