skip to content
KOWALCZYK Justyna
KOWALCZYK Justyna

Justyna KOWALCZYK

  • O 2
  • A 1
  • B 2

Tout l’or de la Pologne

Par ses exploits, Justyna Kowalczyk place le ski de fond polonais sur le devant de la scène mondiale.

Deux anniversaires

L’histoire de Justyna Kowalczyk, commence par une erreur administrative à la maternité de Limanowa en Pologne méridiionale. Elle voit en effet le jour le mercredi 19 janvier 1983, mais c’est la date du 23 qui est enregistrée par erreur et figure encore à ce jour sur tous ses papiers d’identité ! Bien qu’elle soit en mesure de fêter deux fois son anniversaire, la championne explique que son caractère têtu s’apparente plus au signe du Capricorne, correspondant à sa véritable date de naissance.

Déjà pionnière à Turin

Justyna Kowalczyk pratique l’athlétisme, joue au basket et au handball, et démarre le ski de fond à 10 ans. Elle dispute sa première course de coupe du monde FIS à Cogne (Italie) en décembre 2001 et ses premiers championnats du monde à Val di Fiemme, toujours en Italie, en février 2003. Sa carrière décolle vraiment le 24 février 2006, quand elle remporte sa première médaille olympique à l’arrivée du 30km en style libre des Jeux de Turin, 3e à Pragelato derrière la Tchèque Katerina Neumanova (or) et la Russe Julia Tchepalova (argent). Le premier podium de la Pologne en ski de fond aux Jeux !

De Vancouver à Sotchi

Lors des Jeux de Vancouver 2010, Justyna Kowalczyk commence par remporter deux médailles sur les pistes de Whistler (argent en sprint classique et bronze sur 15km), avant d’enlever son premier titre olympique le 27 février sur 30 km au terme d’un sprint à couper le souffle avec la Norvégienne Marit Bjørgen qu’elle devance de 3/10e de seconde. L’arrivée la plus serrée de l’histoire sur la distance. Quatre ans plus tard, la championne polonaise se présente blessée à Sotchi (une triple micro-fracture à un pied), mais cela ne l’empêche pas de dominer de bout en bout le 10km classique par une température printanière le 13 février 2014 pour remporter son 2e titre olympique et une 5e médaille en tout.

Dans l’histoire du sport polonais

La fondeuse de Limanowa n’a en fait jamais cessé d’écrire l’histoire sportive de son pays. Ses cinq médailles olympiques constituent la totalité du palmarès de la Pologne en ski de fond aux Jeux. Ses 30 victoires sur la Coupe du monde de la FIS au 15 mars 2014 sont… les 30 victoires du ski de fond féminin polonais. Il en va bien sûr de même pour ses quatre triomphes (2008-2009, 2009-2010, 2010-2011 et 2012-2013) au classement général de la Coupe du monde de la FIS, auxquels s’ajoutent quatre petits globes dans les spécialités. D’une façon plus générale, Justyna Kowalczyk est la seule fondeuse au monde à avoir remporté quatre fois de suite le Tour de Ski de la FIS, c’est à dire sans interruption de 2010 à 2013. Elle compte également à son palmarès six médailles mon-diales dont deux en or remportées à Liberec en 2009 sur 30 km et dans la poursuite 2 x 7,5 km. Elle a été élue sportive polonaise de l’année en 2009, 2010, 2011 et 2012.

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 28:17.8
    Ski
    10km femmes
  • A FINAL
    Ski
    sprint 1,5km femmes
    O 1:30:33.7
    Ski
    30km femmes
    B 40:07.4
    Ski
    Skiathlon (7,5km + 7,5km) femmes
  • B 1h22:27.5
    Ski
    30km femmes


back to top