skip to content
BEKELE Kenenisa
BEKELE Kenenisa

Kenenisa BEKELE

  • O 3
  • A 1
  • B 0

Fils d'agriculteurs, Kenenisa Bekele a été inspiré par les exploits de son compatriote Haile Gebrselassie.

Après avoir établi un record du monde junior dans le 3 000m en 2001, Bekele remporte sa première victoire chez les seniors aux Championnats du monde 2002 de cross-country à Dublin, où il devient le premier homme à s'imposer en longue et courte distances aux mêmes championnats. Bekele conserve ses deux titres en 2003 puis à nouveau en 2004. Aux Championnats du monde 2003 d'athlétisme, il remporte le 10 000m et termine troisième dans le 5 000m. En préparation des Jeux d'Athènes, en l'espace de dix jours, Bekele bat les records du monde de Gebrselassie à la fois dans le 10 000m et le 5 000m.

Il triomphe sur son idole

Aux Jeux à Athènes, il court le 10 000m aux côtés de son idole Gebrselassie et d'un troisième Éthiopien, Sileshi Sihine. Ils prennent la tête au milieu de la course. Lorsque Gebrselassie commence à montrer des signes de faiblesse, Bekele ralentit pour lui permettre de le rattraper. Bekele et Sihine finissent par se détacher des autres coureurs et Bekele vole vers la victoire en courant le dernier tour de piste en 53 secondes, établissant ainsi un nouveau record olympique. Huit jours plus tard, il affronte dans la finale du 5 000m le champion olympique du 1 500m, Hicham El Guerrouj. Bekele prend la tête sur le Kenyan Eliud Kipchoge dans le dernier tour, mais dans les 60 derniers mètres, El Guerrouj le rattrape et s'impose avec deux dixièmes de seconde d'avance sur Bekele qui remporte ainsi la médaille d'argent.

Doublé longue et courte distance entre 2002 et 2006

Après les Jeux d’Athènes, le prodige éthiopien continue à étendre son règne sur la scène internationale du fond en remportant tous les ans à l’exception de 2007 le championnat du monde de cross-country. Il réalise même le doublé longue et courte distance entre 2002 et 2006. En 2005, il connaît la douleur de perdre sa fiancée, coureuse de fond comme lui, lors d’un entraînement. Le champion parvient à surmonter sa peine. Il remporte quelques mois plus tard les titres mondiaux de cross-country et du 10 000m. C’est pour lui le deuxième de ses trois titres mondiaux sur cette distance.

Il défend son titre et établit un nouveau record olympique

Lorsque les Jeux Olympiques de Beijing s’ouvrent, Kenenisa est de loin le favori pour les épreuves de fond. Le 17 août 2008, le stade olympique est prêt à suivre les pistards du 10 000m. La course se révèle tactique et Bekele doit contrôler ses nombreux rivaux kenyans et éthiopiens. À l’entrée du dernier tour, il accélère et poursuit son effort dans l'avant-dernière ligne droite. Grâce à son accélération, il creuse un écart important et personne ne peut le rejoindre. Il bat le record olympique et conserve son titre acquis quatre ans auparavant. C’est un exploit que seuls des grands noms de l’athlétisme comme Nurmi, Zatopek, Virren ou Gebrselassie ont réalisé avant lui. À Beijing, son compatriote et mentor, Haile Gebrselassie, finit sixième.

Il prend la tête du 5000m dès le départ

Le 23 août, Kenenisa Bekele est au départ de l’épreuve du 5 000m olympique. Il prend la tête de la course dès le premier kilomètre. Les autres coureurs ne le rattraperont qu’une fois la ligne d'arrivée franchie. Avant de célébrer son second titre olympique assorti d’un nouveau record olympique, il n’oublie pas de féliciter ses adversaires. Kenenisa Bekele n’est pas seulement un prodige du demi-fond, c’est aussi un immense champion.

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 27:01.17
    Athlétisme
    10000m hommes
    O 12:57.82
    Athlétisme
    5000m hommes
  • A 13:14.59
    Athlétisme
    5000m hommes
    O 27:05.10
    Athlétisme
    10000m hommes


back to top